Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Les grands articles de la Gazette / Critiques / Critique – Les Crimes de Grindelwald : La Magie du cinéma, 4

Critique – Les Crimes de Grindelwald : La Magie du cinéma, 4

Le quatrième tome de la série Le Monde des Sorciers de J.K. Rowling : La Magie du Cinéma, écrit par Jody Revenson publié chez Gallimard Jeunesse est sorti courant novembre 2018. Contrairement aux trois autres tomes qui concernent l’univers élargi Harry Potter et les Animaux Fantastiques, ce dernier tome ne concerne que le deuxième opus des Animaux Fantastiques, à savoir Les Crimes de Grindelwald.

Petit rappel rapide des trois premiers tomes :

 Tome 1 : Héros extraordinaires et lieux fantastiques (novembre 2016) écrit par Jody Revenson

 Tome 2 : Créatures fascinantes (mars 2017) écrit par Ramin Zahed

 Tome 3 : Objets ensorcelés (novembre 2017) écrit par Bonnie Burton

c_9782075110181-9782075110181_1.jpgCe quatrième tome se présente visuellement de la même manière que les trois autres. Il est très riche en dessins et photographies, ces dernières provenant essentiellement du film. Il n’y en a que quelques unes qui proviennent des coulisses.

L’intérieur contient quelques artefacts en tout genre, comme une invitation au lancement du livre Fantastics beasts and where to find them de Norbert à la librairie Fleury et Bott, son diplôme de Magizoologiste, des autocollants, des prospectus et un billet pour le cirque.

52759689_616323338842563_1468256788003422208_n.jpgL’ouvrage rappelle tout d’abord l’intrigue et l’histoire du premier opus des Animaux Fantastiques. Chacun des personnages a droit à une double page avec photographies et croquis, des anecdotes de tournage, des précisions sur son costume ou son maquillage ou encore sur sa personnalité. On retrouve ainsi les personnages connus tel que Norbert Dragonneau, Queenie Goldstein, Jacob Kowalski, Croyance, Tina Goldstein mais également les nouveaux venus comme Thésée Dragonneau, Leta Lestrange, Albus Dumbledore, Bunty, Nagini la malédictus et Nicolas Flamel.

53069497_376700826246477_995554740400029696_n.jpgSeules cinq pages de l’ouvrage sont consacrées aux créatures magiques que l’on rencontre pour la toute première fois dans le film : le Kelpy, le Leucrotta, l’Augurey, le Pitiponk, le Zouwu et le Matagot. Deux pages de plus sont consacrés à Pickett et aux niffleurs.

A contrario des trois précédents ouvrages, celui-ci nous apporte certains éléments que le film laissait de côté, notamment sur certains personnages, comme Grimmson, ou encore le logo de Grindelwald, que l’on ne voit pas dans le film.

53783963_2293586734198536_6322993111630872576_n.jpgL’ouvrage est beau visuellement et plutôt agréable à feuilleter ; on aime se perdre dans les anecdotes et les quelques artefacts, même si ces derniers sont peu nombreux.
Chaque année, de plus en plus d’ouvrages de ce type concernant l’univers étendu Wizarding World sont publiés. Ils s’articulent un peu tous de la même manière et cet ouvrage là n’est pas celui qui sort le plus du lot. En effet, les quelques artefacts présents dans l’ouvrage sont jolis, mais peu nombreux et assez classiques.
De plus, les illustrations présentes sont principalement des photographies provenant du film et non pas des coulisses. Les quelques informations contenues dans l’ouvrage sont des informations assez générales, qui viseront donc davantage les enfants que les adultes.

Acheter ce livre :
|c_9782075110181-9782075110181_1.jpg AMAZON | FNAC

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS