Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Biographies de Harry Potter / 3ème tome - Le Prisonnier d'Azkaban / Histoire et origine des Détraqueurs dans Harry Potter

Histoire et origine des Détraqueurs dans Harry Potter

Les Détraqueurs comptent sans doute parmi les créatures les plus terrifiantes du monde sorcier. Allégorie de la dépression, selon les propres termes de J. K. Rowling, leur origine demeure néanmoins mystérieuse. Que sont-ils, comment sont-ils devenus les gardiens d’Azkaban, et qui était Ekrizdis, leur créateur ? En cette période d’Halloween, propice aux histoires glaçantes et surnaturelles, revenons ensemble sur l’origine des Détraqueurs.

Une personnification des Ténèbres

Les Détraqueurs sont certainement les personnages des ténèbres les plus remarquables des livres Harry Potter. Alors que la majorité des créatures de la saga sont issues des récits folkloriques du monde entier, comme le Basilic, les centaures, les loups-garous, les kappas ou les licornes, les Détraqueurs sont une invention originale de J. K. Rowling.

À l’instar des épouvantards et des esprits frappeurs, les Détraqueurs font partie de la catégorie des non-êtres, c’est-à-dire des créatures qui n’ont jamais été vivantes, au sens propre du terme, et qui ne tirent leur existence qu’à travers les émotions humaines dont ils se nourrissent. Décrits comme de hautes silhouettes enveloppées de capes au visage entièrement dissimulé par une cagoule, ils sont asexués, ni mâles, ni femelles, et se reproduisent par mitose dans les environnements adéquats, ceux où règnent la terreur et le désespoir. Ils se repaissent des émotions positives de leurs victimes, jusqu’à les vider de toute énergie vitale. Pour ce faire, ils les forcent à revivre en boucle leurs pires souvenirs et font remonter leurs pensées les plus sombres. Elles tombent alors souvent dans une profonde dépression, voire sombrent dans la folie. Et plus les Détraqueurs sont nombreux, plus leurs effets sont dévastateurs.

Sous leur cagoule, les Détraqueurs ont une peau grisâtre et putréfiée. Leurs orbites sont vides, ils sont donc aveugles, et seul un trou béant leur tient lieu de bouche, qu’ils utilisent pour aspirer l’âme de leurs victimes, le tristement célèbre “Baiser du Détraqueur”

Dessin conceptuel d'un détraqueur attaquant Harry Potter dans le Poudlard Express

Les Détraqueurs sont impossibles à tuer. La seule protection efficace connue contre eux est le sortilège du Patronus, car il représente une force positive, pleine d’espoir et de bonheur. C’est aussi l’un des sorts les plus difficile à maîtriser. La majorité des sorciers se révèlent incapables de le lancer, et y parvenir est considéré comme un signe de capacité magique supérieure. 

Pas étonnant, dès lors, que le lieu de naissance des Détraqueurs soit également celui dont ils sont les gardiens : Azkaban.

Azkaban, de la forteresse d’Ekrizdis à la prison des sorciers

La forteresse d’Azkaban existe depuis le XVe siècle. Elle était à l’origine la demeure d’un mage noir très peu connu du nom d’Ekrizdis. Il était de toute évidence un sorcier extrêmement puissant et s’adonnait aux pires formes de magie noire. Déterminé à garder secret l’emplacement de l’île, Ekrizdis y avait placé un charme de dissimulation, la rendant incartable aux yeux des moldus et des sorciers.

L’homme était fou. Vivant seul dans une forteresse isolée au milieu de la mer du Nord, il s’amusait à attirer les marins moldus, à les torturer et à les tuer pour le plaisir. Le temps passant, il s’enfonça si profondément dans ses expérimentations magiques qu’elles lui firent perdre l’esprit. Nul ne sait exactement par quel procédé les Détraqueurs furent créés, s’il s’agissait d’une entreprise accidentelle ou délibérée. Ce qui est sûr, c’est que durant des décennies, dans la perversion de son antre, le mage noir poursuivit ses expériences interdites. Les Détraqueurs ne l’affectaient pas, et ne cherchaient ni à l’attaquer, ni à lui aspirer son âme.

C’est seulement à la mort d’Ekrizdis, lorsque le sort de camouflage fut levé, que le ministère de la Magie découvrit l’existence de cette île infestée de monstrueuses créatures encore jamais vues auparavant : les Détraqueurs. Les agents envoyés à l’intérieur de la forteresse pour l’examiner ont par la suite refusé de raconter ce qu’ils y avaient trouvé, mais on dit que les Détraqueurs n’étaient qu’une des choses les moins effrayantes. 

Azkaban était un lieu maléfique et de nombreuses voix s’élevèrent pour exiger sa destruction. Cependant, nombreux aussi étaient ceux qui craignaient la vengeance des Détraqueurs qui ne manquerait pas de tomber si on les chassait de ce site dans lequel elles florissaient, les murs du bâtiment étant imprégnés de misère et de douleur. Il fut donc finalement décider de laisser l’île à l’abandon et les Détraqueurs y prospérer.

Dessin conceptuel de la prison d'Azkaban

Un site pour contenir des créatures dangereuses avant tout

De nombreuses années plus tard, en 1718, Damocles Rowle devint ministre de la Magie. Malgré l’opposition de nombreux experts, il décida d’utiliser la forteresse comme prison pour les sorciers et d’utiliser les Détraqueurs présents comme gardiens. Très vite, les détenus s’y empilèrent. Aucun n’en est jamais sorti. La nouvelle prison semblait fonctionner parfaitement… si l’on omet les conditions de détentions horrifiques des prisonniers. Le cimetière devait sans cesse être magiquement agrandi pour accueillir tous ceux qui étaient morts de désespoir.

Car en dépit de tout, Azkaban avait un but : inciter les Détraqueurs à rester cantonnés sur l’île, là où ils trouvaient une source constante d’âmes à dévorer. Sans les prisonniers, les créatures abandonneraient immédiatement les lieux pour migrer vers les villages sorciers.

Il fallut attendre la fin de la deuxième guerre des sorciers et l’élection de Kingsley Shacklebolt à la tête du ministère de la Magie pour débarrasser Azkaban de tous ses Détraqueurs et les remplacer par des Aurors. Quant aux Détraqueurs, ils disparurent sans laisser de traces et nul ne sait où ils ont été transférés… Peut-être au Département des mystères ?

Et vous, vous mourrez d’envie de savoir quel type de Détraqueur vous êtes ? Faites notre test ! Et rendez-vous ICI pour découvrir votre Patronus !

Merci au Wiki Harry Potter

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS