Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / J. K. Rowling / Déclarations et entretiens / J.K. Rowling fait des révélations sur Dumbledore, Neville, et bien d’autres

J.K. Rowling fait des révélations sur Dumbledore, Neville, et bien d’autres

J.K. Rowling a terminé sa tournée aux États-Unis par deux lectures publiques au Carnegie Hall de New York. À cette occasion, elle a répondu à des questions de fans ; grâce à TLC, les principaux moments de l’interview sont disponibles. Attention, ne lisez pas la suite si vous n’avez pas encore lu Harry Potter et les Reliques de la Mort !

Résumé de l’interview : Dumbledore était homosexuel et Neville a épousé Hannah Abbott.

Question : Neville a-t-il jamais trouvé l’amour ?

JKR : Bien sûr ! Il est très cool : il a épousé la femme qui est finalement devenue la nouvelle patronne du Chaudron Baveur. Je pense que ses étudiants trouveraient ça très cool [NDLR : rappelons que Neville est devenu professeur de Botanique à Poudlard], le fait qu’il vive dans un pub. Sa femme est Hannah Abbott.

Q : Pourquoi avez-vous décidé que ce serait Molly Weasley qui tuerait Bellatrix ?

JKR : J’ai toujours su que ce serait Molly qui la tuerait. Beaucoup de gens pensaient que ce serait Neville, parce que Neville a de très bonnes raisons d’en vouloir à Bellatrix… Il y avait beaucoup de possibilités pour Bellatrix, mais je n’ai jamais changé d’avis. Je voulais que ce soit Molly, et ce pour deux raisons : d’une part, j’ai toujours pensé que Molly était une très bonne sorcière dont les talents n’étaient jamais visibles, parce qu’elle passe beaucoup de temps dans la cuisine, et qu’elle a notamment dû élever Fred et George, ce qui est beaucoup ! Je voulais que Molly ait son heure de gloire et qu’elle prouve que ce n’est pas parce qu’une femme s’est consacrée à sa famille qu’elle n’a pas d’autres talents. D’autre part, c’était la rencontre de deux types d’amour – si on peut appeler “amour” les sentiments que Bellatrix éprouvait pour Voldemort, je suppose qu’on peut appeler ça de l’amour, même si c’est plutôt une obsession… Je voulais mettre ça en opposition avec l’amour maternel, le pouvoir qu’on a quand on aime quelqu’un. Molly était vraiment un exemple parfait d’amour maternel. C’était très satisfaisant de voir ces deux femmes s’opposer.

Q : Quelle différence cela aurait-il fait aux deux derniers livres si Arthur avait été tué au milieu du livre cinq ? [ce qui était le projet initial de JKR]

Cela aurait fait une très grosse différence, et c’est en partie pour ça que j’ai changé d’avis. En faisant Ron un demi-Harry, enfin en faisant de Ron quelqu’un qui a perdu un parent, j’allais retirer à la famille Weasley le rôle du refuge pour Harry, et ça allait forcément faire perdre à Ron une partie de son sens de l’humour. C’est en partie pour ça que je n’ai pas tué Arthur. Je voulais garder Ron intact… Beaucoup de l’humour de Ron vient de son manque de tact et de son immaturité. Et finalement, Ron grandit dans ce livre. C’est le dernier du trio à devenir adulte, il devient adulte quand il détruit le Horcruxe et doit faire face à ces choses. L’autre raison pour laquelle je n’ai pas tué Arthur est que je voulais refermer le cercle. Nous avions commencé avec un orphelin, quelqu’un qui avait perdu ses parents à cause de la guerre. Et je voulais avoir ça de nouveau… Même si on ne voit pas Teddy, je voulais montrer dans l’épilogue que son parrain à lui est meilleur que celui de Harry, parce que je crois qu’il faut bien admettre que Sirius avait des défauts. C’était risqué de le choisir comme parrain. Mais comme le parrain de Teddy est quelqu’un qui est passé par là, Harry devient une vraie figure paternelle pour lui, comme pour ses propres enfants. Je m’empresse d’ajouter que je n’ai pas tué Tonks et Lupin de gaieté de cœur. J’aimais beaucoup ces personnages. C’était douloureux de les tuer.

Q : Dans la Coupe de Feu, Dumbledore dit que son frère a été condamné pour avoir pratiqué des sorts interdits sur une chèvre [JKR baisse la tête, rires dans la salle]. Quels étaient ces sorts interdits ?

JKR : Quel âge as-tu ?

Huit ans.

JKR : Je pense qu’il voulait faire une chèvre qui serait facile à nettoyer [rires], avec des cornes recourbées. C’est une plaisanterie qui fonctionne à plusieurs niveaux. J’aime beaucoup Alberfoth et ses chèvres. Mais si vous avez lu le tome 7, vous savez que sa passion pour les chèvres est utile pour Harry, parce qu’un chèvre, un cerf, vous savez… Pour un imbécile de Mangemort, il n’y a pas de différence. Voilà ma réponse pour TOI. [applaudissements]

Q : Est-ce que Dumbledore, qui croyait en le pouvoir de l’amour, est jamais tombé amoureux ?

JKR : Pour être franche… J’ai toujours pensé que Dumbledore était gay. [silence dans la salle, puis beaucoup d’applaudissements]. Dumbledore est tombé amoureux de Grindelwald, et il a été d’autant plus horrifié quand il a découvert qui Grindelwald était vraiment. D’une certaine façon, on peut dire que cela excuse un peu le comportement de Dumbledore, parce que l’amour peut rendre aveugle, mais il a rencontré quelqu’un d’aussi intelligent que lui, et comme Bellatrix, il a été très attiré par cette personne si intelligente, et ensuite il a été horriblement, terriblement déçu par lui. C’est comme ça que j’ai toujours vu Dumbledore. En fait, j’ai récemment participé à une lecture du script du sixième film, et je savais que Dumbledore y disait à Harry “je connaissais une fille, dont les cheveux…” [rires] J’ai dû écrire une petite note dans la marge et passer mon script au scénariste : j’ai écrit “Dumbledore est gay !” [rires] [Voyant que le public est content.] Si j’avais su que votre réaction serait aussi positive, je vous en aurais parlé il y a des années !

Nous mettrons à jour lorsque l’interview complète sera disponible. Merci beaucoup à TLC !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS