Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Les grands articles de la Gazette / Critiques / TEST – le jeu Hogwarts Battle : extension « Sortilèges et Potions »

TEST – le jeu Hogwarts Battle : extension « Sortilèges et Potions »

L’un des meilleurs jeux de société inspiré de la saga Harry Potter, « Hogwarts Battle » (Bataille à Poudlard), s’est enrichi d’une deuxième extension. Alors que la première ajoutait le principe des détentions et des rencontres, ainsi que les créatures magiques, celle-ci a pour thème principal les potions !

En plus de nouveaux ennemis (Fudge, Nagini, Pansy…) et cartes de Poudlard toujours pertinents, cette extension permet aux joueurs d‘incarner Ginny Weasley. Grâce à un plateau de jeu supplémentaire, il devient possible de se lancer dans des parties à 5 joueurs. Mais, surtout, les potions et les poisons entrent en jeu !

Potions, poisons et antidotes

À chaque tour, les joueurs pourront désormais tenter de récolter des ingrédients en remplissant des objectifs. Il faudra, par exemple, tuer un ennemi, soigner un allié, ou acheter un certain nombre de cartes de Poudlard. Ces ingrédients permettent à leur tour de concocter des potions, pour les ajouter à sa main.

Celles-ci disposent généralement de deux effets : soit elles servent comme des cartes normales et permettent, en général, de soigner un joueur ; soit elles peuvent être bannies pour un effet plus puissant comme retirer un marqueur de magie noire du lieu défendu. Les potions sont un type de carte à part entière (ni objet, ni allié, ni sort), ce qui a également son importance lorsque des adversaire vous obligent à vous séparer de certaines cartes.

Extension Potions et Sortilèges du jeu "Hogwarts Battle" - La BatHogwarts-Battle-potions-sortileges-extensionaille de Poudlard

Les ingrédients servent également à vous débarrasser des nouvelles cartes magies noires. Ces poisons restent en permanence devant les joueurs et les affectent à chaque tour s’ils ne sont pas contrés. Révéler une telle carte au moment d’activer la Magie Noire est une double peine : non seulement le poison reste devant les joueurs jusqu’à ce que les ingrédients soient réunis pour l’éliminer, mais il faut en plus dévoiler une carte Magie Noire additionnelle !

Sortilèges évolutifs

Enfin, la dernière nouveauté de cette extension, ce sont les sortilèges. Présentés sur un petit plateau additionnel, ils fonctionnent un peu comme les B.U.S.E.S. ou les Patronus. Chaque joueur choisit un sortilège en début de partie, et celui-ci ajoute une capacité spéciale à son personnage, qui ne peut être activée qu’une fois par tour.

Extension Potions et Sortilèges du jeu "Hogwarts Battle" - La BatHogwarts-Battle-potions-sortileges-extensionaille de Poudlard :Ginny Weasley

Les sortilèges sont variés. Ils permettent de réaliser de très puissants combos avec l’aptitude des personnages ou de pallier à leurs faiblesses. Leur particularité est de devenir de plus en plus puissants en fonction de l’affaiblissement du personnage. Par exemple, si les vies du personnages sont entre 10 et 8, un sortilège permettra de soigner 2 vies à n’importe quel joueur ; mais, une fois tombé entre 7 et 4, le sortilège permet de soigner 2 joueurs ; et, entre 3 et 1 vies, le sortilège permettra de soigner 3 vies à 2 personnes.

Cette mécanique ajoute une nouvelle variable. En effet, il peut-être souhaitable de ne pas se soigner/être soigné, afin de bénéficier d’un effet de sortilège plus puissant. C’est une dimension de jeu appréciable. Les sortilèges permettent également d’ajuster le niveau, pour des joueurs qui avaient parfois du mal à gagner face à l’extension Monstrueuse Boîte des Monstres.

Ce qu’on en pense

« Bataille à Poudlard » demeure un excellent jeu pour les fans de la saga, mais aussi les néophytes. Cependant, cette extension n’est pas à la hauteur de la précédente. On apprécie bien entendu de pouvoir incarner Ginny, découvrir de nouveaux ennemis et de nouvelles cartes de Poudlard qui renouvèlent les parties…

Mais la mécanique des potions est malheureusement trop laborieuse, d’autant plus que les potions ont des effets souvent bien faibles. On finit presque par les ignorer en cours de partie. Les potions de Magie Noire et le système d’antidote sont amusants, cependant les joueurs s’en débarrassent sans peine. Notons également que, à cause d’un changement dans la fabrication, les cartes de cette extension n’ont pas les mêmes dimensions que celles de l’extension précédente et du jeu de base. On sait donc à quel moment on va piocher une nouvelle carte.

Heureusement, l’ajout des sortilèges apporte plus de stratégie à l’ensemble. En combinant aptitudes des personnages, B.U.S.E.S. ou Patronus et sortilèges, le choix des combos devient particulièrement important. Cette nouveauté enrichit donc véritablement les parties. Les nouveaux ennemis peuvent également s’avérer redoutables.

Au final, s’il faut choisir entre les deux extensions, la Monstrueuse Boîte des Monstres est à privilégier. Si vous disposez déjà de celle-ci, Potions et Sortilèges est à envisager si vous souhaitez renouveler l’expérience de jeu. Sans être une réussite totale, elle reste un bon ajout à votre ludothèque. Dans tous les cas, vous devez disposer du jeu de base pour pouvoir jouer avec les extensions Monstrueuse Boîte des Monstres et Potions et Sortilèges !

Pour acheter Bataille à Poudlard – Potions et Sortilèges :

Pour acheter le jeu de base Bataille à Poudlard

Pour acheter Bataille à PoudlardMonstrueuse Boîte des Monstres

Merci à Asmodee de nous avoir fait parvenir ce jeu.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Pantalaemon

Responsable communication

Poufsouffle Serdaigle Journaliste
Voir la fiche auteur

Pub

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS