Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Philtres d’amours prohibés, les « Love-Conseils » d’Hermione Granger à nouveau d’actualité !

7 février 2017

JPEG - 119.1 ko

La nuit dernière, la justice magique a renforcé ses mesures anti-philtres d’amour. Les recettes des philtres étaient déjà bannies des manuels scolaires et des ouvrages destinés au grand public, il sera dorénavant interdit de les vendre aux mineurs. De plus, la cour a voté à la majorité une taxe de 27 % sur ces produits. Il faudra à présent payer au minimum une douzaine de gallions pour se procurer ces petites potions, un luxe qui n’est pas à la portée du premier sorcier venu.

Que les cœurs en détresse se rassurent : il suffit parfois d’une bonne méthode de séduction qui ne coûte pas un gallion pour obtenir un rendez-vous galant. Pour aider les amoureux transis, nous vous proposons de parcourir le livre “Comprendre les sorcières”, par Madame Weasley, née Granger, paru en 2001. Voici la chronique que nous avions rédigée à sa sortie en librairie.

Comprendre les sorcières, le niffleur à la truffe d’or d’Hermione Granger.

JPEG - 32.1 ko

Hermione J. Granger, brillante sorcière connue comme l’une des acolytes qui aidèrent l’élu à remporter la victoire sur Vous-savez-qui, a publié récemment un manuscrit qu’elle avait achevé d’écrire après l’obtention de ses ASPIC à Poudlard.
La Gazette ayant réussi à se procurer un exemplaire en avant première, nous vous livrons notre avis.

La jeune femme, très active dans la rédaction de décrets et de textes juridiques, nous a moins habitué aux publications dignes de figurer dans Sorcière Hebdo. Et pourtant, la magistrate confie avoir plusieurs fois été appelée à l’aide par des amis pour des conseils de cœur... Son propre fiancé, Ronald Weasley, lui aurait donc suggéré d’écrire un livre pour sorciers amoureux désespérés. Ce qu’elle a fait en deux mois pour « prendre enfin un peu de bon temps » une fois ses diplômes en poche.

Contactée par notre reporter, elle nous confie avoir mis sa vie personnelle entre parenthèses durant la deuxième guerre, et n’avoir eu que peu de temps pour son prétendant une fois de retour à l’école par la suite. Si écrire ce livre fut pour elle un jeu, elle nous explique que bon nombre de ses amis l’ont pris au sérieux. « Je recevais des hiboux de personnes dont je n’avais pas eu de nouvelles depuis un an pour savoir si je pouvais prêter mon manuscrit ! » s’amuse-t-elle. Finalement, vu le succès rencontré et sur les conseils de ses bêta-lecteurs, elle finit par l’envoyer à un éditeur.

Neville Londubat, l’un de ses proches, déclare avoir réussi à séduire son amour grâce à ce livre, en moins de trois mois. Ainsi il nous écrit : « Auparavant, j’étais terriblement maladroit. Après avoir dévoré ce manuel en une nuit, j’ai su comment amener Hannah dans mon lit... ». Le couple, ensemble depuis deux ans, s’est fiancé le mois dernier. La méthode semble efficace !
Mais nous voulons nous en assurer : n’y aurait-il pas quelque magie rose là dessous ?

En compulsant attentivement le volume de 394 pages, nous tombons sur un chapitre intitulé « potions presque magiques ». Intrigués, nous nous attardons dessus. Rien d’illégal cependant. Comme Miss Granger nous le rappelle, les philtres d’amours sont aussi nocifs pour la santé qu’illusoires :

« Les philtres d’amour sont la drogue des cœurs perdus, écrit-elle. Ils sont comme une chaîne qui retiendra l’objet de vos tendres pensées, mais n’oubliez jamais que toute chaîne est vouée à être brisée. » P.193

«  Les philtres magiques, ne sont ni durables, ni automatiques ! » P. 195

L’avertissement a le mérite d’être clair. Miss Granger suggère en revanche les bienfaits d’autres potions, administrées au bon moment...

«  Après une folle soirée passée sous les draps, faites l’effort d’aller lui préparer un thé ou un chocolat et vous serez sûr qu’à vos côtés elle restera ! » écrit-elle dans ce même chapitre.

Apparemment, Miss Granger, a décidé de remettre les recettes de sa mère moldue au goût du jour. Une solution très efficace selon M. McMillan, qui confie « avoir cru longtemps que ce n’était que des histoires de baguette » mais qui après sept mois d’efforts, a enfin réussi à conclure avec une jolie brunette.

PNG - 1.6 Mo

Pour les éditions Obscurus Press, ce livre d’une personnalité déjà connue de notre communauté équivaut à une mine de gallions et elles ont sauté sur l’occasion. En effet, c’est pour eux, l’opportunité de faire décoller leur collection « L’amour, c’est pas sorcier » qui n’a pas encore connu de réel succès en librairie. Néanmoins, cela pourrait bien vite changer, car l’enseigne Fleury et Bott a déjà acheté mille exemplaires du livre à paraître, dont 687 ont déjà été pré-commandés.
Miss Hermione Granger sera d’ailleurs invitée à venir dédicacer son ouvrage le 25 août prochain dans la librairie du Chemin de Traverse, de quoi assurer la promotion et l’écoulement des stocks.

Il faut reconnaître, que bien que commercialement orchestré, ce succès est largement mérité. Ici à la Gazette, nombre de nos collaborateurs, d’abord méfiants, ont fini par le dévorer. Léger, précis et efficace, ça se lit en tous lieux, à tout moment. De plus, la couverture bénéficie d’un sortilège d’illusion qui le fait passer pour « balais magazine » dès que la gent féminine [1] pose le regard dessus, permettant ainsi aux hommes les plus timides de pouvoir lire le livre en public sans craindre d’être jugé.
Hermione Granger et son éditrice ont décidément pensé à tout, à la Gazette, nous sommes conquis !

Vous aussi, laissez-vous guider par cet ouvrage simple et bien construit. Le volume est conçu en deux parties. La première aborde le jeu de la séduction au travers des six premiers chapitres. Vous deviendrez incollable sur la psychologie féminine et le décodage des signes amoureux qu’elles envoient, l’art de se présenter, la bonne façon de complimenter, dans quel contexte et avec quels mots les aborder... Puis, dans une seconde partie, vous apprendrez les secrets d’une relation à durée indéterminée, comment cultiver votre mystère pour éviter les pièges de la routine... À ne pas manquer : le chapitre neuf qui recèle de perles sur la façon de pimenter votre couple pour lui redonner un second souffle.
Ainsi Comprendre les sorcières s’adresse aussi bien aux novices de l’amour qu’à un public plus aguerri, en quête d’un renouveau dans leur couple.

Nous ne pouvons résister à l’envie de vous livrer quelques passages en avant première, sur la page qui suit.

Extraits :

« Plus que de leur offrir des petits fours Tournedeloeil pour qu’elles se pâment à vos pieds, il est encore plus efficace de leur offrir ces mots magiques si simples et complexes à la fois : "Je t’aime". »
Chapitre 7 : Les formules vraiment magiques

« Ne lui dites pas que vous n’avez d’yeux que pour elle, plus encore que la verrue au milieu du nez de sa mère. Cela aurait un effet contraire. »
Chapitre 2 : Compliments : ceux à prendre et ceux à éviter !

« Pour la séduire, le sort le plus efficace ne se lance pas avec une baguette, mais avec les yeux. Ne quittez pas du regard la cible de votre cœur. »
Chapitre 1 : Comment l’aborder ?

« Envie d’une partie de Quidditch entre amis en la laissant au logis ? Veillez ensuite à lui montrer que ses intérêts restent une de vos priorités et proposez-lui de sortir son boursouflet. »
Chapitre 10 : L’amour au quotidien

/* /* /* : trois baguettes = excellent
/* /* : deux baguettes = bon
/* : une baguette = acceptable
O_o : Qui êtes vous et quelle drogue avez-vous donné à Hermione Granger ?!
/ !\ : Ne touchez pas ce livre !

Pantalaemon : /* /* /*
Ipiutiminelle  : /* /* /*
MadEye  : /* /* /*
Hope  : O_o
Linus  : /* /* /*
Leely  : /* /*
Maedys  : /* /*
Slyis  : / !\
Guizmo  : /* /*
Abrax  : O_o
Elena Grape : /*/*/*
Framboise  : /* /* /*
Jil  : /*
Puppet  : /*/*

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !



[1Nota Bene : Si vous êtes une sorcière amoureuse d’une sorcière, ce sortilège sera caduc... veillez bien à ensorceler par vous même la couverture !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :