Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Les Animaux Fantastiques / Mads Mikkelsen parle de sa préparation éclair en Grindelwald

Mads Mikkelsen parle de sa préparation éclair en Grindelwald

Il s’est déjà écoulé deux mois depuis que Warner Bros. a officialisé le remplacement de Johnny Depp par Mads Mikkelsen en tant que Grindelwald, dans la saga Les Animaux Fantastiques.

Dans une interview accordée à Joshua Horowitz, Mikkelsen a expliqué que le temps de préparation pour développer un personnage était un processus très long. Il implique notamment de nombreuses réunions avec les acteurs et l’équipe, lorsque le film est dans sa phase de pré-production. Cependant, avec ce changement soudain de casting, Mikkelsen a dû faire une transition plus rapide pour Les Animaux Fantastiques 3, même s’il affirme que cela n’a pas nécessairement été précipité.

« Ce n’est pas un processus normal, que ce soit pour moi ou n’importe qui d’autre. Pour un film danois, on travaille l’idée pendant des semaines, voire des mois, avant de commencer le tournage. On échange des idées, on s’appelle même au milieu de la nuit. Quelle que soit la situation, je n’aborderais pas un film américain de cette façon.
Mais il y aurait certainement des réunions, des discussions, et tous les détails auraient été réglés en amont. Mais là, c’était : « okey-dokey, j’arrive. Je reprends à partir de là ».
Nous avons eu une réunion Skype, nous avons parlé de l’histoire, du personnage, et tout le monde était plutôt d’accord sur la façon d’aborder ce changement. Donc oui, c’était différent, mais une fois embarqué dans le projet, je n’ai pas eu l’impression que c’était précipité ou quoi que ce soit. « 

Happy Sad Confused, Mads Mikkelsen

Bien que le changement de casting pour le rôle de Grindelwald ait été hâtif, Mikkelsen n’a aucune réserve quant à l’accueil chaleureux de la distribution et de l’équipe technique.

Ce sont des gens merveilleux. Ils sont bien conscients de la situation dans laquelle ils sont, dans laquelle je suis, dans laquelle le film est. C’est une famille qui a toujours été très soudée, mais il y avait de la place pour une personne de plus. C’est comme ça que je me suis senti et donc oui, c’était juste une très bonne expérience. Et c’est valable pour tout le monde sur le plateau. L’équipe technique tourne dans des circonstances très difficiles, pas seulement à cause du changement de casting, mais aussi à cause du Covid. Ils testent constamment, on sent que c’est une communauté très soudée.

Happy Sad Confused, Mads Mikkelsen

Horowitz a souligné que sa carrière d’acteur était en quelque sorte le contraire d’une crise de la quarantaine. Lorsqu’il lui a demandé si l’orientation de sa carrière avait dépassé ses attentes, Mikkelsen a répondu par l’affirmative, mais a également révélé qu’il n’avait jamais vraiment eu d’attentes quant à son avenir.

Si vous m’aviez demandé quand j’étais jeune danseur, je vous aurais dit oui. Si vous m’aviez demandé quand j’étais à l’école d’art dramatique, je vous aurais dit oui. Si vous m’aviez demandé lors des dix premières années de ma carrière d’acteur, je vous aurais dit oui. Tout était à l’opposé de ce j’avais imaginé. Mais là encore, ma vie a été à l’opposé de ce que j’avais imaginé depuis le début. Je n’ai jamais rêvé d’être danseur, je n’avais jamais vu de ballet, je n’étais jamais allé au théâtre. Donc rien ne s’est passé comme je l’avais prévu. Mais c’est aussi en partie parce que je n’avais rien planifié. Je n’avais pas de projets. J’avais des rêves et des fantasmes comme tout le monde. Je regardais des films et je voulais être ce type là-haut, pas l’acteur, je voulais être Bruce Lee, je voulais être le gars. Je n’imaginais pas être un acteur, je voulais juste être lui.

Happy Sad Confused, Mads Mikkelsen

Si vous voulez écouter l’interview complète en anglais qui dure un peu moins d’une heure, n’hésitez pas à vous rendre sur Happy Sad Confused.
Mikkelsen y parle notamment de la reprise de la saison 4 d’Hannibal, de son amour pour les bandes dessinées, de son rôle dans un clip de Rihanna, ou encore de son film Druck.

Sources : MuggleNet, Happy Sad Confused

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS