Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Biographies de Harry Potter / Autour des livres / Décès de Christine Baker – celle qui a amené Harry Potter en France

Décès de Christine Baker – celle qui a amené Harry Potter en France

Peu de fans connaissent son nom ; pourtant, Christine Baker a joué un rôle crucial dans la venue de Harry Potter en France. Résidant au Royaume-Uni, elle travaillait avec Gallimard Jeunesse afin d’identifier les romans britanniques qui pourraient intéresser l’éditeur. On lui doit la parution en France d’auteurs jeunesse majeurs : Philip Pullman (A la croisée des mondes), Roald Dahl (Charlie et la chocolaterie), Quentin Blake…

L’ancienne directrice éditoriale de Gallimard Jeunesse, qui a grandement contribué au succès de la collection Folio Junior, s’est éteinte ce jeudi 20 avril 2023 à l’âge de 70 ans. Hasard du calendrier, l’éditeur partageait ce même jour une interview de Christine Baker, à l’occasion des 25 ans de Harry Potter et du lancement de nouvelles couvertures pour la saga.

Dénicher la perle rare

Christine Baker avait déménagé à Londres dans les années 70 pour travailler dans la première librairie jeunesse au monde, The Children book center. Quelques temps plus tard, elle devient directrice éditoriale chez Gallimard Jeunesse, à la demande de Pierre Marchand, co-fondateur de la maison d’édition. Disposant d’un réseau bien établi de spécialistes, lecteurs, auteurs et professionnels, elle est recrutée pour guetter les nouvelles parutions potentielles.

En 1996, elle échange avec une collègue du Scottish Book Trust : une certaine Joanne Rowling vient de recevoir une bourse accordée aux écrivains débutants afin de finaliser ses deux premiers romans jeunesse. Christine Baker confie le manuscrit à son mari, libraire, et ses deux filles. Peu après, leurs échanges enthousiastes attirent l’attention de l’éditrice qui s’empresse de le lire à son tour… et l’aventure commence !

Immédiatement convaincue du potentiel de la série, Christine Baker insiste auprès de Pierre Marchand pour acheter les droits. Gallimard Jeunesse devient ainsi le premier éditeur étranger à signer pour la publication de Harry Potter. Quelques jours plus tard, Scholastic, éditeur américain, achète les droit pour 105 000$ un montant inimaginable à l’époque en littérature jeunesse.

Le succès du bouche-à-oreille en Grande-Bretagne m’a aidée à convaincre mes collègues de Gallimard qu’il fallait publier vite, recruter le meilleur traducteur, en la personne de Jean-François Ménard qui venait de surmonter avec brio les difficultés linguistiques posées par Le bon gros géant de Roald Dahl, le meilleur illustrateur de couverture, avec Götting, et faire prendre conscience à toute l’équipe de l’importance de ce manuscrit…

Christine Baker pour Gallimard Jeunesse

Une femme de conviction

Sans Christine Baker, Harry Potter aurait connu un destin bien différent en France. Ses collègues de l’époque s’interrogent :

« C’est très anglais comme histoire, cela se passe dans un pensionnat. Et ce nom Harry Potter, ce n’est pas trop british, pas trop difficile à prononcer ? Et si on l’appelait Henri Poitier ! »

Christine Baker pour Le Parisien

L’éditrice garde le cap. Elle signe un accord supérieur à celui prévu :

Quand l’agent a poussé les enchères un petit peu à la hausse, et alors que je savais que Gallimard refuserait, et bien j’ai accepté ! C’est la très rare fois ou j’ai désobéi, c’est le seul titre de gloire que je me donne.

Christine Baker pour Le Parisien

C’est elle aussi qui s’est battue pour faire éditer la saga en grand format (à partir du tome 4), en plus de l’édition Folio Junior.

De jeunes fans découvre HArry Potter et la coupe de feu lors de sa sortie en librairie

Aujourd’hui, qu’ils en soient conscients ou non, tous les fans de Harry Potter francophones sont un petit peu orphelins de celle par qui l’aventure française a véritablement commencé.

Sources : Le Parisien, Actualitté, Gallimard Jeunesse (communiqué), Harry Potter décrypté par ses fans.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Pantalaemon

Responsable communication

Poufsouffle Serdaigle Journaliste
Voir la fiche auteur

Pub

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS