Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Les grands articles de la Gazette / Critiques / Critique : on s’est lancé des sorts avec le jeu de société « Stupéfix »

Critique : on s’est lancé des sorts avec le jeu de société « Stupéfix »

Annoncé pour le 19 septembre prochain, le nouveau jeu du Wizarding World édité par Repos Production vous invite à lancer des sorts vers vos amis, bluffer, et tenter de rapporter un maximum de points pour votre maison. J’ai eu la chance de tester pour vous le jeu de société Stupéfix en avant-première. Je n’ai eu l’occasion de jouer que dans une partie à 4 joueurs, néanmoins j’ai pu imaginer le jeu à plus nombreux.

Voici tout ce que vous devez savoir sur le jeu Stupéfix !

Règles et déroulement d’une partie de Stupéfix

Le jeu, prévu pour 4 à 8 joueurs est un jeu d’ambiance, avant tout tourné vers un public jeune. Il est conseillé à partir de 8 ans, et ses règles simples et rapides à comprendre sont un bon atout… Mais n’allez pas croire que les adultes n’y prendront aucun plaisir ! Entre stratégie et bluff, il est possible aussi d’animer une soirée d’adolescents ou d’adultes.

Accumuler les points pour remporter la Coupe

Chaque joueur défend l’une des quatre maisons de Poudlard. A 4 joueurs, le minimum, vous êtes donc en chacun-pour-soi alors qu’à 8 joueurs vous défendrez les couleurs de votre maison par binôme. Un système d’équipe avec handicap a été mis en place pour les parties à 5 ou 7 joueurs ; tandis qu’à 6 joueurs seulement 3 maisons sont représentées.

Le jeu Stupéfix se déroule en 8 manches. Pour chacune d’elle, 9 cartes tirées au hasard de la pioche sont proposées en récompense. Votre but ? En accumuler un maximum pour faire gagner votre maison, le tout en évitant d’accumuler des jetons « Retard » infligés par les sortilèges adverses.

Les joueurs avec le plus de retard à la fin des 8 manches reçoivent chacun un malus de 100 points négatifs.

Sorcières, Sorciers, à vos baguettes… Stupéfix !

Au début de la partie, chaque joueur reçoit 8 cartes sortilège : 5 ratés et 3 réussis. A chaque manche, il faudra choisir soigneusement quelle carte vous jouerez face cachée… Si vous utilisez tous vos sorts réussis dès le début de la partie, tous les autres joueurs sauront que vous n’êtes plus une menace ! Mais si vous n’en utilisez jamais, il pourra être compliqué d’éliminer la concurrence.

Une fois la carte sélectionnée, chaque joueur, en même temps, désigne un adversaire avec sa baguette magique.
Il est alors l’heure d’analyser très rapidement la situation, puisque vous n’avez que trois secondes pour décider de votre prochain mouvement.

Si votre carte est un sort raté, deux options s’offrent à vous :

  • Vous protéger : vous ne participerez pas à la manche de répartition des récompenses, mais vous ne subirez aucun retard des sorts lancés vers vous. Votre carte n’est pas révélée, personne ne saura si vous avez dépensé un sort raté ou réussi à cette manche.
  • Assumer votre échec : si vous n’êtes ciblé par aucun sort adverse, vous ne serez pas éliminé et vous pourrez donc participer à la répartition des récompenses. Mais, forcément, votre sort n’a aucun effet sur l’adversaire que vous visiez.

Si votre carte est un sort réussi, deux options s’offrent également à vous :

  • Vous protéger : vous ne participerez pas à la manche de répartition des récompenses, mais vous ne subirez aucun retard des sorts lancés vers vous. Votre carte n’est pas révélée, personne ne saura si vous avez dépensé un sort raté ou réussi à cette manche. Votre sort n’aboutit donc pas vers l’adversaire que vous visiez.
  • Lancer votre sort : vous n’êtes pas protégé et vous pourrez donc subir les sorts adverses… mais votre sort touchera sa cible, l’éliminera de la manche en cours et lui fera prendre un jeton Retard, sauf si elle s’est protégée.

Des décisions instantanées et simultanées

Tous les joueurs doivent donc se décider en même temps, et dans un temps très court. Est-ce que les joueurs qui vous visent vont maintenir leur attaque ? Est-il donc nécessaire de vous protéger ? Ou bien est-ce qu’ils vont se protéger, ou avoir une carte sort raté ? Quelles cartes ont déjà été utilisées par vos adversaires ? Quelles cartes ont-ils encore en main ?

Beaucoup de questions dont les réponses vous aideront à faire votre choix… Mais avec seulement quelques secondes pour tenter d’y voir plus clair ! Et plus vous serez nombreux autour de la table, plus il y aura de paramètres à prendre en compte.

Le partage des récompenses

Une fois tous les effets des sorts appliqués, les joueurs encore présents, représentés par le fait que leur blason est encore vertical, se partagent les récompenses au centre de la table. A commencer par le « Chouchou » de la classe, ou la première personne à sa gauche, chaque joueur choisit une carte à tour de rôle jusqu’à ce que les neuf cartes soient choisies.

L’une de ces récompenses est obligatoirement la carte « Devenir Chouchou », pour acquérir ce rôle… qui peut être une bénédiction comme une cible écarlate sur votre front.

Plateau du jeu Harry Potter: Stupéfix ! édité par Repos Production. 2 types de cartes, petites et grandes, forment des pioches de part et d'autre de l'espace de jeu. L'espace de jeu est constitué de 9 grandes cartes face visible. Un tas de jetons sur le côté droit. Au fond, 5 éléments de cartons, 4 aux couleurs des 4 maisons et un, au centre, représentant Hermione levant sa baguette au centre d'une étoile violette, avec un ruban indiquant le mot Chouchou.

Les récompenses sont multiples, et les stratégies possibles le sont donc aussi :

  • Accumuler les points bruts, des cartes allant de 10 à 40 points qui s’ajoutent directement au score de votre maison.
  • Accumuler les cartes « Potion Réussie ». La maison qui en possède le plus à la fin de la partie remporte un bonus de 100 points et le titre de Maitre des Potions.
  • Accumuler les cartes « Faveur » des différents professeurs de Poudlard. Plus vous possédez de faveurs à la fin, plus elles valent de points ; de manière exponentielle.
  • Prendre une carte « Retourneur de Temps » pour supprimer un jeton Retard d’un membre au choix de votre équipe.
  • Prendre une carte « Cours Particulier » pour échanger une de vos cartes Sort Raté par une carte Stupéfix de plus dans votre main.

Notre avis sur le jeu Stupéfix

Un matériel soigné, avec un « mais »…

En terme de matériel, si on regrette le côté cheap des huit baguettes en plastique utilisées par les joueurs, on ne peut pas faire beaucoup plus de critiques que ça. Les cartes sont jolies, brillantes et bien claires. Le gros plus, c’est la boite de jeu. Associée à un plateau sommaire, elle sert également d’urne pour chaque maison pour y déposer les cartes gagnées au fil de la partie. C’est ingénieux, pratique, et réussi !

Aperçu des cartes du jeu Harry Potter: Stupéfix ! édité par Repos Production. On y voit une carte Faveur représentant Dumbledore, une carte avec le numéro 40, une carte Potion réussie et une carte Retourneur de Temps.

Les points forts… et faibles

Le jeu n’est pas compliqué à comprendre, mais il peut tout de même amener un certain niveau de réflexion et d’analyse. C’est un bon exercice pour apprendre à compter les cartes, ainsi qu’avoir une vision périphérique pour détecter rapidement qui nous attaque.

A plus nombreux, il faudra également travailler en équipe et ne pas se tirer dans les pattes en ciblant le même adversaire. Bien sûr le bluff est omniprésent, et être capables de conserver le mystère sur les cartes jouées est primordial pour rester une menace au cours de la partie.

La mise en place est facilitée par les cartes dédiées à chaque nombre de joueurs. Le petit bémol est qu’on ne pourra évidemment pas tous défendre notre maison de cœur, et qu’il faudra accepter de jouer pour une autre maison que la nôtre. Le jeu a également une bonne part d’aléatoire qui peut plaire à certains, mais déplaire à ceux dont la stratégie est le maitre mot.

Les parties s’enchainent aussi rapidement. Une partie dure en moyenne 30-45 minutes

En définitive…

C’est un jeu d’ambiance, pas prise de tête (bien qu’il pourrait déclencher quelques conflits entre les joueurs en cours de partie) qui animera avec réussite les soirées. Il possède une bonne rejouabilité, puisque chaque partie sera forcément différente, bien que l’ensemble des cartes soit systématiquement joué au fil des 8 manches.

C’est donc un jeu réussi, qui trouvera son public parmi les habitués des jeux d’ambiance. Un bon point puisqu’il se joue dès 4 joueurs, alors que de tels jeux nécessitent souvent un public plus large. Il est idéal pour animer un anniversaire de jeunes potterheads ou pour disputer la meilleure maison au sein de votre groupe d’amis.

Si vous êtes des accros de la stratégie et de la réflexion, passez néanmoins votre chemin.

Toutes les infos pratiques

  • Sortie le 19 septembre 2022
  • Prix de vente conseillé 45 euros
  • Entre 4 et 8 joueurs
  • A partir de 8 ans
  • Édité par Repos Production

Pour l’acheter :

Tentez de gagner un exemplaire du jeu Stupéfix!

Repos Production et la Gazette du Sorcier vous proposent de gagner une boîte du jeu Harry Potter: Stupéflix! Pour ce faire, rendez-vous sur Instagram pour

N’hésitez pas à expliquer votre choix, et n’oubliez pas d’accompagner votre réponse d’un #Stupefix!

Le concours est ouvert à la Belgique et la France métropolitaine. Il s’achèvera le 30 septembre à 23h59.

Merci Repos Production !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS