Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Les grands articles de la Gazette / Le monde de Harry Potter apporte son soutien au mouvement #BlackLivesMatter

Le monde de Harry Potter apporte son soutien au mouvement #BlackLivesMatter

Depuis quelques jours, le monde de Harry Potter exprime sur les réseaux sociaux son soutien au mouvement #BlackLivesMatter. Avec des messages mais aussi des logos provisoires, les comptes dédiés au jeune sorcier entendent bien participer au mouvement.

Le 25 mai dernier George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, décède lors de son arrestation à Minneapolis. Accusé d’avoir payé des cigarettes avec un faux billet de 20 dollars, l’homme est arrêté par des policiers. Pendant 8 minutes et 46 secondes l’un d’eux, Derek Chauvin, maintient George Floyd au sol, et exerce une pression sur son cou. Malgré les supplications de l’homme arrêté, le policier de 44 ans refuse d’enlever son genou. George Floyd meurt, et la vidéo de son arrestation provoque une véritable onde de choc aux États-Unis et dans le monde entier.

Selon les déclarations du médecin légiste chargé de l’autopsie, George Floyd est mort “par homicide” en raison de la “pression exercée sur son cou” et évoque la présence de fentanyl. Le policier Derek Chauvin est quant à lui licencié le 26 mai. D’abord inculpé le 29 mai pour homicide involontaire il est, depuis le mercredi 3 juin, inculpé pour meurtre. Ses collègues, présents lors des faits, font également l’objet de poursuites pour “complicité” et ont été placés en détention.

Les manifestations pacifiques se multiplient

Depuis le 26 mai, les Américains descendent dans les rues pour participer à des manifestations pacifiques. Car ces événements ont relancé la question des violences policières envers les Afro-Américains. En effet, Derek Chauvin avait déjà fait l’objet de dix-huit plaintes, toutes classées. Le hashtag #BlackLivesMatter (en français “La vie des Noirs compte”), né en 2013 après le meurtre de Trayvon Martin, est revenu sur le devant de la scène. Sur les réseaux sociaux, les personnalités publiques sont nombreuses à montrer leur soutien.

Les acteurs s’expriment

Plusieurs acteurs de la saga ont réagi sur les réseaux sociaux. Katie Leung, alias Cho Chang, très engagée dans les luttes sociales, postait ainsi le 1er juin :

Le Royaume-Uni n’est pas innocent.

Victime elle-même de racisme systémique (presque toujours castée pour jouer des personnages asiatiques, alors qu’elle est écossaise), elle rappelle ainsi que le problème ne touche pas que les États-Unis.

Emma Watson (Hermione Granger), s’est également exprimée. Déjà souvent pointée du doigt pour son “white feminism“, son premier hommage à George Floyd sur Instagram a été jugé trop esthétique et peu explicite. L’actrice britannique a depuis posté d’autres messages exprimant son engagement :

Il y a tellement de racisme, tant dans le passé que dans le présent, qui n’est pas reconnu ou considéré. La suprématie blanche est l’un des systèmes de hiérarchie et de domination, d’exploitation et d’oppression, qui fait intimement partie de notre société.

Elle a ensuite relayé le discours de l’acteur John Boyega, connu pour avoir interprété Finn dans la dernière trilogie Star Wars. Ce dernier s’est exprimé le mercredi 3 juin dans les rues de Londres lors d’une manifestation.

Evanna Lynch, MinaLima, Bonnie Wright et Chris Rankin ont également pris la parole sur les réseaux sociaux. Ces deux derniers l’ont notamment fait en mettant en avant des activistes de couleur, afin d’amplifier la parole des personnes concernées.

J.K. Rowling marque un temps

De son côté J.K. Rowling qui, à l’occasion de la sortie de son nouveau livre The Ickabog, partageait régulièrement les illustrations d’enfants, a décidé de s’interrompre le temps d’une journée. Sur son compte Twitter, accompagné du hashtag #BlackLivesMatter, elle écrit :

Tout ce que je dis semble inapproprié. Tout ce que je sais, c’est que le monde doit changer. Les structures du pouvoir doivent changer. Les Blancs doivent changer.

Une photo de profil modifiée pour certains comptes

Sur les réseaux sociaux certains comptes dédiés à Harry Potter, adoptent une photo de profil doté du hashtag #BlackLivesMatter. C’est le cas des comptes Harry Potter Film, Wizarding World et Fantastic Beasts. De plus, ce changement de photo s’accompagne souvent de messages qui encouragent et soutiennent le mouvement.

Il faut noter que c’est la première fois dans l’histoire du Wizarding World que la marque prend une position aussi ouvertement politique. Le fait qu’elle se joigne ainsi au mouvement n’est pas anodin. Certains dénoncent cependant une vertu ostentatoire.

Des actes derrière les mots ?

En effet, le Wizarding World n’a pas toujours été une institution irréprochable en matière de racisme systémique. Ce fut le cas, par exemple, lorsque J.K. Rowling fut pointée du doigt pour appropriation culturelle sur Pottermore. Plus récemment encore, c’est le choix d’une actrice coréenne pour incarner un personnage au nom d’origine indonésienne qui avait été reproché. En remontant aux films de la saga Harry Potter, c’est à l’incarnation de Lavande Brown qu’on pense et, dans les livres, au personnage de Cho Chang.

Hermione incarnée par Noma Dumenzweni dans la pièce Harry Potter et l'Enfant Maudit

Depuis quelque temps, on remarque une volonté d’intégrer plus de diversité dans l’univers. Tout d’abord dans la pièce de théâtre Harry Potter et l’Enfant maudit, en canonisant l’idée d’une Hermione noire, mais aussi en donnant les rôles de Rose et de Hagrid à des acteurs de couleur. La tendance s’est également poursuivie dans la saga Les Animaux fantastiques. Les castings de Zoë Kravitz (Leta Lestrange), Carmen Ejogo (Seraphine Picquery) ou encore William Nadylam (Yusuf Kama) ont amené une certaine diversité. Malheureusement, certains noterons qu’il ne s’agit toujours que de rôles secondaires, alors que le rôle principal tendait les bras.

Vu les maladresses et l’historique, on peut comprendre que certains fans attendent plus de la part du Wizarding World qu’un changement de logo sur les réseaux sociaux.

Le fandom ne reste pas silencieux

Bien entendu, de nombreux contributeurs du fandom ont également pris position. Le podcast Pottercast a ainsi décidé de mettre en avant, tout au long de la semaine, des créateurs noirs. La Protego Foundation, association vegan, et Potterish, fansite brésilien, ont marqué leur soutien d’un tweet.

Il faut noter également la prise de parole de la LeakyCon et de Melissa Anneli, qui se sont rapidement faites reprendre par le groupe Black Girls Create. Ces dernières ont dénoncé une inclusivité de façade aux conventions organisées par Mischief Management, présidé par Melissa Anneli et dont la LeakyCon fait partie. Car, même au sein du fandom, il reste du travail. La société a répondu en proposant un plan pour faire évoluer la situation.

De son côté, la Harry Potter Alliance a opté pour deux fils, l’un consacré à comment contribuer à faire évoluer les mentalité, l’autre à comment se comporter en bon allié lors des manifestations, notamment face aux pillages.

Comme souvent depuis quelques années déjà, c’est du côté du fandom et des fans que les actions concrètes sont menées. Mais pour la première fois, l’ensemble du Wizarding World a pris position. Cependant, même si ce premier pas est positif, il faut espérer que ces progrès se poursuivent dans les mois et années à venir. La déconstruction, même parmi les fans, est un travail continu.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Avatar

Charline Pattenrond

Voir la fiche auteur

Pub

GRAND EVENEMENT HARRY POTTER20 balais de la Gazette du sorcier

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS