Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Lancement de la campagne He For She par Emma Watson

24 septembre 2014

Vous parler d’Harry Potter nous permet de vous présenter des concepts sociaux importants qui peuvent au premier abord en paraître éloignés.

Le 20 septembre 2014, Emma Watson a présenté devant la tribune des Nations Unies un discours extrêmement bien conçu, et qui a reçu une standing ovation de la part des membres présents. Le sujet de ce discours ? Le féminisme. Ce mouvement, qui a apporté tant de choses pour l’égalité hommes / femmes, est de nos jours devenu une insulte et un concept mal compris. Petit rappel donc. Être féministe signifie que l’on croit que tous les êtres humains sont égaux, et que les femmes sont des êtres humains. Simple non ? En aucun cas le féminisme n’inclut la haine des hommes ou la supériorité des femmes comme la plupart semblent le penser. Les féministes ne sont pas des dragons (même si je dois avouer que j’aimerais pouvoir cracher du feu). Si vous ne me croyez pas, je vous conseille ce petit test court et amusant. Peut-être découvrirez-vous que vous aussi, vous êtes féministe, sans même le savoir !

Pourquoi Emma Watson ?

JPEG - 74.3 ko

Comme le fait remarquer Emma, qu’est-ce que cette fille d’Harry Potter vient faire là ?

Durant le mois de juillet, l’actrice a été nommée U.N. Women Goodwill Ambassador, que l’on peut traduire par ambassadrice de bonne volonté auprès de la branche droits des femmes de l’ONU. Je suis d’accord avec vous, ça sonne bien mieux en anglais. Son rôle est de plaider pour les droits des jeunes femmes, mais également de défendre la campagne He For She, qui promeut l’égalité des sexes. Mais ce n’est pas la première fois qu’Emma s’implique pour ce mouvement. Elle s’était notamment investie dans des missions humanitaires pour aider à l’éducation de jeunes filles en Afrique, et n’hésite pas à partager ses convictions, notamment sur son compte Twitter.

Qu’est-ce que He For She ?

Ce discours, il a été tenu dans le siège de l’ONU à New York, à l’occasion du lancement de la campagne He For She. Cette campagne est présentée comme un mouvement solidaire. En effet, depuis les débuts du féminisme, le mouvement est majoritairement porté par des femmes. Au premier abord, cela semble normal, mais à notre époque, l’est-ce toujours autant ? Si le féminisme est nécessaire c’est parce que, croyez-le ou non, même dans les pays dits développés, il y a encore de nombreuses inégalités. Mais ces inégalités ne nuisent pas qu’aux femmes ! C’est pourquoi le but de cette campagne est de sensibiliser les hommes, pour que eux aussi prennent conscience de la nécessité à soutenir le mouvement, à intervenir s’ils font face à une inégalité ou une violence à l’encontre d’une fille ou d’une femme. A l’heure où j’écris cet article, plus de 2000 français ont déjà signé cet engagement à être responsable.

En quoi est-ce mon problème ?

Il est possible que vous n’ayez pas eu à souffrir de traitements différents parce que vous êtes une femme, ou une fille, et c’est une bonne chose ! Si votre but dans la vie est d’être mère au foyer, c’est également une bonne chose ! Vous avez le droit de choisir ce que vous voulez faire de votre vie et de votre corps, sans être jugée pour ça, et c’est justement le but du féminisme. Mais parce que vous n’êtes pas directement concernées, cela veut-il dire que vous ne pouvez pas apporter votre soutien à toutes celles qui en sont les victimes ? C’est en diffusant ce message, et en sortant le mouvement féminisme du tabou dans lequel il a été enfermé, que peu à peu les choses pourront évoluer.

Et comme dit plus haut, si vous êtes un homme vous êtes également concerné ! Comme Emma l’explique dans son discours, les hommes sont également touchés par toutes ces règles sociales qui encadrent les sexes. Il y a de nombreux hommes qui souffrent de maladies mentales et qui n’osent pas demander l’aide dont ils ont besoin parce qu’un homme ne doit pas montrer de faiblesses. Cela en arrive au point où la première cause de mortalité des hommes entre 20 et 49 ans au Royaume-Uni est le suicide. Oui, devant les maladies ou les accidents de la route.

Discours et extraits traduits

« Aucun pays dans le monde ne peut aujourd’hui dire qu’il a atteint l’égalité des sexes. »

« Si les hommes n’ont pas besoin d’être agressifs afin d’être acceptés, les femmes ne se sentiront pas obligées d’être soumises. Si les hommes n’ont pas besoin de contrôler, les femmes n’auront pas à être contrôlées. Les hommes comme les femmes devraient se sentir libres d’être sensibles. Les hommes comme les femmes devraient se sentir libres d’être forts… Il est temps que nous percevions tous le genre comme un éventail, et pas comme deux ensembles opposés d’idéaux. Si nous arrêtons de définir chacun par ce qu’ils ne sont pas, et que nous commençons à nous définir par ce que nous sommes, nous pouvons tous être plus libres et c’est pourquoi He For She a été créé. C’est à propos de liberté. »

« L’homme d’état anglais Edmund Burke a dit : « Tout ce dont les forces du mal ont besoin pour triompher est que suffisamment d’hommes et de femmes bons ne fassent rien. » Dans ma nervosité pour ce discours, et dans mes moments de doutes, je me suis dit à moi-même fermement – si ce n’est pas moi, qui, si ce n’est pas maintenant, quand. Si vous avez des doutes similaires quand l’opportunité se présente à vous, j’espère que ces mots seront utiles. »

Note : l’intégralité du texte du discours est disponible sur le site UN Women, et il a été traduit par MadMoizelle, avec de nombreux liens si vous souhaitez en apprendre plus sur le féminisme.

Ce n’est pas la première fois que nous abordons ce mouvement sur la Gazette, et c’est pourquoi je mentionnais dans l’introduction que nous n’étions pas si éloigné que ça de notre sujet de prédilection. En effet, Wendy avait rédigé un article intitulé Harry Potter, un conte féministe, qui présentait notamment les personnages féminins et leur rôle dans la saga. Car la représentation dans les médias est aujourd’hui une part importante du débat. Il est important pour les petites filles de pouvoir s’identifier à des personnages féminins forts et intelligents, à avoir des modèles à suivre à qui elles veulent ressembler. La saga Harry Potter, avec son panel de personnages féminins aussi variés qu’intéressants, fait partie de ces œuvres de fictions qui font rêver les fillettes. Qui n’a jamais voulu être aussi intelligente et courageuse qu’Hermione, aussi forte que Ginny ou aussi libre que Luna ?

N’hésitez pas à nous faire part de vos avis, mais n’oubliez pas la loi de Lewis : les réactions aux articles sur le féminisme justifient à eux seul le féminisme. Pour preuve, des pirates ont menacé Emma Watson de diffuser des photos d’elle, privées, suite à son discours. Le sujet enflamme vite les foules, n’oubliez pas de rester courtois.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :