Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Les Animaux Fantastiques / Les Animaux fantastiques / Les effets spéciaux des créatures de Newt décortiqués

Les effets spéciaux des créatures de Newt décortiqués

Après CineSite il y a quelques semaines, c’est au tour de Image Engine, un autre studio d’effets spéciaux, de lever le voile sur une partie des 88 plans réalisés par ses équipes pour le film Animaux fantastiques.

Dans une vidéo de 5 minutes, l’équipe décortique les différents filtres, masques et calques qui composent la scène de la découverte du grapcorne dans la valise de Newt, ainsi que le sauvetage de Tina par le démonzémerveille dans la chambre d’exécution et la fuite qui s’en suit. Un petit aperçu des bonus du film qui nous attendent sur les éditions Blu-ray.

Une série de gros plans permet d’admirer les détails de la peau des créatures, leurs yeux, la texture de leurs poils ou de leurs plumes, à leurs veines visibles par transparence. Plusieurs simulations de mouvement impressionnantes démontrent également l’attention portée aux mouvements des créatures et au déplacement des muscles.

La déconstruction, elle, révèle les astuces utilisées par l’équipe pour créer les environnements de la valise de Newt en leur donnant une certaines profondeur tout en délimitant les espace avec des toiles en 2 dimensions. L’apparition des grapcornes à elle seule a nécessité plus d’une centaine de calques ! On découvre par ailleurs la nécessité de recréer des salles et des personnages entiers par ordinateur pour assurer des interactions fluides entre les éléments réels et virtuels.

Quelques explications supplémentaires attirent l’attention sur les détails de la réflexion de l’équipe, comme la difficulté de créer le démonzémerveille sous ses deux formes : il fallait lui donner un certains “poids” sous sa forme repliée qui paraitrait cohérent avec sa forme ouverte.

Enfin, loin d’avoir travaillé uniquement sur la modélisation des créatures, c’est à Image Engine qu’est revenue la tâche de générer la substance de la chambre d’exécution. Même si l’équipe l’appelle la cinquième créature de part son aspect vivant… qu’il a fallu lui donner en seulement deux mois ! En effet, la première version n’était pas assez “menaçante” au goût du réalisateur David Yates qui voulait qu’elle semble interagir plus avec les acteurs.

Source Image Engine

P.S.
Pourrez-vous repérer le sorcier qui tombe avant d'être frappé par un sort ?
Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Pantalaemon

Pantalaemon

Directeur de la publication

Poufsouffle Serdaigle Journaliste
Voir la fiche auteur

Pub

GRAND EVENEMENT HARRY POTTER

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS