Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Les grands articles de la Gazette / Opinions, analyses / Harry Potter et la ségrégation économique

Harry Potter et la ségrégation économique

Et si le Ministère de la Magie laissait les gens libres de faire ce qu’ils veulent, et que sorciers et Moldus cessaient de vivre séparés ?
C’est la question que s’est posée la FEE, fondation pour l’éducation à l’économie. La Gazette traduit pour vous cette réflexion originale, et y adjoint ses propres remarques.

Pourquoi tenir les Moldus à l’écart ?

L’enthousiasme et la curiosité d’Arthur Weasley à l’égard des Moldus font figure d’exception dans la société sorcière. Depuis des siècles, les sorciers se tiennent éloignés des êtres dépourvus de magie et s’en sont toujours très bien portés, merci pour eux. Tout est mis en œuvre pour préserver secrète l’existence des sorciers. Elle n’est révélée qu’au seul Premier Ministre britannique, dans un rapport unilatéral dirigé par les sorciers.

Deux raisons peuvent expliquer la séparation des Moldus et des sorciers :

  • certains sorciers élevés dans la certitude qu’ils sont supérieurs aux Moldus, et des mages noirs comme Grindelwald ou Voldemort seraient prêts à les réduire en esclavage.
  • les Moldus sont présumés réticents à tout ce qui est surprenant ou surnaturel, ainsi que l’incarne à merveille la famille Dursley. Rowling laisse donc planer sur les relations Moldus-sorciers le spectre d’une chasse aux sorcières dont on sait qu’elle a avant tout nui aux Moldus eux-mêmes.
feu_sorciere.jpg
« Au Moyen Âge, les personnes dépourvues de pouvoirs magiques (appelées communément « Moldus » ) ressentaient une terreur particulière à l’égard de la sorcellerie, mais étaient souvent incapables de reconnaître ceux qui la pratiquaient vraiment. Lorsque, par extraordinaire, un sorcier ou une sorcière doté de réels pouvoirs magiques était capturé, sa condamnation au bûcher n’avaient aucun effet. Le condamné se contentait de jeter un simple sortilège de Gèle-Flamme, puis faisaient semblant de se tordre de douleur dans l’apparente fournaise alors qu’en réalité, il n’éprouvait qu’une agréable sensation de chatouillis. Gwendoline la Fantasque, par exemple, était toujours ravie de se faire brûler vive, à tel point qu’elle s’arrangea pour être capturée quarante-sept fois sous divers déguisements. »

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, chapitre 1.

C’est bien pour protéger les Moldus que cette séparation a été décidée par les sorciers. Cette ségrégation institutionnalisée ne sert donc à rien, puisqu’elle n’a tout au mieux freiné les exactions de Voldemort, sans réellement en préserver les Moldus.

Une troisième hypothèse renvoie cette-fois ci à la nature même de la société sorcière avant de questionner son rapport aux Moldus. L’économie sorcière britannique est une économie protectionniste. Nous l’apprenons dans le quatrième tome, Harry Potter et la Coupe de Feu, à travers le rapport des sorciers britanniques à la concurrence étrangère. En effet, les normes à l’exportation sont extrêmement rigoureuses (on se moque moins de Percy, tout de suite…), et de nombreux produits voient les portes du marché anglais leur rester closes, car elles menaceraient les entreprises locales (alors qu’en vrai, tout le monde adorerait pouvoir se promener en tapis volant et remplir les poches d’Ali Bashir plutôt que d’opter pour un balai familial… Non, mais vraiment ! )

Il s’agit donc, avant toute chose, d’une ségrégation motivée par l’économie. La magie n’est pas compétitive, et il est hors de question de mettre la moitié de la société sorcière au chômage en les mettant en concurrence avec les machines des Moldus.

Troquer un sortilège de soins contre un stylo-bille

Alors là, franchement, je dis pas non! Tu me vends du rêve! J’en peux plus des plumes ! Déjà qu’il faut se les coltiner et glisser sur la fiente chaque fois qu’on veut envoyer un simple SMS…

Comme le défend l’économiste Art Carden, le commerce bénéficie à tous.

Sean W. Malone, l’auteur de la chronique originelle de la FEE, s’appuie sur l’exemple des Etats-Unis, qu’il compare à la société sorcière, pour évoquer les mécaniques d’une relation commerciale dissymétrique. Si les sorciers disposent d’un avantage absolu par leur maîtrise d’une source d’énergie inaccessible aux Moldus, ces derniers ont tout autant à leur apporter du point de vue des avantages comparatifs, en produisant à moindre coût ou plus rapidement.

« À moindre coût, Fred ? Tu as bien entendu ce que ce Moldu vient de dire ? »

Les deux économies auraient donc énormément à gagner à collaborer. Les Moldus pourraient enrayer la prédation des ressources naturelles en optimisant leur utilisation et réduisant le gaspillage; les sorciers, pour leur part, pourraient mettre à profit les mécanismes sociaux et économiques des Moldus pour enfin développer une politique industrielle adaptée aux temps modernes.

Il y a fort à parier que Mme Guipure ne résisterait pas longtemps à la concurrence si les multinationales textiles investissaient son marché. Que Scribenpenne laisserait vite place à un simple stand BIC chez Fleury et Botts… Mais en contrepartie, internet, les réseaux sociaux et les technologies Moldus pourraient beaucoup apporter à l’organisation encore archaïque du Ministère, ou aux pédagogies pratiquées à Poudlard.

De précieux échanges de savoirs

L’histoire du progrès et des avancées technologiques est brodée d’éclatement culturels et d’échanges. Il y a donc fort à parier que l’ouverture du monde sorcier au commerce international et à l’immigration serait bénéfique à tous.

On va faire simple : vous imaginez ce qu’un puissant semencier aurait pu faire des connaissances d’un Neville Londubat?

Mais là où l’ouverture commerciale serait la plus bénéfique, c’est en définitive dans la structuration même des relations Moldus-sorciers. En effet, le commerce est basé sur la confiance et le dialogue, qui poseraient les bases durables du développement de la communauté britannique des mages et non mages.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

MadEye

MadEye

Rédacteur

Poufsouffle Journaliste
Voir la fiche auteur

Pub

GRAND EVENEMENT HARRY POTTER

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS