Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Une guêpe nommée détraqueur

5 mai 2014

Dans un effort d’interactivité et afin d’intéresser le public à la biodiversité, le musée des sciences naturelles de Berlin a offert à 300 de ses visiteurs une occasion unique : participer à la sélection d’un nom pour une nouvelle espèce de guêpe thaïlandaise. Le processus taxonomique est souvent obscur aux yeux du public et cet évènement représentait une opportunité rare de prendre part à une décision du genre.

PNG - 270.5 ko

Quatre propositions de nom étaient soumises au public : Ampulex plagiator, Ampulex mon, Ampulex bicolor... ou Ampulex dementor, du nom anglais des détraqueurs qui gardent la prison d’Azkaban ! En effet, cette guêpe a pour particularité de priver ses proies de toute volonté lorsqu’elle leur injecte son venin : les cafards qu’elle chasse, une fois piqués, sont capables de se déplacer mais pas de fuir. L’insecte peut alors les guider par les antennes jusqu’à son nid sans rencontrer la moindre résistance.

Les visiteurs semblent avoir apprécié le parallèle offert entre le comportement de cette guêpe et le pouvoir des détraqueurs qui, lorsqu’ils embrassent leur victime, la prive de toute volonté. Sur 300 bulletins de vote, 272 ont été retournés (90,7%) dont 105 (38,6%) étaient pour le nom de dementor. Le nom de plagiator a remporté 90 voix (33,1%) et est deuxième sur la liste.

PNG - 117 ko

 [1] Ampulex dementor est la seule guêpe connue au monde qui modifie le comportement de ses proies grâce à sa piqûre. Ce n’est pas aussi cool qu’un dinosaure nommé “roi dragon de poudlard”, mais c’est mieux qu’un scarabée qui ressemblerait à un vif d’or ! Selon les scientifiques à l’origine du projet, les visiteurs du musée se sont montrés plus intéressés par l’espèce dès le moment où il leur a été proposé de la nommer et ont exprimé un attachement particulier envers cet insecte.

Le ministre de la magie britannique, Kingsley Shacklebolt, a déclaré en plaisantant que cette guêpe était “la seule espèce de détraqueurs a voler en liberté”, faisant allusion au contrôle strict imposé aux créatures éponymes depuis qu’elles ne sont plus les gardiens officiels de la prison d’Azkaban.

Source Times Live et PloS One qui reprend le rapport scientifique complet sur l’opération.



[1L’image ci-contre donne, en anglais, les justifications pour les autres noms proposés.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :