Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Culture / PotterAfter / PotterAfter : Une braise sous la cendre

PotterAfter : Une braise sous la cendre

Pour ce nouveau PotterAfter, nous vous proposons de découvrir la saga littéraire Une Braise sous la cendre de Sabaa Tahir.

La saga se compose pour l’instant de 4 tomes, mais seulement les 3 premiers sont disponibles en français : Une Braise sous la cendre, Une Flamme dans la nuit et Le Prix du sang.

L’histoire

Dans un univers inspiré de la Rome antique, le monde est séparé en deux classes : les Érudits et les Martiaux. Tous deux régnaient en harmonie sur l’Empire mais, cinq cents ans plus tôt, les Martiaux ont pris le pouvoir et réduit les Érudits en esclavage.
Laia et son grand frère tentent de survivre parmi les ruines de ce peuple oppressé, tandis qu’Elias se prépare à passer les épreuves de l’Académie de Blackcliff pour devenir un Mask, les soldats d’élites les plus sanguinaires de l’Empire.
Ils n’ont rien en commun, et pourtant ils vont devoir se battre pour retrouver ce dont ils rêvent tous : la liberté.

« Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff :
La Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai. »

Sabaa Tahir, Une Braise sous la cendre, 4ème de couverture

Pourquoi vous proposer cette saga ?

C’est l’histoire de fous qui se battent pour une cause qui semble perdue d’avance, mais après tout, « nulle cause n’est perdue si il y a encore un pauvre fou prêt à se battre pour elle » (oui, je recycle les répliques). C’est l’histoire d’une rébellion, de trahisons, de non-dits, mais aussi d’espoir et d’amitié.
Ce n’est pas qu’une dystopie ordinaire, c’est un univers aussi sombre que fascinant. Un monde sans pitié, où petit à petit la magie entre en jeu. Mais attention, ce n’est pas la magie telle qu’on la connait. C’est une magie brute, dévastatrice, qui a un prix et que tout le monde n’est pas en mesure de payer.

Ce n’est pas une lecture de tout repos. Vous allez devoir poser le livre et reprendre votre souffle à certain moments, et l’on doit ça à la magnifique plume de Sabaa Tahir, qui alterne entre sentiment d’oppression et poésie.

Les histoires des deux personnages principaux, Laia et Elias, sont racontées alternativement. Laia est une jeune fille sensible et douce, un peu naïve parfois, mais qui tente tout de même de faire de son mieux pour sauver sa famille. Elle se construit au fil des tomes, gagne en maturité et devient un exemple de persévérance.
Elias (crush littéraire de la décennie), quant à lui, est un soldat d’élite désabusé, qui ne croit plus aux mensonges proférés par l’Empire. Il rêve de ne plus avoir à tuer pour vivre et de liberté. Son personnage et à la fois touchant et fort, on a envie de l’aider dans sa quête d’un monde meilleur.

Evidemment, les deux protagonistes vont se trouver et cette rencontre va faire des étincelles. Ce n’est pas une énième histoire d’amour sans intérêt, celle-ci sert l’histoire et est l’une des plus belles que j’ai jamais lu.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, ils ont tous un rôle à jouer et s’affirment au fil des pages, tout comme nos héros. Chacun a un caractère bien défini et l’on se rend compte que chacune de leur action est calculée, millimétrée, dans le but de faire pencher la balance au profit d’un camp ou de l’autre. On, s’attache à chacun d’entre eux, même les plus cruels, car il en devient presque vital de deviner tous leurs secrets.

En d’autres termes, si vous avez envie de vous plonger dans un univers aussi complexe que sublime et que les ténèbres ne vous font pas peur, alors cette saga est faite pour vous (le seul petit bémol c’est que le style de la couverture a changé en cours de route) !

« Nos histoires ont une raison. Une âme. Nos histoires respirent. Les histoires que nous racontons ont un pouvoir. Mais celles qui ne sont pas racontées, en ont tout autant, sinon plus. Je te chanterai une telle histoire : une qui n’a pas été racontée depuis bien longtemps. Mais je dois me préparer, car de telles histoires sont des dragons tirés d’un puits profond. Peut-on convoquer un dragon ? Non. On ne peut que l’inviter et espérer qu’il émerge. »

Sabaa Tahir, Le Prix du sang

Commander ces livres

Une Braise sous la cendre de Sabaa Tahir, traduction française Hélène Zylberait, Pocket Jeunesse.

Amazon | FNAC | Place des Libraires

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Avatar

Drearan

Rédactrice

Serpentard Journaliste
Voir la fiche auteur

Pub

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS