Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Fandom / Muggle Quidditch / Tirage au sort du championnat de Quidditch : les poules sont formées

Tirage au sort du championnat de Quidditch : les poules sont formées

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, le tournoi européen de Quidditch aura lieu le week-end prochain. Il était donc grand temps de confirmer définitivement quelles seront les équipes participantes, qui jouera contre qui et comment se fera l’élimination.


Je dois dire que l’organisation des matches de ce tournoi est étonnamment bien pensée. On aurait pu croire qu’avec douze équipes, l’organisation opterait pour quatre poules de trois équipes, les deux meilleures se qualifiant pour des quarts de finale à élimination directe (avec une phase finale classique 1/4 > 1/2 > finale), et la tenue de quelques matches supplémentaires pour déterminer qui seront les six qualifiés pour la Coupe du Monde. Mais un système du genre aurait été injuste si le tirage avait placé trois bonnes équipes ensemble, en en éliminant une d’office après qu’elle eût joué seulement deux matches.

WCVIINorthMyrtleBeach.png Mais l’organisation retenue donne une chance à toutes les équipes d’arracher une place qualificative. Les équipes ont été réparties en trois poules de quatre, renvoyant vers un tournoi à élimination classique pour lequel toutes les équipes seront automatiquement qualifiées. Les équipes étant arrivées en tête de leur poule auront l’avantage d’avancer automatiquement en 1/4 de final, tandis que les autres devront disputer un 1/8è de finale. Il y a donc un avantage à gagner sa poule, mais l’équipe qui se trouverait malheureusement dans un « groupe de la mort » garderait ses chances d’atteindre au moins la qualification pour la Coupe du Monde. Les matches de poules se feront le samedi et la phase de tournoi « classique » se fera le dimanche.

Les quatre demi-finalistes seront qualifiés pour la Coupe du Monde, les deux autres places qualificatives seront jouées dans une phase à élimination directe secondaire.

En dehors de tout aspect organisationnel, ce tournoi promet d’être intéressant d’un point de vue sportif : les équipes britanniques (Oxford Chimera et Oxford Quidlings) sont jugées de très haut niveau, mais elles n’ont jamais joué contre des adversaires continentaux. En parallèle, de nombreuses équipes participantes n’ont pas disputé le moindre match (du moins officiel) cette année. C’est le cas de NTNUI, Nantes, Milan, Lunatica et même des deux équipes belges (Qwaffles et Beerters) qui ont changé de composition depuis le tournoi Brussels Muscles afin de renforcer la cohésion du groupe. Des surprises venant d’équipes que l’on n’attendrait peut-être pas sont donc possibles.

Voici le résultat du tirage au sort effectué hier soir.

Groupe A

GroupeA.png

  • Belgian Beerters (Belgique) :
    Équipe majoritairement composée des Deurne Dodos, anversois. Ils sont jeunes et peu expérimentés, en particulier dans leur nouvelle formation. Ils n’ont que trois filles dans leur équipe (potentiellement quatre), ce qui veut dire qu’elles auront peu de rotation et que la fatigue s’installera assez rapidement.
  • Lunatica Quidditch Club (Italie) :
    Équipe peu expérimentée qui a cependant du potentiel. Lors d’un tournoi organisé à domicile en mai dernier, l’équipe était parvenue à arracher une victoire face à leurs compatriotes milanais après prolongation. On en sait peu sur eux, car ils n’ont pas encore joué un match de la saison, mais ils pourraient créer une surprise similaire à celle générée par les Barcelonais lors du Brussels Muscles. Comme pour les Beerters, leurs joueuses risquent d’être affectées par une rotation faible.
  • Oxford Quidlings (Royaume-Uni) :
    Quart-de-finalistes de la British Cup, les Quidlings vont à bonne école puisqu’ils s’entraînent aux côtés des Chimeras, les champions britanniques. Leur qualification lors de la British Cup était cependant potentiellement due à un tirage de poule favorable et l’équipe n’a certainement pas le niveau de son équipe sœur. À voir ce qu’ils pourront faire face aux milanais.
  • Milano Meneghins Quidditch (Italie) :
    Milan avait finit 3e lors du dernier Championnat d’Europe en 2012, derrière les deux équipes parisiennes, dominant les équipes de Nantes et Toulouse et limitant les dégâts face aux Frogs et aux Phénix. C’est une bonne équipe qui a eu le temps de mûrir et s’améliorer depuis.

La première place du groupe A risque de se disputer entre Milan et les Quidlings. Il est difficile d’évaluer leur niveau l’un face à l’autre. Les deux autres équipes sont d’un niveau correct mais manquent d’expérience et d’effectifs féminins, ce qui affectera inévitablement leurs résultats.

Groupe B

GroupeB.png

Si les Barcelonais ne commettent pas d’erreurs, la première place du groupe B devrait leur être acquise. Les Qwaffles seront sans doute l’équipe qui leur offrira la plus grande résistance, mais la présence de NTNUI dans le groupe ne laisse personne à l’abri d’une surprise.

Groupe C

GroupeC.png

  • Oxford Chimeras (Royaume-Uni) :
    Les champions britanniques dominent toutes les équipes qu’ils ont rencontrées jusqu’à présent, leur jeu polyvalent mais souvent agressif leur permet de mettre une pression extrême à tout moment et de s’engouffrer dans la plus petite faille. Avec des batteurs d’élite (Jesus, Matty Panda), des joueurs à l’image de l’équipe (agressifs et polyvalents, comme Angus Barry, ancien capitaine et fondateur), des poursuiveurs rapides (Elisabeth, Jaziek, Ashley Cooper le capitaine) et un gardien impressionnant (Luke Twist), leurs points faibles sont difficiles à établir. Cependant, leur horaire promet d’être difficile, car ils commenceront avec leurs deux plus gros matches.
  • Paris phénix quidditch (France) :
    Champions d’Europe en titre, forts d’une expérience à la Coupe du Monde 2013, connus pour la qualité de leurs batteurs, les Phénix ont tout pour aller loin dans le tournoi. Cependant, de récentes défaites tendent à montrer que l’équipe n’est pas invincible.
  • Paris Frog Quidditch (France) :
    Les Frogs sont une équipe extrêmement physique et compétitive, il ne fait aucun doute que leur longue rivalité avec les Phénix va les booster. Dans tous les tournois auxquels ils ont participé, les Frogs ont largement dominé leurs adversaire, ne faisant qu’une bouchée, par exemple, des Eagles, mais ils ont toujours butté contre leurs rivaux parisiens. Leur maîtrise du souaffle est leur point fort.
  • Lille Muggle Quidditch – Black Snitches (France) :
    Les petit Poucet du quidditch compétitif français ne manquent pas de motivation et ont fait des progrès considérables depuis la création de l’équipe, recrutant régulièrement de nouveaux joueurs de qualité. Ils font également preuve d’un fort esprit d’équipe. Cependant, leurs chances semblent bien minces lors de ce tournoi : l’équipe est moins sportive que ses opposants et devra réaliser un véritable exploit pour ne pas finir en bas du classement à l’issue de la première journée.

Aussitôt qualifié de groupe de la mort, le groupe C promet en effet des matches intenses dès le début du tournoi. Si les deux équipes parisiennes et les Chimeras s’étaient retrouvées dans des groupes différents, les trois têtes de poules aurait presque pu être établies à l’avance ; mais les voir s’affronter dès le premier jour ouvre un horizon de scénarios potentiels incroyable. Les Chimeras ne comptent qu’une défaite (sur près de 25 matches) au Royaume-Uni tandis que les deux équipes parisiennes ont survolé tous les tournois continentaux. Et, même si les Phénix ont toujours pris le pas sur les Frogs, les scores sont toujours restés serrés lors de leurs affrontements, prouvant que l’écart est mince : les Frogs ont leurs chances, plus que jamais. [[Le premier match de la poule sera Oxford-Phénix, puis Frogs-Lille ; Oxford et les Phénix commenceront donc sur un match intense, tandis que les Frogs auront moins de mal face à Lille et seront donc sans doute plus frais qu’Oxford lors de la rencontre suivante.]] Il est véritablement impossible de déterminer quelle sera l’issue dans ce groupe.

EuroChamp.png

Tout cela nous rend plus impatients encore pour le week-end prochain.
Si vous voulez plus d’informations sur le déroulement des matches et voir comment s’organise le tableau de la phase finale qui décidera des six équipes qualifiées pour la Coupe du Monde, vous pouvez le trouver ICI.
Pour les informations pratiques sur le lieu et la date du tournoi, vous pouvez aller sur la page facebook de l’événement .

Mots-clésquidditch moldu
Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee
Pantalaemon

Pantalaemon

Directeur de la publication

Poufsouffle Serdaigle Journaliste
Voir la fiche auteur

Pub

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS