Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Le Pottermore nouveau est arrivé !

22 septembre 2015

Sans tambours ni trompettes, sans grandes surprises non plus, le nouveau site Pottermore a remplacé l’ancien. Un design, comme promis, plus à adulte... et peut-être plus racoleur. Il aura fort à faire pour être accepté des potterheads de tous poils, qui l’attendent au tournant, tant sur le fond que sur la forme, notamment sur le plan de la navigabilité...

Le nouveau Pottermore nous accueille via un article du “Correspondant de Pottermore”, journaliste professionnel de 27 ans qui a été adoubé à la position de reporter officiel au sujet de la saga : parce que Pottermore a décidé de jouer sur le même terrain que les sites de fans. Ses articles, sur lesquels nous reviendrons plus bas, seront rassemblés dans la section news du site. Un bref message de Jo est également audible, avec une retranscription ICI.

Toujours est-il que ce reporter présente le nouveau site en nous expliquant ce qu’on savait déjà, par exemple que le site se veut ouvert à plus de sources et que son logo a été dessiné par J.K. Rowling. Il ajoute que les cours de potion sont “postposés” et que les tests d’attribution de maison, de baguette et même de patronus seront bien à nouveau accessibles à l’avenir.

PNG - 504.4 ko

En matière de nouveau contenu, une brève exploration du site nous révèle ce que nous pouvons attendre à l’avenir. Pour commencer, l’auteur révèle un nouveau texte inédit sur l’histoire de la famille Potter... qui, cependant, ne mentionne pas Charlus Potter, présent sur l’arbre généalogique des Black, manquant de clarifier un lien qui paraissait clé entre les deux familles. Notons l’ironie qui veut que l’ancêtre de Harry ait créé la potion Poussos.

Du côté de ce qu’on ne trouvait pas sur l’ancien site, les illustrations originales ne sont désormais plus reines : comme attendu, on tombe parfois sur une image issue des films mais, en matière de bonne surprise, on notera la présence de dessins non-identifiés, d’illustrations de Jim Kay et de dessins conceptuels (qui se répètent parfois deux fois sur la même page). Si vous en trouvez qui ne figurent pas dans nos albums ICI et LA, signalez donc.

JPEG - 143.2 ko

La section news, alimentée par le Correspondant de Pottermore, propose des articles intéressants pour les amateurs de design, comme une explication détaillée de comment la palette de couleur de chaque page a été choisie sur base des informations liées au personnage, qui n’a cependant pas grand chose à voir avec la saga [1]. Pour le contenu info, on a droit à quelques interviews de fans visitant le Studio Tour et un récapitulatif de ce qu’on sait sur les films Les Animaux Fantastiques... que vous retrouverez en français, dans une version aussi complète et moins partisane sur la Gazette.

Une nouvelle section de contenu propose des “focus” sur certains aspects de la saga. On y retrouve par exemple des extraits copiés-collés du livre Des Romans à l’Écran sur la création de certains décors pour les films, mais aussi des listes “à la BuzzFeed” sur les 12 meilleurs conseils de Dumbledore ou les 11 fois où Rogue a été un professeur intransigeant (il n’y en a que 11 ?!). Autant le premier type de contenu fera plaisir à certains et en révèle un peu sur les coulisses de la saga cinématographique, autant la deuxième catégorie d’articles est un malheureux produit de la création de contenu actuelle.

PNG - 40.1 ko

Pour balancer avec un bon point, l’exploration est facilitée avec une fonction de recherche qui permet de retrouver les textes inédits. Une série de textes est d’ailleurs sélectionnée et mise en avant sur une page à part, mais on se demande comment la sélection est effectuée. Notez également que la recherche ne porte que sur les titres des fiches, pas sur le contenu des textes ; impossible de retrouver le texte sur McGonagall en tapant le nom de son ancêtre Isobel Ross, qui n’a pas sa propre page. Ajoutons que, malgré une illustration intitulée A Hungarian Horntail (Un magyar à pointes), inscrire ces mots dans la barre de recherche ne retournera aucun résultat.

On se demande, par dessus tout, pourquoi les informations basiques sur chaque personnage, comme leur maison, ou leurs ancêtres, se trouvent en fin de page, après un nombre incroyable d’illustrations et de liens vers des fiches connexes. Pour une encyclopédie, on a vu mieux en matière de lisibilité. Il faudra attendre pour juger en matière de contenu ; a priori, il est regrettable que, quitte à embrasser tous les aspects du Potterverse, les illustrateurs dont les images sont utilisées n’aient pas une page qui reprennent toutes leurs créations ou un lien qui mène vers leur site en tant que contributeur. Il y a encore du travail avant d’atteindre le niveau de contenu et de lisibilité de l’EHP.

Les extraits de Des Romans à l’Écran expliquent pourquoi le site ne peut être disponible qu’en anglais, même si un commentaire de la page officielle justifie également par le fait que 80% des utilisateurs optaient pour la langue de Shakespeare sur l’ancienne version. Peut-être qu’à l’avenir, plusieurs langues proposeront des articles différents et ciblés pour chaque public. On apprend également sur cette page que la possibilité d’avoir un compte sur le site (et donc sans doute de marquer des fiches favorites) pourrait revenir à l’avenir.

Aviez-vous découvert toutes ces nouveautés ? Sommes-nous passés à côté d’une informations cruciale ? Que pensez-vous de ce changement ? N’hésitez pas à nous donner votre avis ICI.



[1Si cette palette de couleur reprend toutes les pages disponibles actuellement, on est loin des milliers de pages d’accueil.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :