Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / À lire absolument / Les chansons officielles du monde de Harry Potter

Les chansons officielles du monde de Harry Potter

L’univers de Harry Potter au cinéma est associé à des musiques emblématiques incroyables. De Hedwig’s Theme à Harry’s Wondrous World, en passant par A Window to the Past, la bande-originale des films fait honneur à la citation de Dumbledore : « Ah la musique ! Une magie au-delà de tout ce que nous faisons ici [à Poudlard] ».

Les chansons du Wizarding World, pourtant, sont un peu à part. A travers les livres, les lecteurs ont pu découvrir les Bizarr’ Sisters, Celestina Moldubec, Les Croque-Mitaines … Les fans s’en sont d’ailleurs inspirés pour créer le Wizard Rock. Cependant, dans la tête de la plupart, le monde magique reste associé à des morceaux sans paroles, à l’exception sans doute de Do The Hippogriff.

Il existe pourtant de nombreuses chansons, certaines écrites par J. K. Rowling elle-même, qui n’ont pas autant marqué les esprits. Nous partons donc en quête des chansons officielles du monde magique ! Elles vous donnerons peut-être envie de découvrir plus de Wizard Rock !

Dans les livres et les écrits

Souvent mentionnées en passant, les chansons du monde magique relèvent plutôt de l’anecdote utile pour des quiz extrêmement pointus. Le texte ne précise pas toujours le titre de la chanson, et plus rarement encore son accompagnement musical ou son style. Tout juste nous dit-on que certaines personnes ou créatures chantent, ou jouent d’un instrument…

Il existe néanmoins un certains nombre de chansons dont on connaît les paroles. Paradoxalement, ce ne sont pas vraiment celles qu’on cherche à mettre en musique :

  • Les chansons du choixpeau
  • Le poème chanté à Harry lors de la St Valentin 1993
  • La balade de Nick Quasi-Sans-Tête (brouillon)
  • Weasley est notre roi
  • L’hymne de Poudlard, qui n’a pas de mélodie précise …
  • … sauf dans les films, où il est chanté en canon.

D’un autre côté, de nombreuses chansons on un titre et un interprète, mais l’intégralité des paroles n’est pas connue.

  • Cou de Vous, par Lorcan D’eath (sorciers du mois)
  • Odo le héros, artiste inconnu (dont quelques vers sont connus)
  • De bon matin j’ai rencontré l’hippogriffe, un cantique de Noël chanté par Sirius Black dans Harry Potter et l’Ordre du Phénix. La version originale parle de « God rest ye Merry Hippogriff« , allusion au cantique moldu « God Rest Ye Merry Gentlemen » dont on peut supposer qu’il respecte la mélodie. Ménard a adapté le titre en se basant sur la chanson moldue « De bon matin, j’ai rencontré le train« , mais sa version ne respecte pas le nombre de pieds, et la mélodie ne peut donc pas être conservée.

Les chansons de Célestina Moldubec

Bien que certains titres figurent dans les livres, ces morceaux ont la particularité de véritablement exister. Et c’est là que les choses deviennent intéressantes ! En effet, à l’instar des Contes de Beedle le Barde, mentionnés dans Les Reliques de la Mort avant d’être publiés, ces chansons ont été réellement écrites pour être interprétées sur scène dans le parc Universal de Orlando. Certaines étaient connues avant l’ouverture du land Chemin de Traverse à Orlando, mais d’autres ont aussi été créées spécifiquement pour celui-ci.

Un chaudron plein de passion

« A Cauldron Full Of Hot, Strong Love » en anglais, cette chanson est la première connue des fans. Elle est mentionnée dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, lorsque la chanteuse l’interprète en direct à la radio pour Noël. C’est un classique de Célestina, puisque Arthur et Molly Weasley dansaient déjà dessus à la fin des années 1960. On l’entend à nouveau dans Harry Potter et les Reliques de la Mort :

Anglais

Oh, come and stir my cauldron
And if you do it right,
I’ll boil you up some hot strong love
To keep you warm tonight.

Français

Oh, viens, viens remuer mon chaudron
Et si tu t’y prends comme il faut
Je te ferai bouillir une grande passion
Pour te garder ce soir près de moi bien au chaud.
(Traduction de J-F Ménard)

En 2014, les fans peuvent donc enfin découvrir la version intégrale sur la scène de Carkitt Market, au Wizarding World of Harry Potter.

I've got a cauldron full of hot, strong love
And it's bubbling for you!
Say Incendio, but that spell's not hot
As my special witch's brew!
 
Don't you be afraid, come and take a sip
Of this steamy, tasty treat!
What's in my cauldron full of hot, strong love
Will make your life complete!
 
I've got a cauldron full of hot, strong love
That's about to be unfurled
Got a flavour that beats anything
You'll find in the Muggle world!
 
Mix a pinch of spice with a dash of charm
And a sprinkling of romance
They're why my cauldron full of hot, strong love
Is worth it, take the chance!
 
Oh, come and stir my cauldron
And if you do it right,
I'll boil you up some hot strong love
To keep you warm tonight.
 
I've got a cauldron full of hot, strong love
It's a recipe so rare
There's no potion or elixir that
Could ever quite compare!
 
Oh, such thrills await
'Cause, together, we are ready to proceed
Drink from my cauldron full of hot, strong love
It's all the magic you'll ever need!
 
Oh, come and stir her cauldron
And if you do it right
She'll boil you up some hot, strong love
To keep you warm tonight
To keep you warm tonight!
 
That's right!
I've got a cauldron full of hot, strong love
It's a recipe so rare
There's no potion or elixir that
Could ever quite compare!
 
Oh, such thrills await
'Cause, together, we are ready to proceed
Drink from my cauldron full of hot, strong love
It's all the magic you'll ever need! 

Tu as volé mon chaudron mais tu n’auras pas mon cœur

« You Stole My Cauldron But You Can’t Have My Heart » est une chanson écrite pour le Wizarding World of Harry Potter à Orlando, qui est ensuite apparue dans un texte de Pottermore sur la chanteuse. Selon cette même source, la chanson a rencontré un franc succès dans les années 2000. C’est l’une des rares chansons ayant été diffusées dans un enregistrement officiel. C’est aussi la seule à ne pas être mentionnée dans les livres.

You think you’re quite the wizard, got me under your spell,
But guess what, Mister Wizard, you don’t know me so well
You thought you were so clever, but, in truth, you’re a crook
And no way you’re gettin’ away with all the things that you took

You stole my cauldron
My favourite black hat
Purloined my owl
Then flew off like a vampire bat
You claimed that you loved me
Said we’d never part
Then you stole my cauldron
(Oh, you stole her cauldron)
But you can’t have my heart.

Oh, sure, you’re quite the dancer, swept me off of my feet
But back here on the ground, I see a liar and cheat
And when you disappeared at first it’s me who I blamed
But now I see you’re wicked as He-Who-Must-Not-Be-Named

You stole my cauldron
The toads from my pond
Crystal phials of my memories
Plus my larch and phoenix feather wand
But don’t think that you broke me
Cause you ain’t all that smart
See, you stole my cauldron
(Stole her favourite cauldron)
But you can’t have my heart.

(You stole her cauldron)
Go on and take it!
(Her hippogriff, too!)
Careful, he bites.
(Her dragon skin coat)
You can have it!
If that’s worth so much to you.
But love, love is priceless
Like a rare work of art
Yes, you stole my cauldron
(She can buy a new cauldron)
But you can’t have —
You can’t have —
You can’t have my heart!
(No, no, no, you stole her cauldron)
(No, no, no, you stole her cauldron)
Not my heart!
(No, no, no, you stole her cauldron)
You stole my cauldron, but you can’t have my heart!
(Her heart!)

Tu as ensorcelé mon cœur

« You Charmed The Heart Right Out Of Me » passait à la radio à Noël en 1996. Dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, quelques paroles sont présentées aux lecteurs :

Anglais

Oh, my poor heart, where has it gone?
It’s left me for a spell…

…And now you’ve torn it quite apart
I’ll thank you to give me back my heart!

Français

Oh mon cœur malheureux, où s’en est-il allé ?
C’est pour un sortilèg’ qu’il m’a abandonnée…

… Maintenant que tu l’as brisé
Sans la moindre pitié
Fais-moi je t’en prie la faveur
De me rendre mon cœur !

Comme pour « Un chaudron plein de passion« , les fans peuvent désormais l’entendre intégralement au parc de Orlando. Cependant la version présentée au parc ne s’achève pas sur les même paroles que dans le livre. On retrouve malgré tout les derniers vers originaux plus tôt dans la chanson.

Oh, my poor heart, where has it gone?
It’s left me for a spell
But I don’t mind, ’cause with you I find
I’m always feeling well…

— two, three, four!
You charmed the heart right out of me
Don’t need no broom, I’m flying free
I think by now it’s plain to see
I’m nothing without you

Your every wish is my command
My fragile heart is in your hand
And now, at last, I understand
The magic about you!

I’m losing all control
My chest is one big hole
Inside you’ll see my soul
Happy as can be
‘Cause, babe, you charmed the heart right out of me!

You charmed the heart right of me
To my whole life you hold the key
You cast your spell and suddenly
I cannot forget you!

This feeling’s utter bliss
Yet something seems amiss
Like a Dementor’s Kiss
You’re consuming me!
And now you’ve torn it quite apart
I’ll thank you to give me back my heart!

‘Cause, you charmed the heart right out of me!
But I need a heart for loving thee
So give it back, together we
Can love till forever!

You may have not played fair
But, frankly, I don’t care
‘Cause without you I despair
Lost in misery!
Oh, babe, you charmed the heart right out of —
It’s the one thing I’ve no doubt of
Babe, you charmed the heart right out of me!
Right out of me!

Repoussez les terribles Cognards et lancez droit le Souafle

Le titre de la chanson « Beat back thoses bludgers boys and chuck that quaffle here » est mentionné pour la première fois dans le petit livre Le Quidditch à Travers les Âges. Les paroles n’apparaissent nulle part, et sont donc exclusivement connue grâce au Wizarding World de Orlando.

L’hymne du club de Flaquemare (Puddlemere United) pourrait sans soucis résonner lors de n’importe quel match de quidditch moldu !

From the marshy bogs of Queerditch
Grew a sport so fine and fair
In which each witch and wizard
Would take flight through the air.
We sit and watch in wonder
At each game the players play
And dream our team will reign supreme
Thus we cannot help but say…

Beat back those Bludgers, boys, and chuck that Quaffle here
No team can ever best the best of Puddlemere!
You’ll catch that Golden Snitch with the easiest of ease
Grab your Beater’s bat and in no time flat
Prove the game is yours to seize!

Beat back those Bludgers, boys, and chuck that Quaffle here
Those noble navy robes know not one ounce of fear
Won’t see them blagging, blatching or blurting on their brooms
Playing by the rules, they’re nobody’s fools
Other teams will meet their dooms!

Can I hear you shout Puddlemere United?
(Puddlemere United!)
Always number one!
(Always number one!)
We won’t be divided!
(We won’t be divided!)
Now it’s time to have some fun!

Beat back those Bludgers, boys, and chuck that Quaffle here
There’s no team looks as fine flying in their Quidditch gear
A world cup waits for you at the end of the Quidditch year
There is no retreat!
(Let’s turn up the heat!)
Don’t accept defeat!
(Time to now compete)
So, beat back those Bludgers, boys, and chuck that Quaffle here!

Les chansons spécifiques aux documentaires moldus

Les films aussi font la part belle à ce qu’on pourrait qualifier de « Wizard Rock officiel » ! Même si ils n’ont pas la richesse musicale de l’univers littéraire, on y découvre pas moins de six chansons originales, écrites spécialement pour le monde magique.

Trois d’entre elles sont interprétées par les Bizarr’ Sisters lors du bal de Noël à Poudlard. A l’écran, ce sont des musiciens de Pulp et Radiohead qui incarnent les artistes ; les morceaux ne sont attribués à aucun des deux groupes. Dès lors, certains considèrent ces chansons comme étant officiellement celles des Bizarr’ Sisters.

Do the Hippogriff

La chanson la plus connues de toutes. Que vous souhaitiez vous trémousser comme un elfe, ou un fantôme qui ne fait peur qu’à lui-même, c’est LE refrain qui retentit lors de chaque soirée dansante potterienne.

Move your body like a hairy troll
Learn’ to rock and roll
Spin around like a crazy elf
Dancin’ by himself
Boogie down like a unicorn
Don’t stop till the break of dawn
Put your hands up in the air
Like an ogre, just don’t care

[Refrain]Can you dance the Hippogriff?
Ma, ma, ma, ma, ma, ma, ma
Flyin’ off from a cliff
Ma, ma, ma, ma, ma, ma, ma
Swooping down to the ground
Ma, ma, ma, ma, ma, ma, ma
Around, and around, and around, and around
Ma, ma, ma, ma, ma, ma, ma

Go around like a scary ghost
Spookin’ himself the most
Shake your booty like a borer in pain
Again, and again, and again
Get it on like an angry specter
Who’s definitely out to get ya
Stamp your feet like a leprechaun
Get it on, get it on!

[Refrain x2]
Come on!
Yeah!
Can you dance like a Hippogriff?

Magic Works

Les dernières notes de « Magic Works » sont audible à la fin de la scène du Bal de Noël. C’est un slow parfait pour l’univers de Harry Potter, qui parle de « la magie de l’amour« . C’est un peu cliché, mais également tellement approprié.

And dance your final dance
This is your final chance
To hold the one you love
You know you’ve waited long enough

So,
Believe that magic works
Don’t be afraid
Of bein’ hurt
Don’t let this magic die
The answer’s there
Oh, just look in her eyes

And make
Your final move
Mmm, don’t be scared
She wants you to
It’s hard
You must be brave
Don’t let this moment slip the way

Believe that magic works
Don’t be afraid
Afraid of being hurt
No, don’t let this magic die
Ooh, the answer’s there
Yeah, just look in her eyes

And don’t believe that magic can die
No, no, no, this magic can’t die

So dance, your final dance.
‘Cause this is, your final chance

This is the night

Beaucoup moins connue, car bien moins audible dans le film, cette troisième chanson résonne pourtant bien lors du Bal. On peut l’entendre faiblement lorsque Hermione vient s’asseoir avec Harry et Ron tandis que Krum part lui chercher à boire.

En matières de paroles, on quitte véritablement le monde des sorciers. Même si elles collent parfaitement à la relation entre Hermione et Ron à ce moment précis, la chanson pourrait être celle d’un groupe moldu. En revanche, l’arrangement musical, avec ses sonorités étranges et ses changements de rythme, pourraient malgré tout convenir au monde magique.

When all is dark and there’s no light
Lost in the deepest star of night
I see you

Your hands are shakin’ baby
You ain’t been sleepin’ lately
There’s something out there
And it don’t seem very friendly, does it?
If I could help you
I would help ya’
But it’s difficult
There’s somethin’ much more powerful
And those far-fetched possessing me
I got to get to grips ‘a
I don’t want to feel like this ‘a
Your voice keeps haunting me
I cannot eat or sleep
I’m going crazy
In this hazy fantasy
You put a spell on me
Oh, but I ain’t going out alone

So take your hands off me
Tonight I’m breaking free
This is the night
This is the night

There was a time
I would have walked
On burning coals for you
Sailed across the ocean blue
From the highest mountain
Just to call your name
The moon throws down its light
And cuts me to the quick tonight
Change is in the air
Nothing will never be the same
You still look good to me
Ooh, but you’re no good for me
I close my eyes
And squeeze you from my consciousness
And in the morning when I wake
I walk the line
I walk it straight
But the morning’s so many miles away
You’ve got now
[x3]

This is the night, [x8]

Blind Pig – Les Animaux fantastiques

Cette chanson, écrite pour le premier volet de la saga Les Animaux fantastiques, n’a en réalité par de titre. The Blind Pig est le nom du bar clandestin dans lequel les héros se trouvent lorsqu’un gobelin la chante.

Vous pourrez retrouver les paroles dans notre article de l’époque. Le nom de l’interprète dans le monde magique n’est pas connu. Le script du film la désigne simplement comme « la chanteuse de jazz ». C’est donc la seule chanson du monde magique dont on ne connaît que les paroles !

La chorale de Poudlard
Double Trouble & In Noctem

Absente des livres, la chorale de Poudlard interprète deux chansons dans les documentaires moldus.

La première, résonne dans Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban. Double Trouble évoque la préparation d’une potion, avec ses nombreux ingrédients, mais présage aussi d’ennuis à venir. Si les paroles correspondent parfaitement à l’univers du film, elles n’ont cependant pas été écrites pour celui-ci !

En effet, elles sont tirées directement d’une pièce de Shakespeare (Macbeth). Il est donc compliqué de considérer cette chanson comme appartenant au monde magique de Harry Potter au même titre que les précédentes.

Sachez par ailleurs, qu’il existe également une version française partielle.

La deuxième chanson de la chorale fait son apparition dans une scènes coupée de Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé. In Noctem a été écrite par Nicholas Hooper, le compositeur de la bande originale du film et est donc, contrairement à Double Trouble, une musique 100% Harry Potter. Cependant ses paroles n’ont rien de magique.

Le chant mélancolique et prémonitoire, qui résonne dans Poudlard peu avant la mort de Dumbledore, correspond parfaitement à l’ambiance du film, bien entendu… mais la musique sorcière n’a ici rien qui la distingue de celle des moldus.

Carry my soul into the night
May the stars guide my way.
I glory in the sight
As darkness takes the day.

Ferte in noctem animam meam
Illustre stelle viam meam.
Aspectu illo glorior
Dumb capit nox diem.

Cantate vitae canticum
Sine dolore acte
Dicite eis quos amabam
Numquam obliviscar

Sing a song, a song of life
Made without regret
Tell the ones, the ones I loved
I never will forget
I never will forget.

Le rock sorcier, une musique de moldu

Notez que deux autres chansons avec paroles sont associées aux films :

  • O Children, de Nick Cave & The Bad Seeds, sur lequel danse Harry et Hermione dans Les Reliques de la Mort
  • I’ll stand by you Always, de Bruce Springsteen, écrite pour le premier film mais déclinée par la production

Elles ne sont cependant pas présentées comme des musiques sorcières, ni même intégrantes à l’univers.

En revanche, les autres chansons présentes dans les film et les parcs, qu’elles fassent partie du canon, de l’univers étendu, ou que leur statut soit plus ambiguë (Double Trouble), sont les exemples les plus concrets de musique sorcière dont nous disposons. Et elles ont pour point commun de n’avoir de « magique » que leurs paroles !

On sait que la musique sorcière fait parfois appel à des instruments magiques. Musidora Barkwith a ainsi écrit la Suite enchantée, œuvre inachevée, lors de laquelle intervient « un tuba explosif ». Mais aucune des chansons vraiment connues, appartenant à l’univers de Harry Potter, ne se distinguent réellement de la musique moldue.

En ça, le Wizard Rock a parfaitement donné vie à cet aspect du canon. Les musiques officielles du Wizarding World ne diffèrent en rien des créations des fans. Le Contes des Trois Frères par The Butterbeer Experience aurait parfaitement sa place à Poudlard où sur les ondes de la R.I.T.M., et cette idée, elle, a quelque chose de magique.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS