Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Les grands articles de la Gazette / Actualités Sorcières / À vous de voter pour les prix de la Gazette du Sorcier !

À vous de voter pour les prix de la Gazette du Sorcier !

Depuis la faillite de Sorcière-Hebdo, le célèbre magazine destiné aux sorcières, c’est dans les pages de la Gazette du Sorcier que l’on peut retrouver les habituelles remises de prix de début d’année. Cette fois encore, le prix du Sourire le plus charmeur sera décerné à une célébrité du Monde Magique, et c’est vous, fidèles lecteurs, qui pourrez en décider ! D’autres récompenses seront également de la partie.

Alors, à vos plumes… Choisissez… Votez !*

Le prix du sourire le plus charmeur

Si ce prix a été monopolisé pendant de nombreuses années par le sourire enjôleur d’un certain Gilderoy Lockhart sous acide, les candidats de 2023 sont bien plus sérieux ! Merci d’accueillir nos différents prétendants comme il se doit.

Severus Rogue

Peut-on réellement parler de sourire face à notre professeur de potions préféré ? Rictus serait plutôt le mot… En attendant, il a été sélectionné, ne me demandez pas pourquoi.

Fenrir Greyback

Oh les belles canines que voilà ! Pour un sourire, voilà un sourire… Comment dire, carnassier ? Et vous trouvez vraiment ça charmeur ? Il en faut pour tous les goûts, je suppose.

Dessin de Fenrir Greyback.

Hermione Granger

Voilà une candidate très sérieuse, qui a toutes les chances de son côté. En effet, on m’a toujours dit que les dents de lapin portaient bonheur. Les pattes ? Vous êtes sûrs ? Ah, c’est ma faute alors, j’ai dû mal comprendre. Coup dur pour la candidate à la mâchoire proéminente qui ne lui sera donc d’aucune utilité dans cette compétition.

Hermione Granger par Jim Kay

Bellatrix Lestrange

Pour sourire, elle sourit. Un peu trop, peut-être ? C’est grand, c’est fou, c’est un peu trop de tout. Personnellement je ne veux pas la voir en une de votre magazine la semaine prochaine, mais après vous faites bien ce que vous voulez. De toute façon, je ne la lis même pas, la Gazette du Sorcier, moi. Mais il faudrait quand même apprendre à vous calmer mademoiselle, un rire de temps en temps je n’ai rien contre, mais vous faites carrément flipper !

hp6_bellatrix.jpg

Le prix de l’Invention de l’Année

Sir Nicholas de Mimsy-Porpington – Club des chasseurs Quasi-sans-Tête

Ah, c’est sûr que quand on arrive pas à être accepté quelque part, la meilleure solution est peut-être d’inventer soi-même ses occasions. Ne dit-on pas « Créer, c’est se réinventer » ? Non ? Ah, je croyais. Bon, pour l’instant ce club semble peu prometteur, mais qui sait, peut-être qu’après une bonne nouvelle révolution Nick ne serait plus seul dedans ?

Nick Quasi Sans Tête, dessin par J.K. Rowling

Gilderoy Lockhart – La baguette magique

Le concept c’est un bout de bois, qui, lorsqu’il est agité, provoque des effets tellement surprenants qu’on dirait de la magie ! Wouaw, c’est… novateur. Je suis sûr que ça fera un carton… une fois recyclé. Non, vous ne l’avez pas ? L’idée est recyclée aussi d’ailleurs. Toujours pas ? Oh vous n’avez vraiment aucun humour.

Gilderoy Lockhart dans le Le jeu Trading Card Game Harry Potter - jeu de cartes à collectionner

Luna Lovegood – L’anti-nargoles pour Gui

Vous en avez marre d’être infesté de Nargoles à chaque nouvelle année ? Trois sprays avant chaque 31 décembre, et vous en voilà débarrassé pour toute l’année à venir ! Bon, ça n’a pas encore pu être testé, puisque ce n’est sorti que cette année. Mais on ne peut que croire à l’efficacité de Luna !
Que vous appeliez Gui, Guy, Guillaume ou Guizmo, vous avez tous le droit d’utiliser ce produit révolutionnaire contre les Nargoles. Pour les autres, il faudra sûrement attendre une nouvelle version de cet anti-Nargoles.

Luna et Xenophilius Lovegood

Remus Lupin – Le chocola-colat

Vous voyez le chocolat ? Et vous voyez le cola sans-marque-déposée ? Vous imaginez l’horreur que les deux combinés pourrait donner ? Ne cherchez plus, Lupin l’a fait pour vous ! Pour toujours plus de caries, et toujours plus de bonheur réconfortant en cas d’attaque malencontreuse de Détraqueurs, ce chocolat pétillant au goût de sucre, de sucre, et d’encore un peu de sucre, ravira les amateurs de sucre. Enfin, sûrement. Sauf ceux qui n’aiment pas quand ça pétille. Donc ça limite encore un peu. En même temps, ceux qui n’aiment pas quand ça pétille n’aiment sans doute pas le cola sans-marque-déposée de base non plus, donc c’est bon, on ne perd pas grand monde. Et pour ceux qui voudraient savoir quelle est la différence avec juste un sachet de sucre pétillant ? Eh bien c’est simple, le prix. C’est beaucoup plus cher. Sinon on n’en voit pas beaucoup d’autre.

Remus Lupin (David Thewlis) - Harry Potter et le prisionnier d'Azkaban

Le prix de la meilleure farce… de dinde

Non mais c’est quoi encore que cette catégorie ? C’est une farce, c’est ça ? Et je vous parie 150 gallions que Fred et George seront candidats avec une petite phrase humoristique sur leurs farces.

Fred et George Weasley – La dinde farceuse

Et voilà, qu’est-ce que je vous disais ? En plus ça aurait beaucoup plus sa place dans la meilleure invention. C’est pas une farce de dinde, c’est une dinde farceuse. Bon, je dois quand même vous expliquer de quoi il s’agit… Apparemment, cette dinde d’apparence innocente qui se balade dans votre jardin fait glouglousser durant 1h toute personne qui en croiserait le regard. Bon, ok, elle est marrante, cette farce.

Fred et George Weasley dans leur boutique, Farces pour sorciers facétieux

Dobby – Dinde farcie à la Branchiflore

Un côté salin assez agréable. Pour ceux qui n’aiment pas la viande trop sèche, on conseille fortement de déguster cette recette sous l’eau. Effets secondaires garantis !

Rubeus Hagrid – La dinde farcie à la citrouille

Ah, pour une fois que ça semble normal. J’ai envie de dire, même s’il reste d’autres candidats derrière, qu’on tient presque notre gagna… attendez… « Un repas idéal pour nourrir Touffu et prendre soin de sa santé à la fois. Vous voyez, il n’aime pas les légumes, surtout sa tête de droite. Mais la tête de gauche est végétarienne. Alors je nourris toujours la tête centrale, avec des subterfuges pour qu’elles soient toutes les trois contentes. L’important c’est surtout de laisser les os, ça craque sous la dent et la tête centrale adore ça. Tout est une question de texture ; de la viande bien cuite, des tendons à mâcher longuement et une purée de citrouille pour les vitamines. » Bon, le côté ossements m’a quelque peu retourné, mais sinon ça en est presque convaincant.

Rubeus Hagrid (Robbie Coltrane) dans sa cabane - Harry Potter et le prisionnier d'Azkaban

Ted Mosby – La turturkeykey

Mais qu’est-ce qu’il fait là, lui ? Un sorcier ? Ça m’étonnerait bien fortement. Et puis, sérieusement, comment on peut infliger ça à une dinde ? Et à l’autre aussi, d’ailleurs. Personne ne veut être fourré avec soi-même et personne ne veut fourrer une version plus grande de soi-même. Enfin… Non, c’est bon, j’en ai marre, je m’arrête là.

Episode de Thanksgiving saison 6 de How I Met Your Mother - la Turturkeykey

Modalités

Tout lecteur de la Gazette du Sorcier avec un abonnement gratuit ou payant en cours depuis le 1er avril 2023 peut, s’il le désire, participer au vote en suivant le lien le plus alambiqué possible suivant : https://www.survio.com/survey/d/Z2P2F5W5H5M5B7F5C

La Gazette du Sorcier ne s’engage aucunement à publier un quelconque résultat issu du vote effectué.
Il faut dire qu’on a autre chose à faire que de publier des informations totalement inutiles comme celles-là. Non, mais sérieusement, on ne s’appelle pas Sorcière-Hebdo, nous ! On traite de la vraie information. D’ailleurs on vous conseille vivement de découvrir le reste de nos articles qui sont bien plus intéressants que tout ce fourbis. Ça intéresse qui de savoir que trucmuche sourit de manière froide et glaciale ? J’ai pas fait des études de journalisme pour en arriver là ! Et puis, c’est quoi cette sélection de candidats ? On s’est foutu de moi encore une fois, moi, je vous le dis !

Engagez-vous, rengagez-vous qu’ils disaient. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et je m’en serais bien passé ! Parce que c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Moi, j’ai le goût de la chose, et quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Et bien, finir à la Gazette du Sorcier à écrire des torchons pareils, je peux vous le dire, ce n’est pas féliciter mon amour du journalisme. Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent : « Mais comment fais-tu pour continuer ? » Eh bien je leur réponds très simplement, je n’en sais rien… Parce qu’il en faut du courage pour ne pas être payé à faire des choses aussi pourries que ça. Parce que oui, c’est bénévole, je n’ai même pas le loisir de me dire que je suis rémunéré à vous rédiger ce pavé ! C’est-il pas scandaleux, ça ? Alors qui sait, peut-être que demain j’aurai l’occasion de voyager, de parcourir le monde, de rencontrer de vrais sorciers et de retrouver l’intérêt premier d’un métier de journaliste qui manque peut-être à la société actuelle, abrutisée par des votes sans queue ni tête, de sourires minables et pathétiques, et de farces de dinde sans saveur.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS