Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Fandom / Saint-Valentin : ces lecteurs qui ont rencontré l’amour grâce à Harry Potter

Saint-Valentin : ces lecteurs qui ont rencontré l’amour grâce à Harry Potter

La Saint-Valentin est la journée idéale pour parler des plus belles histoires d’amour. Et nulle histoire n’est plus belle que lorsqu’elle est née d’une étincelle de magie. Cette année, la Gazette du Sorcier a voulu donner la parole aux fans qui ont eu la chance de rencontrer leur partenaire grâce à Harry Potter. Voici un panorama de vos réponses à notre questionnaire.

Des rencontres sur Internet…

Parmi toutes les réponses que nous avons reçues, vous avez été nombreux à faire la connaissance de votre moitié via des pages et forums.

Pour Maxine, 28 ans, cette rencontre sur Internet a eu lieu il y a un certain temps. « De mes 15 à 25 ans, j’étais inscrite sur des forums RPG d’écriture autour de l’univers de Harry Potter. C’est à travers eux que j’ai fait la connaissance de l’une de mes meilleures amies. Ça n’a pas été facile de convaincre mes parents de rencontrer une nana venue du net. Heureusement, cette fille a conquis toute ma famille ! Alors, quand j’ai demandé à rencontrer un garçon provenant de ce forum un an plus tard, c’est passé beaucoup plus facilement. Il est resté une semaine à la maison et depuis, on ne s’est plus quittés. Autant vous dire que le thème de notre mariage, 9 ans après notre rencontre, ne pouvait qu’être Harry Potter !« .

De même, Baptiste, 27 ans, déclare avoir connu sa moitié via un Poudlard interactif : « J’étais directeur de Gryffondor, elle en était préfète, et c’est à travers ce travail commun que nous avons appris à nous connaître. Nous nous sommes rencontrés dans la vraie vie à l’occasion d’un rassemblement de fans, et nous ne sommes plus quittés depuis ! Cela va faire 10 ans que nous sommes ensemble maintenant et nous nous marierons dans quelques mois ». De quoi détromper celles et ceux qui auraient des préjugés quant aux rencontres sur internet.

Lors d’événements Harry Potter….

Les fans de Harry Potter rassemblés à la leakycon Orlando en 2016

Bien évidemment, vous ne nous vous êtes pas tous rencontrés sur Internet. Nombre d’entre vous ont également fait connaissance lors d’événements ou de soirées Harry Potter. « Il y a 20 ans de cela, ma cousine organisait une soirée Harry Potter/pizzas, où j’étais invitée. Il y avait un jeune homme qui se démarquait de tous : un « viking », grand, les yeux verts foncés, stoïque et qui parlait peu. Quand Harry Potter a commencé, tout le monde s’est installé. Il y avait un grand miroir contre le mur et durant le film, le fameux viking et moi ne nous sommes pas quittés des yeux. Depuis ce soir là, on ne s’est plus quittés, nous nous sommes mariés et avons eu des enfants. », témoigne Vanessa.

Pour Clémence, 30 ans, la rencontre a eu lieu lors d’une soirée d’Halloween dont le thème n’était autre qu’Harry Potter. « Ce mec est arrivé avec une baguette tellement cheap que c’en était ridicule, et une écharpe Gryffondor. J’ai eu pitié de l’imaginer passer la soirée comme ça. Je suis donc allée lui troquer contre une cravate Gryffondor qui servait de déco. Nous sommes maintenant amoureux, en plein travaux dans l’appartement que nous venons d’acheter. La déco des WC sera spéciale Harry Potter ».

D’autres, ont même eu l’occasion de rencontrer l’âme sœur dans des endroits originaux. C’est le cas de Melissa*. Habitant Edimbourg depuis peu, elle a fait la connaissance de sa moitié dans la boutique Harry Potter où elle travaillait. Un lieu de rencontre idyllique, voire symbolique pour les fans de la saga. « J’ai fait de très belles connaissances durant ces huit mois, des amitiés qui dureront toute la vie. Un mois et demi avant mon départ du magasin, une nouvelle est arrivée. Pour moi, bisexuelle avouée, ça a matché tout de suite ».

Une belle histoire quelque peu bouleversée par la pandémie de Covid-19. « Nous avons pu regarder beaucoup de films grâce à Netflix party et Messenger, échangé sur nos découvertes livres, séries et films, et continuer à développer notre compétition HP avec tous les quiz en ligne du Web. » Mais heureusement, la situation s’est rapidement arrangée. « Depuis la trêve estivale, notre amitié s’est transformée en relation amoureuse et nos seuls éclats sont autour de notre esprit de compétition ! ».

Certains n’hésitent d’ailleurs pas à braver les interdits. Charlotte, 23 ans, est en effet vite tombée amoureuse lors d’un événement bien particulier : la parodie musicale PotterMania. « Ayant endossé le rôle de McGonagall, j’ai eu l’occasion de danser un rock endiablé avec l’un des jumeaux Weasley. Cela fait maintenant 2 ans que j’en suis amoureuse et que je cache cette liaison sinon, que ferait Dumby en apprenant la nouvelle ?« 

Crédit : Warner Bros.

Ou sur les bancs de l’école

Évidemment, les collèges, lycées et universités sont des endroits propices aux rencontres et aux premiers amours. « C’était le 8 janvier 2007. Première heure de cours, un jeune garçon de 15 ans rentre dans la classe. J’en ai 14 à ce moment là », raconte Audrey, 28 ans aujourd’hui. « Il vient s’asseoir à côté de moi, c’est un nouveau et il me demande si je peux lui prêter mes cours. A la récréation, il vient près de moi et me dit « J’ai remarqué que tu aimais lire, tu connais Harry Potter? ». Et là s’en est suivi une longue conversation qui a continué en classe, sur le temps de midi, le lendemain. . . Et puis, le 16 janvier 2007 nous échangions notre premier baiser« .

Tout le monde se souvient de son premier baiser. Crédit : Warner Bros

« L’univers de Harry Potter a toujours eu énormément d’importance pour moi. Je me suis dit qu’il valait mieux prévenir les gens que je rencontrais parce que quelqu’un qui n’aime pas Harry Potter et qui me rencontre… pauvre de lui/elle. », explique Alexandra, 23 ans. « Nous sommes le 6 septembre 2016, troisième jour de cours en première année d’études. Enfin, notre deuxième première année à toutes les deux. Je vois cette fille, dans le couloir, qui a l’air très gentille et qui me sourit. On rentre dans la salle de cours, elle me demande si elle peut s’asseoir à côté de moi. Je réponds « bien sûr ! » Pas le temps d’attendre, je n’ai pas envie d’y passer par 4 chemins : « Tu aimes Harry Potter ? ». Coup de chance, puisqu’elle répond oui. On discute personnages, maisons, et on se fait déjà reprendre par le prof … », raconte Alexandra.

Des histoires qui durent

Si certains témoignages parlent d’histoire passagères, nombre d’entre elles durent depuis plusieurs années. Malgré leur jeune âge lors de leur rencontre, Audrey et son petit ami ne se sont pas quittés. « Nous nous sommes mariés le 28 juillet 2018 sur le thème de Harry Potter. Lui en Norbert Dragonneau et moi en robe assortie Serdaigle. Maintenant nous avons le projet d’ajouter un petit sorcier à la famille. Poufsouffle comme papa, ou Serdaigle comme maman, nous verrons bien », précise-t-elle. « Je peux dire que Harry Potter a marqué nos vies et pour le meilleur », ajoute Audrey.

Quant à Alexandra, elle semble aujourd’hui filer le parfait amour. « Ça fait bientôt 4 ans que nous sommes ensemble, elle, son cadre de photos de Tom Felton, et moi », explique la jeune femme.

Dans certains cas, Harry Potter a permis à certains de comprendre qu’ils étaient fait l’un pour l’autre, après une longue amitié. Camille, 27 ans, témoigne « Je connais mon conjoint depuis la classe de quatrième. Nous étions en terminale, et les meilleurs amis du monde, quand le dernier film est sorti au cinéma. Nous sommes allés le voir avec notre groupe de potes. Allez savoir pourquoi, moi qui ne suis pas particulièrement sensible d’ordinaire, j’étais bouleversée à la fin du film quand j’ai réalisé que l’adolescence, c’était fini. Je commençais alors à comprendre que quoi qu’il arrive, si une chose devait ne jamais changer, c’était la personne assise à côté de moi. Cela fait 10 ans que cette personne partage ma vie », raconte-t-elle.

« Je ne suis pas peu fière d’en avoir fait un fan aussi »

Parfois, ces connaissances liées à la saga du sorcier à lunette ont fait apparaître de nouveaux fans. « J’ai rencontré l’ami d’une amie à une soirée jeu de société où nous étions cinq », commence Estelle, 23 ans. « J’avais apporté mon jeu favori, le Cluedo Harry Potter. Le jeune homme que je venais de rencontrer n’avait jamais joué au Cluedo et ne connaissait que très peu Harry Potter. Étant fan et à peine hystérique, je lui ai un peu trop crié dessus pour lui expliquer les règles et l’univers. Il a dû aimer mon dévouement car cela fait 4 ans jour pour jour que cette soirée a eu lieu et nous vivons ensemble depuis plus de trois ans. Il m’a même offert l’immense château Poudlard en LEGO pour Noël. Je ne suis pas peu fière d’en avoir fait un fan aussi ! », termine Estelle avec un certain enthousiasme.

En plus de transformer leur conjoint.e en fans, certains ont parfois instauré un rituel entre eux. Celestina* raconte « Mon amoureux et moi on s’est très vite rendus compte que l’on avait une passion commune pour Harry Potter, et on a instauré un petit rituel qui dure depuis treize ans maintenant. Chaque soir on regarde l’un des films ou bien on lit un chapitre d’un des livres. Certains diront que c’est beaucoup trop mais pour nous c’est simplement magique ».

De leur côté, Flavie* et son petit ami aussi vivent avec Harry au quotidien. « Mon copain n’avait jamais vu les Harry Potter avant qu’on se mette ensemble. Maintenant il est aussi fan que moi. On a régulièrement des débats sur les films et les livres », déclare-t-elle.

Harry, également présent lors de coup dur

Parce que l’amour est aussi fait de ruptures et de déceptions, Harry Potter c’est aussi celui qui nous remonte le moral lorsque cela ne va pas. C’est ce que nous explique Océane, 24 ans. « J’ai vécu une rupture assez compliquée en octobre et mes amis m’ont remonté le moral. On s’appelait tous les soirs et on s’est mit à regarder Harry Potter tous les trois. Depuis tous les soirs ou presque on s’appelle et on se raconte notre journée. Grâce à Harry Potter ils ont réussi à me remonter le moral. Et bien sûr je les aime, mes amis », explique la jeune femme.

La preuve que Harry Potter est toujours à nos côtés même lors des moments les plus difficiles. Le jeune sorcier nous permet non seulement de faire des rencontres amoureuses, mais aussi de renforcer des amitiés. Alors, bien sûr, la Saint-Valentin est avant tout une fête dédiée aux amoureux. Mais il n’en reste pas moins qu’il est important de rappeler aussi à nos amis combien nous les aimons.

Crédit : Warner Bros

La Gazette du Sorcier tient à remercier toutes celles et ceux qui ont répondu à notre témoignage. Pour ceux qui aimeraient profiter de ce 14 février pour déclarer leur flamme, nous vous proposons de (re)découvrir notre tutoriel sur les cartes de Saint-Valentin.

*Les prénoms ont été modifiés

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS