Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Récapitulatif des célébrations Harry Potter à Universal Orlando

27 janvier 2014

Bon, nous ne reviendrons pas sur les détails révélés au sujet de l’extension Chemin de Traverse, parce que sinon on n’est pas sortis de l’auberge... Notons cependant qu’Universal a profité du week-end pour ajouter deux fenêtres dans les palissades masquant la vue au chantier, invitant les visiteurs à découvrir un aperçu des façades londoniennes moldues. Les fenêtres sont en forme de cabine téléphonique publique rouge, typiquement londonienne et placée de manière à ce qu’il soit impossible d’apercevoir les ouvertures vers le Chemin de Traverse en lui-même.

Les festivités ont débutées par une vidéo d’hommage à la saga et au fandom. Aucune grosse surprise en la matière : des extraits des films, beaucoup de pub pour Pottermore et un final sensé rappeler aux fans que Le Chemin de Traverse est en construction au cas où ils auraient vécu dans une cave au cours des dernières semaines (ou, en tout cas, sans accès à La Gazette).

L’expo Harry Potter

L’une des attractions clés de l’évènement était le rassemblement de plusieurs stands liés à la saga et représentant divers aspects du fandom officiel (autrement dit, pas de HP Alliance ou de Wrock) : MinaLima, Pottermore, les Studio Tour, l’Exposition Itinérante Harry Potter, Scholastic et la poste américaine étaient ainsi sur place pour proposer des animation, discuter avec les fans et leur vendre plein de choses (mais aussi leur en donner gratuitement...). La vidéo ci-dessous vous offrira un aperçu de l’espace qui était consacré à ces stands et quelques animations proposées.

PNG - 156.2 ko

Kazu Kibuishi a également participé à une courte présentation de son travail d’illustration pour les nouvelles éditions américaines que vous pourrez découvrir ICI. Les graphistes de MinaLima se sont soumis au même exercice de présentation ; la vidéo est à voir ICI et vous y découvrirez de nombreuses images uniques telles que la fameuse carte du maraudeur insultant Severus Rogue, jamais visible dans les films !

Anecdotes des acteurs

Ce que les fans attendaient le plus, cependant, c’était les conférences et les questions-réponses avec les acteurs. Les jumeaux Phelps (Fred et George), Evanna Lynch (Luna), Devon Murray (Seamus), Matthew Lewis (Neville) et Mark Williams (Arthur Weasley) étaient présents au cours du week-end et on ! répondu à de nombreuses questions, en plus de profiter eux-même du parc et de faire quelques surprises aux fans. Ainsi, James Phelps n’a pas hésité à monter sur le Dragon Challenge plusieurs fois d’affilé et Matthew Lewis est venu féliciter en personne une gryffondor fraîchement répartie par le choixpeau de l’exposition itinérante Harry Potter.

Ceci est une sélection d’anecdotes données lors des séances de questions-réponses ; pour les retrouver toutes, reportez-vous aux vidéos ICI et ICI

- Le patronus de Oliver Phelps serait, selon lui, un panda.
- Il a fallu lui asperger le visage d’un spray à l’eucalyptus pour qu’il parvienne à pleurer lors de la scène de la mort de Fred.
- Sa scène préférée est lorsque George interrompt le baiser entre Harry et Ginny au Terrier.
- Son attraction préférée du WWOHP est Le Voyage Interdit, dans Poudlard, tandis que l’attraction préférée de son frère est le Dragon Challenge.
- La dernière scènes que les jumeaux ont filmé ensemble est celle au sommet des tours de Poudlard, alors que l’armée de Voldemort approche Poudlard.
- La scène que Oliver a préféré tourner était la Coupe du Monde de Quidditch.
- James Phelps préfèrerait posséder un portoloin qu’une baguette.
- Selon le choixpeau de l’exposition Harry Potter, James Phelps est un Poufsouffle.
- Evanna Lynch voudrait d’une attraction à Orlando qui fasse voyager les visiteurs dans la tête de Luna Lovegood.
- JK Rowling lui aurait expliqué que Rolf Dragonneau, petit-fils de Norbert Dragonneau, qui a épousé Luna, avait originellement un rôle à jouer dans Les Reliques de la Mort mais qu’il avait fallu “le couper au montage”.
- Evanna, grande fan de la saga, déteste signer des autographes sur les livres, car elle a l’impression de les défigurer.
- Si l’actrice pouvait prendre du polynectar, elle fera comme Hermione dans La Chambre des Secrets et prendrait un poil de chat... sauf qu’elle, elle le ferait exprès ! Se fans n’ignorent pas qu’elle adore les chats.
- Elle et Matthew Lewis sont d’accord sur la scène la plus difficile à tourner : la salle des prophétie au département des mystères. Le décor n’était qu’un fond vert, et ils n’arrêtaient donc pas de courir “dans” les étagères pleines de prophéties.
- Matthew Lewis a expliqué sa rencontre la plus étrange avec un “fan”. Alors qu’il est aux toilettes, quelqu’un lui a demandé : “Z’avez entendu, il paraît qu’un acteur des films Harry Potter est ici quelque part ?
- Le premier autographe que Devon Murray a signé lui avait été demandé par Richard Harris, première incarnation de Dumbledore.
- Tout comme son personnage, Devon Murray a une propension à faire exploser des objets : il a ainsi l’explosion de deux mirco-ondes à son actif.

Conférence Pottermore

Comme nous l’avons reporté sur notre page facebook, la conférence du directeur artistique de Pottermore, Tom Hodgson (un Poufsouffle aussi ; badger pride), fut l’occasion de révéler l’illustration d’un moment à venir sur le site et d’expliquer une partie du processus de création des illustrations.

"Comme nous avons montré l’infirmerie à plusieurs reprises par le passé - Harry y finit toujours d’une manière ou d’une autre - nous nous sommes concentrés sur le choix d’un angle de vue intéressant et jamais vu auparavant. Nous savions à quoi la pièce devait ressembler en matière de dimensions, de style de fenêtres, de lits, de pavement, et le défi résidait donc dans l’agencement des nombreux personnages de cette scène. Nous avons longuement travaillé à leur agencement, décidant où chacun pourrait se tenir afin que leur position paraisse logique en matière de narration, mais aussi afin de maintenir leurs traits indistincts.

[...]

Nous avons créé deux options pour Bill : une près du lit et l’autre à la périphérie de la scène. Après débat, nous avons décidé que le garder près du lit n’était pas une bonne idée car cet espace était déjà très chargé avec lui, Sirius et Harry luttant pour un peu de visibilité. Nous avons donc déplacé Madame Pomfresh qui faisait de l’ombre à la queue de cheval l’aîné Weasley et, une fois la position de Harry corrigée, il nous a été possible de placer Patmol dans une attitude de protection."

Il a précisé que la décision de ne montrer aucun visage sur Pottermore avait été prise afin de ne pas interférer avec la vision personnelle des fans, comme dans les livres où chacun peut créer son propre personnage.

Trois extraits audios qui seront bientôt ajoutés sur Pottermore ont été révélés en avant-première au public, tous trois au sujet de Gilderoy Lockhart. Si vous êtes trop curieux que pour attendre leur diffusion sur le site, ils sont déjà audible sur Entertainement Weekly. JK Rowling y parle des cheveux de Gilderoy (et des produits capillaires qu’il voulait commercialiser), de l’importance de son nom et de sa répartition [1]. A cette occasion, il a également été révélé que le 26 janvier est la date d’anniversaire du personnage.

Conférence sur les chorégraphies de combats

Le chorégraphe des combats de L’Ordre du Phénix était présent et a donné un cours sur comment se battre en duel, présentant les dix positions basiques qui ont servit à élaborer les styles individuels de chaque personnage. En fin de conférence, Marc Williams s’est joint à lui et six smembres du public pour une bataille rangée sur scène.

L’acteur était venu avec sa baguette et a brièvement parlé de quelques anecdotes de tournage au sujet de ces objets emblématiques. Il a notemment expliqué que devoir rendre sa baguette à la fin de tournage l’avait, lui et d’autres acteurs, laissé désemparé : “Votre baguette devient comme votre deamon dans À la croisée des mondes, c’est une partie de vous” a-t-il déclaré [2].

Conférence de l’équipe créative du parc

Un parc d’attraction n’a pas les même exigences en matière de sécurité qu’un plateau de tournage. De plus, là où un décor de film peut se permettre d’être incomplet (pas de plafond, trous remplacés par un fond vert), un parc d’attraction aussi immersif que Universal ne peut pas se permettre la moindre fausse note ; il faut donc retravailler tous les décors des films pour les adapter au parc.

La particularité de l’équipe créative d’Universal travaillant sur le Monde Magique d’Harry Potter, c’est qu’elle inclut des décorateurs ayant travaillé sur les films eux-même, afin de garantir une reproduction plus vraie que nature ; preuve de la volonté d’Universal de fournir aux fans l’expérience la plus authentique possible. Lors de la conférence, visible ci-dessous, plusieurs photos de création des décors et des accessoires du futur Chemin de Traverse ont été dévoilés au public.

N’en déplaise à certains, l’armoire à disparaître ne sera qu’exposée chez Barjow et Beurk. L’armure de troll, qui encombre la salle sur demande dans les films, fera partie du décor d’un forgeron sur Carkitt Market. Deux accessoires du magasin Weasley ont également été dévoilés, mais ils ne seront pas non plus disponibles à l’achat, au contraire des quatre produits dérivés révélés plus tôt ce weeke-end.

La bièraubeurre chaude

Au cours du week-end, les visiteurs ont pu tester en exclusivité la bièraubeurre chaude, et il semblerait que ça leur a plu puisque le parc était en rupture de stock après quelques heures.

Les critiques de Mugglenet et de SnitchSeeker s’accordent pour dire que cette nouvelle version de bièraubeurre, semblable par sa consistance et la sensation produite à un chocolat chaud, est plus crémeuse que la version glacée qu’elle surpasse largement. Toutes deux déclarent qu’à choisir entre chocolat chaud traditionnel et bièraubeurre chaude, c’est cette seconde qui l’emportera à l’avenir.

Sources : Inside the Magic, mugglenet, snitchseeker, pottermore insider, The DIS youtube.



[1cette dernière déclaration sonne fortement comme un demi-erratum

[2Oui, je devais mentionner la référence à A la croisée des mondes


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :