Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Un autographe qui vaut de l’or

9 janvier 2014

JPEG - 9.8 ko

Selon une liste établie par un site d’investissement en objet de collections, JK Rowling figure parmi les dix personnes vivantes dont les autographes valent le plus. Avec un paraphe estimé à 1250£ dans les bonnes conditions, l’auteur se place devant Madonna et Ringo Star, mais reste loin derrière les 3500£ de Fidel Castro, installé au sommet du classement depuis la mort de Nelson Mandela.

Le marché des autographes, originellement basé principalement aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, est en pleine explosion et, de plus en plus, la demande excède l’offre. Ces simples signatures sont devenus des investissements sûrs de plus en plus recherchés.

Comme pour appuyer leurs dires, les experts rappellent la vente d’une vieille chaise “qu’on achèterait pas pour plus de 10£ dans une remise de seconde-main”, en 2009. Le meuble, datant des années 30, s’était pourtant vendu pour près de 20.000£ à cause de son origine : il s’agissait de la chaise de bureau de J.K. Rowling lorsqu’elle a commencé à écrire Harry Potter à l’école des sorciers.

PNG - 674.5 ko

L’objet était décoré par l’auteur elle-même, qui y avait peint plusieurs inscriptions : “J’ai écrit Harry Potter assise sur cette chaise” et “Vous ne me trouvez peut-être pas belle, mais ne jugez pas qu’au visuel”. [1] Un lettre l’accompagnait expliquant son histoire au nouveau propriétaire [2] et se concluait par l’affirmation : “Mon côté nostalgique est triste de la voir partir, mais ce n’est pas le cas de ma colonne vertébrale.”

Comme quoi, on peut vraiment tout vendre avec la bonne signature. Méfiez-vous cependant, certains n’hésitent pas à mettre de faux autographes en ligne pour tirer profit de la naïveté des fans ! Ce classement ne va pas arranger les choses.

Source BristolPost et MidDay.



[1Oui, je rends même la rime dans ma traduction

[2Elle faisait partie d’un lot de quatre chaises dépareillées qui furent donnée à Rowling et, étant la plus confortable d’entre elle, elle a finit devant le bureau et la machine à écrire.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :