Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Biographies de Harry Potter / Harry Potter et l'enfant maudit / Autour de la pièce / Harry Potter and the Cursed Child menacé par la législation européenne

Harry Potter and the Cursed Child menacé par la législation européenne

Quel est le rapport entre le Brexit et Harry Potter ? Non ce n’est pas le début d’une histoire drôle. Un indice : les projecteurs de théâtre.
Avant toute chose, il faut savoir l’importance cruciale des jeux de lumière et d’ombre dans les pièces de théâtre moderne : n’ayant pas les effets spéciaux du cinéma, le théâtre utilise des subterfuges et joue beaucoup avec les projecteurs pour créer une ambiance, des effets, des illusions. C’est d’autant plus important quand il s’agit d’une grosse pièce de théâtre très coûteuse en effet spéciaux. Et pour Cursed Child, une pièce extrêmement chère, nécessitant des moyens financiers énormes, et surtout faisant des illusions la clé de voûte de la représentation, les jeux de lumière sont primordiaux.

Or l’Union Européenne doit étudier en octobre et novembre un projet de loi ayant pour but de réformer le système des éclairages, s’appliquant donc par extension aux projecteurs de théâtre, visant notamment à ce qu’ils soient plus respectueux de l’environnement. Si une telle loi devait passer, elle serait applicable en 2020.

harry-potter-and-the-cursed-child-at-palace-theatre_harry-potter-and-the-cursed-child-london-image-manuel-harlan_345176e18e2dc7e42511ce93c098e54e.jpg Cependant, l’éclairage d’un théâtre coûte horriblement cher, en plus d’utiliser principalement du tungstène, un composé peu écologique. Pour ne rien arranger il est loin d’être certain que les éclairages plus écologiques puissent fournir la même qualité d’éclairage et d’effets, surtout pour une pièce aussi importante que Cursed Child.

Ainsi, si jamais cette législation venait à s’appliquer au Royaume-Uni, que ce soit par vote des députés ou par un Brexit trop souple qui ferait que le Royaume-Uni doive continuer à s’aligner sur la législation européenne, la représentation de Cursed Child serait immanquablement menacée et pourrait être supprimée.

Il est néanmoins envisageable que les projecteurs de théâtre soient exemptés d’une telle disposition. Giles Watling, homme de théâtre influent et auteur de l’article original, explique avoir contacté plusieurs ministres de la Culture de différents pays membres afin de faire part de ses inquiétudes et pour militer dans le but que cette législation ne soit pas applicable au théâtre.

Ainsi, si une telle législation devait être validée, y compris pour les éclairages de théâtre, cela pourrait marquer la fin d’une ère de pièces de théâtre avec des effets de lumière et des illusions magnifiques, mais peu écologiques.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS