Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Les grands articles de la Gazette / Critiques / Test : le Trivial Pursuit Harry Potter

Test : le Trivial Pursuit Harry Potter

tricvial_-_Copie.png Il faut tout d’abord noter le fait qu’il s’agit ici d’un Trivial Pursuit portable, sans plateau. Le principe est de lancer un dé à 6 faces, chacune correspondant à une catégorie de question. Si le joueur répond correctement à la question de la couleur correspondante, il relance le dé ; mais, cette fois-ci, répondre correctement permet de garder la carte et de marquer ainsi un point. Techniquement, la personne lance le dé indéfiniment tant qu’elle répond correctement et gagne un point toutes les deux cartes.

Il est bien sûr possible de jouer avec un plateau normal et d’utiliser les cartes sans le dé de couleur, mais ce n’est pas ainsi que le jeu a été créé… et c’est un peu dommage, parce qu’on se retrouve finalement face à un simple quizz de niveau moyen, dont la principale difficulté réside dans le fait que les questions portent uniquement sur l’univers des films (encore une fois). Il n’y a pas non plus l’obligation du Trivial Pursuit original de répondre à des questions de chaque catégorie afin de gagner le jeu. Un joueur pourrait gagner tous ses points en ne répondant qu’à des questions bleues si c’était ainsi que le dé en décidait.

tricvial.png Outre le fait qu’elles portent uniquement sur les films, les questions sont d’un niveau moyen. Elles ne mettront pas en difficulté les fans capables de citer par cœur la recette du polynectar, mais elles sont parfois suffisamment piégeuse pour forcer une équipe de quidditch fatiguée à écourter une partie et à effectuer trois tours de six joueurs avant que la première carte ne soit gagnée par l’un deux. Ce qui est un bon point. Mais la fatigue jouait sans doute un peu… La plus grosse difficulté survient si l’on exige la réponse exactement telle qu’elle est indiquée sur la carte.

On regrette aussi l’aspect très limité des catégories :

  • Mauve : Forces du mal
  • Bleu : Poudlard
  • Rose : Potions et sortilèges
  • Orange : Objets magiques
  • Jaune : Personnes magiques
  • Vert : Animaux et créatures magiques

Le jeu étant pour l’instant uniquement disponible en anglais, il n’est pas à la portée de tout le monde. J’ai moi-même échoué sur la signification du sigle O.W.L. (déclarant que le O signifiait Outstanding plutôt que Ordinary). Mais, si l’on joue entre francophones, on peut décider d’accepter la réponse en français.

Pour 12.50£, on peut se procurer ce Trivial sur internet ou dans les boutiques spécialisée Harry Potter comme celle du Quai 9 ¾ ou du Studio Tour London. Mais, à choisir, on préfèrera le jeu de plateau Gallimard qui inclut un peu de variété avec ses défis et ses « gages ».

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Pantalaemon

Pantalaemon

Directeur de la publication

Poufsouffle Serdaigle Journaliste
Voir la fiche auteur

Pub

GRAND EVENEMENT HARRY POTTER

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS