Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Les Animaux Fantastiques / Les Animaux fantastiques 3 échappent pour l’instant à une sortie en VOD

Les Animaux fantastiques 3 échappent pour l’instant à une sortie en VOD

La nouvelle est tombée début décembre et a secoué le monde du cinéma. Le 3 décembre dernier, Warner Bros. a annoncé que tous ses films de 2021 sortiraient directement en VOD. C’est via la plateforme HBO MAX, dont Warner Bros. est propriétaire, que les films seront diffusés dès leur sortie.

Le studio ne passe pas au 100% digital pour autant ! Les films seront aussi projetés dans les salles de cinéma aux dates prévues. Les exploitants ont en effet espoir de rouvrir le plus tôt possible, et ils attendent ces films avec impatience. Cependant, certaines mesures de distanciations sociale seront probablement maintenues, et la capacité des cinéma sera donc limitée. Warner Bros. craint, de plus, que les amateurs de grande toile restent réticents au cours des mois à venir.

Ce sont donc les raisons qu’avance le studio pour justifier sa décision. Celle-ci doit permettre à tous de profiter du film à la même date, même ceux qui préfèrent rester prudents ou dont le cinéma n’aurait pas rouvert. De même, les films ne seront sur la plateforme qu’un mois, mais pourront rester plus longtemps à l’affiche des cinéma.

Hollywood en fureur

La solution proposée par le studio ne devrait être que temporaire. Elle concerne les films de 2021, par mesure de précaution, mais le studio ne semble pas envisager d’étendre le dispositif au-delà. Et, pour cause, tout Hollywood s’est soulevé depuis l’annonce du dispositif.

Producteurs, réalisateurs, acteurs, distributeurs… tous réclament à Warner Bros. des garanties financières. Car un film diffusé directement en streaming ne rémunère pas de la même manière qu’une sortie au cinéma. Le syndicat des réalisateurs menace ainsi de mener l’affaire devant la justice. La décision ayant été prise unilatéralement, sans même l’annoncer aux artistes concernés par ce changement, la société se trouve à acheter la patience de ses partenaires créatifs à coups de millions de dollars.

Le succès très mitigé de HBO Max ne joue pas non plus en la faveur de Warner. Christopher Nolan a ainsi constaté « Certaines des plus grandes stars se sont couchées en pensant qu’elles travaillaient pour le plus grand studio de cinéma et se sont réveillées en découvrant qu’elles travaillaient pour le pire service de streaming. »

Le service ne compte en effet que 8,6 millions d’abonnés en plusieurs mois (contre 73 millions pour Disney+, qui en comptait plus de 10 millions en 5 jours). Il faut dire qu’il est l’un des plus chers du marché. Mais le prix n’explique pas tout : même les abonnés HBO, qui ont droit à un compte HBO Max gratuit, n’ont pas tous activé leur accès ! Ils seraient ainsi près de 29 millions à ne pas avoir effectué la simple démarche de créer un compte.

L’avenir du monde magique

Originellement prévu pour un sortie novembre 2021, Les Animaux fantastiques 3 échappera donc au dispositif grâce au report de sa sortie. On imagine en effet mal le système maintenu au-delà de 2021. A moins d’une catastrophe, il ne devrait plus se justifier d’ici au 15 juillet 2022.

Par ailleurs, un tel dispositif ne peut pas s’appliquer partout. En effet, plusieurs conditions doivent être réunies, dont, bien entendu, la disponibilité du service HBO Max. Pour l’instant, celui-ci n’est implanté qu’aux États-Unis et devrait se lancer en Europe fin 2021. En France, OCS (Orange) possède un accord d’exclusivité sur les contenus HBO qui prend fin en 2021, et dont il faudra attendre l’échéance. Le double-lancement de Warner Bros. ne concerne donc réellement, pour un moment encore, que les USA.

Norbert Dragonneau reçoi une carte postale de Paris dans Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald

Enfin, en France, la règlementation sur la chronologie des médias interdit un tel dispositif. En effet, la loi stipule qu’un film ne peut être ajouté au catalogue d’un service VOD que 4 mois après sa première diffusion au cinéma. Cet ajout ne peut se faire qu’à la condition d’être un service de « location » et pas à l’abonnement. Pour les plateformes à l’abonnement considérées « non-vertueuses », comme Netflix ou Disney+, le délai est de 36 mois (3 ans) !

C’est pour ça que, en France, aucun service de streaming par abonnement ne propose de regarder Les Crimes de Grindelwald. De même, Disney+ ne pourra pas diffuser Star Wars IX : L’Ascension de Skywalker (sorti en décembre 2019) avant décembre 2022 en France. Même s’il s’agit de son propre film !

La chronologie des médias a pour but de protéger les exploitants, tout en favorisant les investissements. En effet, les distributeurs qui investissent dans la production de films français bénéficient d’un délai réduit.

Une stratégie pour la suite ?

Nous ne sommes donc pas prêts de voir la troisième volet de la saga Animaux fantastiques débarquer sur HBO Max en France ! A moins que Warner Bros. ne renonce entièrement à son exploitation en salle, ce qui serait étonnant. C’est ce qu’à fait Disney pour son film Mulan, afin de le proposer directement sur Disney+ pendant la pandémie.

En fonction du succès en salle de ce troisième volet, la sortie 100% digitale pourrait cependant faire figure de plan B. En effet, la réussite n’est pas vraiment au rendez-vous jusqu’à présent, et Warner Bros. doit imaginer des portes de sortie. Certains analystes estiment nécessaire de plancher sur un scénario qui permettrait d’achever la saga en 4 films au lieu de 5 si la tendance se confirme.

Jacob Kowalski, Norbert Dragonneau et Tina Goldstein cherchent à s'extraire discrètement d'un appartement dans Les Animaux fantastiques

La sortie sans passer par les salles pourraient être une autre option. En renonçant à l’exploitation au cinéma pour le 4ème (et l’éventuel 5ème) volet de la saga, Warner Bros. pourrait proposer la fin des aventures de Norbert Dragonneau en exclusivité sur sa plateforme.

Le studio a besoin de contenu exclusif pour convaincre et attirer les spectateurs sur HBO Max. Son plan de double-lancement pour 2021 est une tentative mal camouflée d’attirer le public avec un accès facile aux grands blockbusters de l’année. Par la suite, ils sera cependant nécessaire de produire du contenu spécifiquement pour le streaming. A défaut d’une série Harry Potter, les films du Wizarding World produits après le 15 juillet 2022 pourraient servir. Quitte à ne pas rencontrer le succès escompté en salle, autant qu’ils servent d’appât pour leurs adeptes.

Une chronologie en réflexion

Harry Potter et Hermione Granger avec le retourneur de temps dans Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban par Alfonso Cuaron

Il faut noter également que la pandémie a rebattu les cartes. Plusieurs films dont l’exploitation en salle a été interrompue par les mesure sanitaires en France ont bénéficié d’une exception pour sortir en VOD « locative » avec un peu d’avance. Le gouvernement souhaite également éviter des cas comme celui de Mulan, qui pénalisent les cinémas. Disney menace ainsi de sortir de plus en plus de films directement sur Disney+, sans passer par les salles françaises pour contourner la chronologie des médias imposée. Une telle évolution serait contreproductive pour les cinémas, qui deviendraient les victimes d’un système sensé les protéger.

Pour inciter les studios disposant dans leur propre plateforme de VOD à sortir leur film en salle, il faudra donc peut-être revoir la chronologie des médias. Cependant, si la règle venait à changer, ce serait avec des garanties pour les cinémas. A l’heure actuelle, les studio-plateformes peuvent déjà sortir leur film en direct VOD, à condition de se passer d’une exploitation en salle. Leur souhait est de ne pas devoir faire ce choix, car les cinémas restent bien plus rentables.

Au final, les chances que les fans ne puissent pas voir la suite de la saga Les Animaux fantastiques sur grande écran sont minimes.

Source : The Hollywood Reporter (2), Presse-citron (2), Deadline, Phonandroid

Mots-clésHBO maxWarner Bros
Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS