Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Nos frontières en grève.

10 avril 2015

Depuis plus de trois-cents ans, les Douaniors du département Frontus sont les gardiens des frontières de la société sorcière : ils la dissimulent et en écartent les moldus avec efficacité. Ils déplorent cependant l’inconscience d’une nouvelle génération de sorciers, qui pourrait mettre en péril cet équilibre :

"Nous n’avons jamais été aussi proches du désastre, déclare Olaf Barrière, sorcier du Ministère qui travaille au sein du département Frontus depuis vingt ans. C’est la première fois que les sorciers ont une attitude aussi irresponsable vis-à-vis du secret magique. Si ce n’étaient que les poubelles enchantées et les étoiles filantes artificielles, encore, on pourrait gérer. Mais il y a longtemps que nous n’en sommes plus là.
Prenez par exemple la nouvelle folie poudlardienne : depuis quelques temps, les élèves de cinquième, sixième et septième année se disputent un grand rallye aérien organisé entre King’s Cross et Poudlard pour commémorer l’un des exploits d’Harry Potter..."

Il faut s’imaginer le travail qu’effectuent les Douaniors du Ministère de la Magie après un tel événement : il y a évidemment de nombreux sorts d’Amnésie à lancer, mais il est impossible de retrouver chacun des moldus ayant vu défiler dans le ciel une locomotive dorée, une limousine, un poulet géant, et un calamar monté sur échasses de 150 mètres de haut... La partie la plus délicate de leur travail est d’infiltrer les médias moldus pour faire publier des démentis, et trouver des explications acceptables pour la communauté non-magique.

"Au-delà du problème de la confidentialité de la magie, surenchérit Hervé Rrou, nous devons faire face de plus en plus souvent aux menaces directes que l’usage décomplexé de la magie représente pour les moldus. Nous avons eu énormément de chance de pouvoir sauver Huguette Deschamps, pauvre passante londonienne qui s’est fait écraser par l’échasse monumentale du Calamar Géant."

Hervé Rrou, autoproclamé porte-parole du mouvement, fait état de trois revendications principales :
- L’adoption, dans les plus brefs délais, d’un dispositif de sensibilisation aux dangers de la magie et d’éducation à sa pratique responsable.
- La revalorisation salariale et le recrutement massif de nouveaux fonctionnaires au département Frontus.
- La mise à pied d’Arthur Weasley, ancien directeur du Service de détournement de l’artisanat moldu, symbole d’un rapport décomplexé des sorciers à la technologie moldue qui n’engage, selon Mr Rrou, qu’à trop de proximité avec leur société.

Rappelons que les Douaniors sont un élément clé de notre société : lorsque la Coupe du Monde de Quidditch a eu lieu en Angleterre, ce sont eux qui ont supervisé la sécurité du stade et du campement, les dotant de sortilèges Repousse-Moldu, rendant les lieux incartables, de façon à ce qu’aucun moldu ne puisse s’y trouver par inadvertance.
Ce travail qu’ils avaient fait alors, ils l’effectuent au quotidien à l’échelle de notre société toute entière : autour de Godric’s Hollow, du Chemin de Traverse, mais également autour des habitations sorcières dans des villages moldus, comme à Loutry Ste Chaspoule, là où la frontière qui sépare les sociétés sorcière et moldue est la plus friable.

Leur métier a beaucoup évolué, et si Hervé Rrou insiste beaucoup sur les bases et la maîtrise des sortilèges de Repousse-Moldu ("J’en ai vu un mal exécuté, l’autre jour... un pauvre moldu a avancé en plein dedans, son corps s’est complètement liquéfié. On a mis deux heures à remettre tout cela en forme..."), il est indéniable que Frontus a besoin de nouveaux moyens pour protéger nos frontières.

Espérons que le gouvernement - en dépit des protestations incessantes de l’opposition pro-ouverture à la société moldue - saura trouver un accord avec les Douaniors et que la situation rentrera dans l’ordre au plus vite.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :