Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Biographies de Harry Potter / 1er tome - L'École des sorciers / Enchères : des éditions collector de Harry Potter de nouveau invendues !

Enchères : des éditions collector de Harry Potter de nouveau invendues !

Début novembre, la maison de vente aux enchères Propstore Auction a mis en vente deux éditions collector de Harry Potter à l’école des sorciers. Cette vente n’a pas connu le succès escompté. Les livres n’ont pas trouvé preneur, et le plus étonnant, c’est que ce n’est pas la première fois que cela arrive cette année.

Deux éditions rares invendues

Les premières éditions des livres Harry Potter sont généralement vendues à des prix très élevés. En juin dernier, une édition de 1997 avait été adjugée à plus de 230.000€ lors d’une vente de Christie’s à Londres. Cependant, cela n’a pas été le cas cette fois-ci où une édition du premier tirage était proposée ainsi qu’une épreuve non-corrigée du premier tome.

Une première édition de 1997

Comme toutes les premières impressions de la première édition, ce livre est identifiable en raison d’un certain nombre de coquilles. Le prix de départ s’élevait à 56.500€, pour une vente estimée a minima à 113.000€. En tout cinq offres ont été faites, mais aucune n’a atteint le montant espéré par le vendeur. L’objet n’a donc pas été adjugé.

Cette issue peut surprendre, surtout lorsque l’on sait à combien se sont vendus certains de ces exemplaires par le passé. Pour rappel, le record du monde du prix de vente le plus haut d’une première édition du livre Harry Potter s’élève à 471.000 dollars à Dallas, au Texas, en décembre 2021.

Une épreuve non-corrigée

Le deuxième livre proposé lors de cette vente est moins recherché. Il reste néanmoins une pièce de collection prisée. Il s’agit d’une épreuve non corrigée du premier tome. À peine 200 exemplaires ont été imprimés, et il comprend une seule et unique erreur sur la page de titre. En effet, on remarque qu’il est noté « J. A. Rowling » au lieu de « J. K. Rowling ».

Lors de cette vente, uniquement deux personnes ont enchéri et aucune offre n’a atteint le prix de départ souhaité de 30.000£, soit 34 000€.

Une méfiance accrue dans les ventes aux enchères ?

Cet été à Porto, à la Librairie Lello (librairie qui a attiré les touristes en affirmant avoir inspiré Rowling), sept livres, tous des premières éditions signées de la main de l’autrice, étaient mis aux enchères. Les livres sont restés invendus en raison de leurs origines douteuses. En effet, les signatures de trois des tomes étaient suspectées d’être des faux.

Nous vous recommandons la lecture de notre article complet ICI pour comprendre les ressorts de cette affaire.

Pourtant, contrairement à la vente organisée par la Librairie Lello, la maison de ventes était fiable et l’origine des lots n’a pas été mise en doute. Il se peut que les incidents survenus au Portugal aient rendu les acheteurs plus méfiants. Il faudra voir si les futures ventes aux enchères confirment ou non cette tendance.

Source : Mugglenet

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Olivarius

Rédacteur

Journaliste Poufsouffle
Voir la fiche auteur

Pub

Précommander Hogwarts Legacy sur GamesplanetPrécommander Hogwarts Legacy - L'héritage de Poudlard sur GamesPlanet

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS