Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Les grands articles de la Gazette / Actualités Sorcières / Jeux inter-magiques : Une nouvelle épreuve au programme !

Jeux inter-magiques : Une nouvelle épreuve au programme !

Dans quelques mois, les Jeux Inter-magiques auront lieu à Munster. Il s’agit d’une compétition qui se déroule tous les 7 ans et qui célèbre les sports magiques du monde entier.

La grande innovation de cette édition, qui suscite beaucoup d’enthousiasme, est l’annonce de l’inclusion d’un nouveau sport faite par le Comité International. En 2024, grâce aux efforts de la ministre anglaise Hermione Granger, le polo à dos de Sombral rejoindra des disciplines plus établies, telles que le quidditch et les échecs version sorcier.

Un sport spectaculaire !

Hermione Granger - Fanart
Hermione Granger – par generousa_carescura

Vous ne connaissez pas ce sport ? Pas de soucis, nous allons vous en expliquer les fondamentaux. Tout d’abord, deux équipes composées de 7 joueurs chacune s’affrontent sur un terrain de 500 pieds de long et 210 pieds de large, à l’extrémité duquel se trouve deux cages (poteaux de rugby avec des cages en bas). Première règle fondamentale, il faut monter un Sombral que les joueurs ne doivent pas être en capacité de voir. Ce qui peut être, en soit, un exercice pour le moins périlleux.

Il n’y a qu’une seule balle en jeu, qui a la particularité d’être un icosaèdre (polyèdre à 20 faces). L’objectif principal du jeu est de marquer plus de points que l’équipe adverse. Si vous mettez la balle dans les cages, vous marquez un point, mais si celle-ci passe entre les poteaux au-dessus de la cage, cela rapporte 3 points. La durée du jeu, quant à elle, est de 1h divisée en trois tiers temps de 20 minutes. Attention, les Sombrals sont autorisés à voler, mais seulement jusqu’à 21 m de hauteur, pour une question de sécurité.

Ce sport est, sans aucun doute spectaculaire, avec énormément d’action et de rebondissement. La durée courte des matchs pousse les équipes à prendre de nombreux risques pour pouvoir l’emporter.

Quelles sont les chances de la France ?

L’année 2024 s’annonce d’une grande importance pour ce sport, et les champions du monde en titre auront certainement l’ambition de remporter ce nouveau trophée. La France a créé la surprise en remportant sa première coupe du monde en 2022, en battant en finale une solide équipe d’Australie. En revanche, les Anglais, malgré leur statut de grands favoris, n’ont pas réussi à sortir des poules. Il est important de rappeler que l’équipe anglaise avait remporté les trois premières éditions de la coupe du monde en battant à chaque fois les États-Unis.

Éloise Astraline, qui joue pour les Phénix d’Orléans, assume le rôle de capitaine au sein des Faucons de l’Hexagone (équipe nationale française). Après une saison exceptionnelle avec son club, elle espère guider ses coéquipiers vers les sommets du monde magique. La France peut également compter sur Maxence Célest, meilleur buteur du championnat italien cette année et récemment couronné champion d’Italie avec les Éclairs de Florence. Cependant, la tâche ne sera pas facile. Depuis 2020, le niveau international s’est considérablement élevé, et les Anglais ne sont plus la seule équipe compétitive.

La dernière de Ragnar avec l’Islande

Il est important de ne pas sous-estimer les équipes nationales du Japon, de l’Allemagne et du Canada, car ce sont des concurrents redoutables. Elles ont déjà démontré par le passé leur capacité à rivaliser avec les favoris tels que la France, l’Angleterre, l’Australie et les États-Unis. Ces équipes possèdent un potentiel important et pourraient créer l’événement en venant accrocher les équipes les mieux classées. Il convient donc de rester attentif à leurs performances et de voir si elles parviendront à défier les favoris lors de la compétition.

Cette édition des jeux inter-magiques marquera également la dernière participation de Ragnar Ólafsson, considéré comme le meilleur joueur du monde au cours des quatre dernières années. Capitaine de l’équipe nationale d’Islande et joueur évoluant au sein des Kelpies de Glasgow, il a récemment annoncé sa retraite internationale à partir de 2024. Cette décision marquera sans aucun doute la compétition. Ragnar cherchera à guider son équipe nationale vers les sommets après avoir remporté tous les trophées possibles avec son club. Son départ laissera un vide dans l’équipe islandaise, mais il aura à cœur de conclure sa carrière internationale en beauté.

Groupes pour les jeux inter-magiques :

Un changement de mentalité dans le monde magique ?

L’introduction du polo à dos de Sombral dans les Jeux Inter-magiques s’accompagne d’une incitation à changer les mentalités. Le fait que les joueurs montent sur des Sombrals rappelle que ces créatures à la réputation négative ne sont, en réalité, pas aussi dangereuses.

Luna Lovegood par generousa_carescura

Cependant, les Sombrals restent réduits au rang de monture, et n’ont pas d’autonomie réelle lors des compétitions. Le joueurs affirment respecter leur « partenaire », qu’ils sont pourtant incapables de voir. Selon certains spécialistes, il n’est en réalité pas rare qu’un joueur change de sombral d’un match à l’autre, par manque de visibilité.

Il est essentiel que la communauté sorcière augmente son empathie et sa compréhension envers toutes les créatures magiques. Le polo à dos de Sombral apparaît comme exemple timide d’une nouvelle approche des rapports avec celles-ci. Des défenseurs de la cause militent cependant pour que des êtres ou créatures magiques puissent participer en leur noms aux différentes épreuves déjà existantes voire, pourquoi pas, pour la création d’un ou plusieurs sports qui les mettent plus en avant.

Figures de proue du mouvement pour la réhabilitation des êtres et créatures magiques, Luna Lovegood et de son mari, Rolf Dragonneau, petit-fils du magizoologiste Norbert Dragonneau, ont salué cette évolution, mais estiment qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire. « Le polo à dos de Sombral, malgré les apparences, n’est pas un tournant majeur dans la relation entre la communauté sorcière et les créatures magiques« , explique Madame Lovegood. « C’est le témoin d’une prise de conscience importante, mais de nombreuses tensions existent encore et il faudra du temps pour que des années de relations inter-magiques compliquées soient effacées. Des décisions plus concrètes doivent être prises dans tous les domaines de la société magique.« 

Êtes-vous favorable à l’intégration de cette nouvelle discipline aux Jeux Inter-magiques ? Voyez-vous la France remporter un nouveau titre international ? 

Liste de l’équipe de France :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS