Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les premières critiques officielles sur Cursed Child [Légers spoilers]

29 juillet 2016

L’embargo sur les critiques professionnelles de Cursed Child est levé... et tout ce qu’on pensait savoir semble se confirmer : il va falloir fortement séparer la forme du fond, ce qui veut dire que les critiques du texte risquent d’être différentes de celles de la pièce. Ce résumé présente de légers spoilers.

Ca y est, la première représentation officielle de Harry Potter and the Cursed Child aura lieu ce weekend, le texte de la pièce sortira en anglais à la même date, et les critiques officielles sont donc désormais disponibles.

Ce qui en ressort, c’est que les éléments visuels de la pièce sont extraordinaires : les illusions, les décors, les costumes... tout paraît magique. Les acteurs se transforment sur scène en l’espace d’un instant, les escaliers bougent, les valises se déplacent pour simuler le mouvement du Poudlard Express, la scène se retrouve sous l’eau... Mais, par dessus tout, les effets de lumière donnent vie à certaines illusions et parviennent à marquer le temps qui s’écoule durant la pièce (quatre années à Poudlard rien que pour la première partie).

JPEG - 297.7 ko

Le temps est d’ailleurs un élément important de l’histoire ; quand le résumé disait que “Le destin vient fusionner passé et présent”, il semblerait qu’il faille le prendre fortement au pied de la lettre. L’intrigue est donc complexe, plus tordue qu’un épisode de Dr Who, et fera très certainement un pied de nez au dénouement du troisième tome dans lequel il est démontré qu’on ne peut pas changer le cours des événements à l’aide d’un retourneur de temps. Selon le New-York Times, on explore même des lignes du temps qui pourraient avoir lieu ou avoir eu lieu “si”.

Outre cette complexité, on parle même de mauvaise fanfiction dans certains milieux. Des retournements de situation alambiqués, des prises de liberté avec les livres et des ressorts narratifs qui seraient à leur place dans l’esprit des fans les moins imaginatifs.

/ !\ Ce qui suit est un SPOILER, surlignez pour lire / !\
Par exemple, The Guardian parle d’une des questions posées par l’intrigue : derrière quelle identité se cache le possible fils de Voldemort ? Tandis que The Independent affirme qu’il est impossible, à la fin de la pièce, de savoir si Voldemort est véritablement mort.
/ !\ FIN de la zone à SPOILER / !\

JPEG - 59.7 ko

Cette même source, The Independent, n’hésite pas à parler de fan service qui se manifeste notamment par la quantité de personnages faisant une apparition (liste des personnages décryptée par la Gazette, léger spoiler). Par conséquent, les non-initiés auront du mal, surtout s’ils n’ont pas lu le 4ème tome et le 7ème tome de la saga.

Les acteurs semblent à la hauteur de la tâche qui leur incombe et certains survolent inévitablement le lot : Anthony Boyle, dans la peau de Scorpius Malefoy, semble voler la vedette dans un rôle qui semble particulièrement comique. Malheureusement, les personnages que nous connaissions déjà ne sont pas toujours au rendez-vous, plus proche de l’incarnation des films que de la description des livres, avec un Ron “toujours drôle, quelque peu sous-utilisé” ; une Hermione moins en nuances ; et un Harry plus arrogant et fier qu’impertinent, pour ne citer que le trio.

JPEG - 680.5 ko

Les grands thèmes de la saga sont de retour : l’amour, l’amitié, l’adolescence, la relation à l’autorité... mais le verdict semble implacable, parfaitement résumé par The Independent :

Harry Potter et l’Enfant Maudit fonctionnera-t-il aussi bien sous forme de livre ? Je n’en suis pas certain. Il est évident que cette histoire n’est pas réellement écrite pour être un livre ou un film ; c’est du grand spectacle pour le théâtre

Le scénario risque de prendre plus d’un fan à rebrousse poil, même si tous les aspects techniques de la pièce effaceront bien vite les failles. Cependant, le texte qui sortira ce weekend ne bénéficiera pas de cet aspect visuel ; à voir si les critiques seront aussi positives.

Pour un autre résumé des critiques diverses et variées, voir The Bookseller


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :