Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Fandom / Créations de fans / L’évolution du fandom à travers le témoignage de Hillnerd, artiste et autrice de fanfictions

L’évolution du fandom à travers le témoignage de Hillnerd, artiste et autrice de fanfictions

Hillnerd est une autrice et artiste pionnière du fandom Harry Potter. Elle livre quelques anecdotes des jeunes années du fandom dans une interview parue en juin 2022 sur le site Mugglenet.

Fiction Alley, LiveJournal, AO3 : ces forums où a grandi le fandom

Qui après avoir lu Harry Potter n’a pas ressenti le besoin d’en parler avec d’autres fans ? Quand les premiers tomes sortirent, « il n’y avait pas encore les réseaux sociaux partout. » C’est le temps de l’immense popularité des forums de discussion et des sites de micro-blogging. Fiction Alley est un de ces espaces. Les fans pouvaient à la fois y débattre et y publier leurs fanfictions.

Fiction Alley était un forum qui ressemblait un peu à Reddit, vous pouviez naviguer entre différents fils de discussion. Il a été définitivement fermé il y a environ un an. Personne n’y était venu depuis cinq ans. À l’époque, ça marchait bien ! Les gens postaient toutes sortes de choses. Il y avait plein de débats et des threads où les gens se disputaient.

Hillnerd

Un des sujets chauds sur Fiction Alley était évidemment les relations amoureuses entre personnages. Celles qui se nouaient dans la saga et (surtout) celles imaginées par les fans (ships). À un moment où les tomes 5, 6 et 7 et n’étaient pas encore parus, les spéculations allaient bon train.

Beaucoup de gens pensaient « Harry et Ginny ? Ça n’arrivera jamais, c’est ridicule. Ça va être Harry et Hermione ». Pourtant, moi, après le deuxième livre, je me suis dit que ce serait Harry avec Ginny. Ils utilisent ce truc narratif, le conte de fée avec l’homme qui sauve la demoiselle.
Je me doutais que Ron et Hermione finiraient ensemble. Je le sentais depuis le premier livre. Les gens en faisaient toute une histoire. C’était intense, il y avait beaucoup de spéculation. Mais c’était bien.

Hillnerd

Les théories et les headcanons : quand le fandom s’émancipe du récit original

Outre les fanfictions, le fandom Harry Potter s’est aussi construit autour des théories. Dans l’attente des tomes 5, 6 et 7, les fans ont cherché à décortiquer les livres pour trouver des indices quant à la suite de l’aventure. Les idées qui ne se sont pas vues confirmées par la suite des livres sont devenus les headcanons.

Fanart de loup-garou, avec la silhouette de drago se dessinnant dans la lune
fanart illustrant la théorie de Drago loup-garou, par Slyis

Hillnerd évoque deux de ces théories, la première que beaucoup ont sans doute partagée, la seconde un peu plus farfelue :

  • Sirius serait innocenté lors d’un procès (« [On pensait que] Sirius aurait un procès, ce serait incroyable […] Le cinquième tome a détruit beaucoup de théories.« ).
    Même après la mort de Sirius, beaucoup de fans – y compris dans notre rédaction – pensaient que Sirius serait réhabilité à titre posthume.

  • Harry allait détruire Voldemort grâce à des super-pouvoirs contenus dans ses yeux verts (« C’était avant qu’on apprenne l’existence des Horcruxes. »)

Replongez-vous ici dans notre article récapitulatif des principales théories du fandom.

La prise en compte progressive de la diversité

« L’accent mis sur la diversité a été de plus en plus fort au fil des années. L’idée n’était plus de savoir ce qu’il se passe dans les livres, nous le savions désormais. L’idée était plus de construire nos propres opinions et de s’assurer que les différentes identités étaient représentées dans notre travail. Comment l’identité queer pouvait croiser le récit ? Comment la question du handicap se posait dans le monde de Harry Potter ? »

Hillnerd

La promotion de la diversité dans le fandom s’est là encore matérialisée dans les fanfictions. Le ship « Drarry » (Drago et Harry) popularisé au milieu des années 2000, selon Hillnerd via le site LiveJournal, reconnu pour avoir accueilli à une époque une forte communauté LGBT à l’époque. Malheureusement, après être passé sous bannière russe dans les années 2010, le site a fait la guerre aux contenus queers.

Les ships queer étaient [au début] moins populaires qu’aujourd’hui. Avec le temps, plus de sites queer se sont ouverts à la fanfiction. Avec LiveJournal en particulier, Harry/Drago est devenu plus populaire, ça a vraiment décollé. Remus/Sirius a ensuite aussi explosé. Quand LiveJournal a censuré les contenus queer, A03 a été créé.

Hillnerd

Hillnerd explique que cette diffusion croissante a permis à beaucoup de fans de réaliser la qualité d’écriture des fanfictions queer. Plus de fans se sont donc mis à en écrire, ce qui explique leur immense popularité aujourd’hui.

Hermione et Fleur s'embrassant.
Un fanart Fleurmione (Fleur/Hermione) par TooDrunkToFindAurl.

Relisez l’article de Poiesis sur les couples queer dans les fanfictions Harry Potter

La perception de certains personnages a aussi alimenté le dynamisme du fandom

La personnalité des personnages, leur valeur morale, leur évolution dans la saga ont beaucoup alimenté les débats. Voici quelques exemples évoqués par Hillnerd :

  • Ginny a suscité de vives controverses. Après les premières années de timidité, l’émergence de sa personnalité forte et indépendante entre le tome 2 et le tome 5 a divisé. Ce changement a été perçu comme trop brusque et artificiel. Elle est devenue trop parfaite, sans aspérité. « Avec le tome 6 ça a dégénéré. La pauvre a été traînée dans la boue, s’est faite traiter de « Mary-Sue« , ce qui, selon moi, n’avait aucun sens. Je l’aime. Elle a toujours été un de mes personnages préféré. »

  • Rogue a toujours été un personnage controversé. Bien sûr sa méchanceté et sa violence ont souvent scandalisé les fans. Mais l’interprétation d’Alan Rickman et les éléments que nous apprenons sur son enfance dans le tome 6 ont contribué à nuancer cela.
    Hillnert, qui est elle même professeure, ajoute qu’à l’époque des premiers livres, « le harcèlement de Rogue envers les enfants n’était pas vu comme aussi problématique qu’aujourd’hui« .

  • Les fans ont longtemps mis Hermione sur un « piédestal« . Avec le temps, ce regard a changé. « Il y a même plus de critiques sur ce qu’elle a fait. » déclare-t-elle.

Le paradoxe du film Le prisonnier d’Azkaban

Aujourd’hui si on lit les articles, les tops ou si on écoute les podcasts, on observe que le film Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban est l’un des préférés des fans, sinon le préféré. Les fans saluent la cohérence du film, la mise en scène réussie, le casting.

Pourtant à sa sortie, le film a divisé, après deux films assez unanimement appréciés. Les choix artistiques et scénaristiques d’Alfonso Cuaron ont renouvelé la saga, mais ont à ce titre été longuement débattus.

Comme le rappelle Hillnerd :

Personnellement, j’ai adoré voir au cinéma Le Prisonnier d’Azkaban. Mais à partir de ce film, le fandom est devenu toujours plus en colère contre chaque film.
Par la suite, [quand] le casting sortait, il y avait beaucoup de débats. Certains jugements étaient terriblement injustes, surtout quand une nouvelle actrice était au casting – comme Cho Chang.

Hillnerd
Alfonso Cuaron et Robbie Coltrane sur le tournage d'Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Alfonso Cuaron et Robbie Coltrane sur le tournage du Prisonnier d’Azkaban

Merci Mugglenet.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS