Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / À la une / Parc d’attractions Harry Potter en France – coupons court aux rumeurs

Parc d’attractions Harry Potter en France – coupons court aux rumeurs

Depuis plusieurs années (déjà évoqué en 2017), le projet « Studio Occitanie Méditerranée » fait fantasmer les amateurs de cinéma. Il prévoit d’installer sur le domaine de Bayssan, au sud de Béziers, un pôle d’activité consacré aux médias. Films, télévision et jeux vidéos y seraient à l’honneur, dans un complexe professionnel accessible au public dès 2023 ou 2024.

De nombreux raccourcis sont effectués quand à la teneur exacte du projet. Ainsi, la comparaison a été très vite faite avec les parcs Universal Studio, au sein desquels se trouvent les Wizarding World of Harry Potter. On peut également penser aux parcs Walt Disney Studio, qui proposent de découvrir l’envers de certains décors.

Alors, va-t-on enfin avoir droit à ce nouveau parc d’attractions en France ? Et y trouvera-t-on un land Harry Potter ? Non, comme nous l’a confirmé Warner Bros. Pourquoi aurait-on pu s’en douter ? On décrypte !

La question du land Harry Potter

Pour que ce futur « parc » puisse proposer une zone Harry Potter, il lui faudrait disposer des droits d’exploitation. Or, à l’heure actuelle, ceux-ci sont exclusivement détenus par Universal Studio pour les parcs à thème, et Warner Bros. pour les expositions. C’est pour cette raison que, dans notre article « A quand un parc d’attractions Harry Potter en France« , nous rappelons que cela impliquerait l’installation d’un parc Universal Studio, avec l’ensemble de ses licences.

Dans le cas présent, les rumeurs lient le projet de Béziers à un partenariat avec Paramount, un studio concurrent de Universal et Warner Bros. Il devient donc très vite clair que les chances d’y trouver un espace Harry Potter sont proches de 0.

Nos contacts chez Warner Bros. nous ont d’ailleurs confirmé qu’une présence du Wizarding World n’est pas à l’ordre du jour.

Si l’instigateur du projet a annoncé « de grandes licences, dont quelques surprises« , il faut noter que Paramount ne manque pas de productions qui correspondent à cette définition. Titanic, Indiana Jones, World War Z, Star Trek, La guerre des mondes, Bob l’éponge… la liste est longue comme le bras. Dans le cas où le studio serait réellement partenaire, pas besoin d’aller chercher ailleurs !

Une entreprise liée au Wizarding World

L’implication du groupe Thinkwell, créateur d’attractions, est présentée par certains comme un argument pour étayer les suppositions. En effet, cette agence spécialisée dans la création d’expériences interactives se cache derrière plusieurs attractions du monde de Harry Potter. Le Studio Tour de Londres ? C’est eux qui l’ont créé pour Warner Bros ! L’événement d’inauguration du Wizarding World of Harry Potter à Orlando ? Aussi !

Sauf que ce raccourci est aussi facile que fallacieux. Thinkwell ne détient aucune licence. Ils ont également travaillé sur l’espace Jurassic Park de Universal Orlando, l’exposition itinérante Hunger Games, une attraction Fast & Furious… bref, leur implication n’est indicative que d’une chose : il y aura des expériences interactives. Le fait que Warner Bros. et Universal aient fait appel à eux dans le cadre de projets spécifiques ne signifie pas que, tous les projets sur lesquels ils travaillent contiendront du Harry Potter.

Le terme de « parc d’attractions » est trompeur

En nous renseignant de manière plus approfondie sur le projet, nous avons rapidement constaté qu’il était, par ailleurs, entouré d’un sensationnalisme médiatique étourdissant.

En effet, il serait plus judicieux de le comparer à La Cité du Cinéma enrichie d’une fête foraine. Le complexe se destine principalement à accueillir un lieu de travail pour divers médias (cinéma, télévision et jeux vidéos), auquel serait accolé un « studio tour » et quelques manèges. Le projet comprend également d’autres espaces, comme un musée du cinéma, un hôtel et plusieurs restaurants. Le but est donc bien de proposer de l’interactivité, d’attirer le public et de faire vivre la région du tourisme.

Mais, si le site du projet affiche une image de montagne russe, elle n’est pas indicatrice de sa nature. Les conclusions de la consultation publiques sont très claires :

Le site sera ouvert au public afin de lui proposer une immersion dans l’univers des médias. Il ne s’agit pas de la réalisation d’un parc à thèmes tel qu’il peut être imaginé en faisant référence aux parcs du nord de la France ou à certaines traductions qui peuvent être faites du projet.

Plus loin, les promoteurs indiquent d’ailleurs qu’ils vont « supprimer l’image du Grand Huit, en page d’ouverture, qui ne correspond pas au contenu du projet« , par souci de clarté. Des « attractions » permettront ainsi aux visiteurs de se familiariser avec l’univers des médias et divertir le public… Mais on ne parle pas pour autant d’un parc à la Disney, Universal ou Port Aventura !

Un gros soufflé qui retombe

Si des articles ont généré de faux espoirs au sujet de ce projet, il faut bien se rendre à l’évidence : celui-ci n’a rien d’une version française des parcs Universal Studio, et n’est pas plus lié à Harry Potter. Il n’empêche qu’au-delà du Monde Magique, le concept peut être très intéressant. Les passionnés de cinéma, tout comme les amateurs de ce secteur, peuvent se réjouir de son arrivée en France.

Nous avons également bon espoir de voir, un jour, d’autres expériences incroyable devenir plus accessibles. La venue de la pièce de théâtre Harry Potter & l’enfant maudit en France, ainsi que l’installation d’une boutique officielle comparable à celle de New York, ne sont pas à exclure !

Quant à un parc d’attractions, c’est improbable ; mais nous avons déjà accès bien plus facilement au Wizarding World que de nombreux fans dans le monde. Pour certains fans français (et belges), l’aller-retour avec le Warner Bros. Studio Tour à Londres est même parfois envisageable dans la journée ! Notre FAQ sur le Studio Tour vous permettra d’organiser votre voyage.

Et pour les parcs d’attraction Universal, avec leur Wizarding World of Harry Potter, vous avez le choix entre Orlando (le plus grand), Los Angeles ou Osaka. Ce n’est pas donné financièrement, mais notre FAQ vous propose quelques astuces et préparer votre aventure !

Source : Studio Occitanie (1, 2), GQ, La Tribune, MidiLibre

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Pantalaemon

Pantalaemon

Directeur de la publication

Poufsouffle Serdaigle Journaliste
Voir la fiche auteur

Pub

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS