Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / À la une / Hogwarts Legacy – Notre test exclusif du jeu, garanti sans spoiler !

Hogwarts Legacy – Notre test exclusif du jeu, garanti sans spoiler !

Voilà quelques jours que nous avons pu découvrir le jeu vidéo le plus attendu du fandom : Hogwarts Legacy. Alors que sa sortie sur les consoles de dernière génération (PS5 et Xbox Series X) et sur PC est prévue le 10 février, et qu’il sera disponible dès demain pour les possesseurs de la version Deluxe avec accès anticipé, nous avons déjà pu explorer l’univers pour vous donner notre avis sur le jeu.

Cette critique est certifiée sans spoiler ! Alors aucun souci pour la lire tout en gardant la surprise complète du jeu que vous allez découvrir. Elle repose sur une expérience de jeu sur PC. Si vous voulez en savoir plus, notre critique avec spoiler est également disponible !

La critique ne concerne que l’avis de l’auteur de l’article et n’engage pas l’avis du reste de la rédaction.

Hogwarts Legacy est quelque peu gourmand

Attention aux joueurs PC, le jeu est quelque peu gourmand. 75Go à l’installation ; assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace disponible sur votre disque dur. L’installation a pris plusieurs heures de notre côté ! Il vous faudra donc peut-être patienter un peu plus que prévu le jour J.

En terme de graphismes, pour profiter du jeu de manière optimale, il vous faudra opter pour une carte graphique assez puissante. Si une Nvidia GTX 960 suffira pour la qualité minimale, il est recommandé d’avoir au minimum une Nvidia GeForce 1080ti ou équivalent pour profiter de la qualité graphique. Et, si vous en avez la possibilité, on vous conseille même d’opter pour des gammes supérieures.

Une interface adaptée à tous et toutes

Menu de réglages d'accessibilité du jeu.

S’il faut souligner un premier point plus que positif, c’est que le jeu s’adapte vraiment à chacun pour optimiser votre expérience de jeu. Avec 3 modes différents de daltonisme, un réglage du flou de bougé et tant d’autres options, tout le monde ou presque trouvera chaussure à son pied.

Il manque peut-être juste des modes arachnophobes ou ophiophobes pour transformer tout animal dérangeant en un autre élément.

Le jeu Hogwarts Legacy en lui-même

Personnalisation et apparence

La partie démarre par la création de votre avatar. Malgré de nombreux détails de personnalisation et nuances de couleur possibles, je dois dire que j’en attendais un peu plus. Peut-être que c’est lié au fait qu’il ait été tant mis en avant dans les différentes présentations du jeu ? Les cicatrices par exemple ne peuvent pas être placées autrement sur le visage, comme les grains de beauté qui ont des emplacements fixes à activer ou non. On était en mesure de vouloir d’autres options !
Deux choix de voix avec 5 nuances de gravité pour chacune, complètent notre avatar virtuel.

Création de l'avatar de Hogwarts Legacy - menu des pré-réglages

Nous pouvons donc lancer la partie ! Sans rien vous raconter de l’histoire, je peux vous dire que nous entrons rapidement dans le cœur de l’intrigue. Un tutoriel obligatoire vous permettra de vite vous approprier les différentes commandes, que vous jouiez à la manette ou au clavier.

Si la création de l’avatar m’avait laissé sur ma faim, ce n’est pas le cas des équipements que pourra arborer le personnage. En plus de pouvoir choisir un équipement actif, vous pouvez lui donner l’apparence de tous les autres équipements que vous avez débloqués dans votre aventure ! Même si vous en revendez auprès d’un marchand, son apparence reste disponible. Pas besoin de choisir entre efficacité et style, vous pourrez donc utiliser l’objet le plus efficace tout en conservant l’allure qui vous plait le plus. Et les options sont plutôt nombreuses et se débloquent au fil de votre aventure.

Le gameplay et l’univers

Le jeu est fluide, bien qu’entrecoupé de quelques chargements quand vous changez de lieu ou au passage de certaines portes. L’univers est impressionnant de détails et d’anecdotes. Certains en clins d’œil direct à la saga Harry Potter, d’autres pour élargir l’univers et nos connaissances. Si je regrette parfois un manque de subtilité dans l’information apportée, j’ai la plupart du temps été émerveillé et agréablement surpris des histoires racontées au fil de notre exploration.

Car c’est avant tout ce qui m’a enchanté : l’exploration ! Le monde est vaste, et malgré tout rempli de vie et de détails. Les élèves discutent entre-eux, les sujets sont variés, Poudlard ne semble pas vide et le monde qui l’entoure non plus, même s’il l’est logiquement un peu plus. Dommage que les portraits manquent un brin d’animation, et qu’ils ont tendance à se répéter quelque peu. Dommage également d’être parfois freiné dans nos envies de découverte par l’obligation de suivre la quête dans laquelle nous nous sommes embarqués.

Combat contre un dragon dans Hogwarts Legacy.

Les combats sont à mes yeux réussis. En mode facile, un.e débutant.e loin de l’univers des jeux vidéo arrivera malgré tout à s’en sortir ! Et en mode normal, même avec un peu de pratique, vous subirez quelques coups de temps en temps. Le gameplay associé est réfléchi et fonctionne bien.
Un mode « histoire seulement » vous permet d’ailleurs de vivre l’aventure sans aucun risque de mourir, juste pour la contemplation si vous ne voulez pas avoir de difficultés en combat.

L’histoire et l’importance des choix

Le jeu place notre personnage au cœur d’une intrigue qui le dépasse largement. Alors qu’elle n’en est encore qu’à ses prémices au moment où j’écris ces lignes, elle semble prometteuse. On a hâte d’en savoir plus sur notre lien avec l’histoire et nos adversaires, mais aussi ce que certains personnages peuvent cacher derrière leurs airs sympathiques.

Lors des dialogues, plusieurs choix s’offrent à nous. Si jusqu’à présent je n’ai pas eu l’occasion d’évaluer concrètement leur importance, j’ai pu constater tout de même des variations dans les relations qu’on pouvait entretenir. Bien que pour progresser dans les quêtes secondaires du jeu il faudra parfois parler avec des personnages que vous n’appréciez pas, rien ne vous empêche de ne finalement pas les aider. Tout est question de choix !

En conclusion

Vous l’aurez compris, j’ai été plutôt emballé. Malgré des attentes (très) élevées, le jeu a réussi à conquérir mon cœur sur bien des aspects. Il me reste d’ailleurs tant à découvrir ! L’estimation de 100 heures de jeu, si vous prenez le temps de l’émerveillement et de la contemplation, pour atteindre les 100% me semble conforme à la réalité.

Bien sûr, ça n’est pas parfait. Mais que vous soyez débutants ou amateurs de jeux vidéo, et si vous appréciez le Monde Magique, il y a de bonnes chances que vous y trouviez votre compte ! Moi, en tout cas, j’ai été satisfait.

En savoir plus sur Hogwarts Legacy ?

La Gazette vous proposera de nombreux contenus pour en savoir plus sur le jeu Hogwarts Legacy.

Acheter le jeu

Logo du jeu Harry Potter Hogwarts Legacy, l'héritage de Poudlard

Le jeu Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard est disponible sur les sites suivants. Les version PlayStation du jeu disposeront également d’une quête exclusive (avec ou sans précommande).

PS4

PS5

Switch

  • Fnac (standard)
  • Cultura (standard)
  • Amazon (standard)

Xbox One

Xbox X

PC

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS