Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

La littérature fait sa rentrée, même chez les sorciers !

5 septembre 2011

Des centaines de livres vont déferler dans les librairies. Voici la sélection de la Gazette du Sorcier parmi les nouveautés à paraître en septembre :

A lire impérativement :
- Sorti aux éditions de La Salamandre Chauve, l’ouvrage d’Amelia Noth, La Chambre des Secrets : ses origines, ses mystères, ses victimes., parcourt toute l’histoire d’une salle qui fascina et effraya les élèves et les professeurs de Poudlard pendant des siècles. Parfaitement documenté, agrémenté de témoignages bouleversants (comme celui, à la fois pathétique et divertissant, de Mimi Geignarde), ce livre dévoile l’implication de Vous-Savez-qui dans les accidents tragiques qui touchèrent le Château de Poudlard au cours du vingtième siècle.
Pour vous donner une idée de la valeur de ce travail historique, la Gazette du Sorcier est heureuse de vous présenter en toute exclusivité l’hommage rendu par l’auteur au célèbre Harry Potter, celui qui mit fin aux atrocités commises par le terrible Basilic lors de sa deuxième année :
Parmi tous les grands exploits accomplis par notre héros national, son combat contre le Basilic est sans conteste le plus époustouflant, le plus extraordinaire, le plus sensationnel. Armé de l’illustre épée de Gryffondor, du haut de ses douze ans, le jeune homme n’a manqué ni d’aplomb, ni de courage lorsqu’il s’est retrouvé face au puissant, redoutable et terrifiant basilic. De façon surprenante, quand on l’interroge sur les détails de cette affrontement, Harry Potter se montre particulièrement modeste (et parfois confus) dans ses explications : "Mais enfin, déclare-t-il, ça fait des années que je dis que je n’ai rien fait tout seul ! J’ai eu beaucoup de chance ! Ce n’est pas moi qui ai compris ce qui se cachait dans la Chambre des Secrets. Si ma meilleure amie n’avait pas été là, jamais je n’aurais pu sauver Ginny ! Si Hagrid ne m’avait pas dit de suivre les araignées, je n’aurais pas trouvé l’emplacement de la Chambre ! Et sans l’aide de Fumseck et du Choixpeau magique, j’y serais resté, croyez moi ! Je serais peut-être coincé dans les toilettes avec Mimi Geignarde ! C’est pour ça qu’on ne peut pas vraiment parler d’exploit ! J’étais trop jeune pour faire face seul à Tom Jedusor, ou plutôt : Vous-savez-qui. En fait, c’était un fantôme de Vous-savez qui, qui se trouvait dans le journal de Ginny ! Il avait absorbé ses forces, son énergie. Il donnait des ordres au Basilic. J’ai bien cru que j’allais y passer...".

- Le très drôle À la Recherche des Ronflaks Cornus de Xenophilius Lovegood, paru aux éditions Fanfaron, nous offre un récit haut en couleur et complètement loufoque. Il ne faut pas prendre au sérieux cet auteur, qui s’évertue à nous faire croire tout au long de son ouvrage qu’il a véritablement vu des Ronflaks Cornus en Grande-Bretagne. Nous vous conseillons néanmoins d’acheter ce livre rien que pour l’hilarante description de ses amis imaginaires (qui vous fera réviser tous les synonymes de l’adjectif "magnifique" !) :
Les Ronflaks Cornus sont des créatures insaisissables, incapables de voler, qui peuplent joyeusement les régions pluvieuses. J’ai eu l’extrême chance de contempler une colonie de Ronflaks Cornus lors de mes nombreux périples, et je peux vous affirmer que ce sont des animaux touchants, merveilleux et charmants. Leurs cornes forment de magnifiques spirales. Elles tourbillonnent, elles changent sans cesse de couleurs, elles brillent de mille feux : c’est un spectacle stupéfiant, épatant, formidable ! Mais il ne faut surtout pas confondre la corne d’un Ronflak Cornu avec celle d’un Eruptif ! Une fois je suis monté tout en haut d’une tour bretonne et j’ai vu le plus superbe des tableaux de la Nature : un Ronflak Cornu dansait autour d’une pierre de Lune, tout en poussant des grognements admirables ! On aurait dit que des scies musicales accompagnaient les ronflements d’un cochon ! Si je ne m’étais pas endormi sous l’effet de cette musique envoûtante, j’aurais immortalisé cette scène ravissante avec mon appareil photo et je l’aurais montrée à tout le monde !

- Mention spéciale au recueil de la brillante et célèbre avocate, Hermione Granger, La S.A.L.E : histoire d’un combat, publié aux éditions Replet, qui revient sur sa lutte pour la défense des droits des elfes. Si le ton de l’auteur est parfois trop agressif, on appréciera cet ouvrage pour sa justesse, sa minutie, et son excellente documentation, qui donne des pistes de réflexion modernes, pertinentes et captivantes concernant les difficultés d’intégration des Elfes dans la Communauté des Êtres magiques doués d’une Intelligence humaine.

La Surprise de la Rentrée :
- Gilderoy Lockart revient sur la scène littéraire avec ce livre saisissant, qui pourrait bien être couronné par le prix Regodot : Itinéraire d’un Imposteur charmeur, histoire d’un homme, séduisant, élégant, qui s’accapare les exploits d’autres sorciers pour accéder à la gloire, avant de perdre tragiquement la mémoire. Il règne dans cette œuvre un désordre permanent, qui, mêlé à un style savamment naïf et rudimentaire, donne à cette autobiographie une authenticité étonnante, digne des plus grands maîtres de la Littérature (même si l’auteur persiste à affirmer dans sa préface que tout ce qu’il "raconte dans ce livre n’est que pure fiction, le fruit original de [s]on imagination.". Mais, derrière cette phrase, se cache certainement un jeu littéraire.). Il constitue certainement un des plus beaux ouvrages de notre temps sur les pièges du mensonge et la quête de soi.

Pour la jeunesse :
Les petits sorciers seront ravis d’apprendre la sortie du centième tome Des Aventures de Bibi, la petite moldue..

Les plus âgées se précipiteront sans doute pour découvrir le nouvel auteur phare des Éditions Fleurs Bleues, Stephanie Pire, et son premier roman Rencontre dans le Magicobus, dont voici un des premiers extraits :
Priscilla était belle dans sa robe de sorcière en soie blanche, qui soulignait sa ligne parfaite, ses jolies rondeurs, ses doux cheveux blonds. Le vampire en oubliait de boire le sang chaud que le chauffeur lui avait aimablement offert. Jamais elle n’avait été aussi attirante, et voilà qu’elle se trouvait dans les bras d’un autre, de ce Loup Garou à la musculature arrogante ! Stanley, perdu dans sa contemplation, en venait à regretter d’avoir renoncé à elle pour se fiancer à Bella, l’héritière du Royaume des Goules, et se lancer à la recherche des derniers Nargoles.

En revanche, pour les passionnés de théorie magique, il n’est rien sorti de très nouveau. Nous vous recommandons néanmoins la dernière édition du Dictionnaire des Sorts et Enchantements, qui contient des sortilèges inédits comme "Foveo Colla" ou "Palimpsestus" !

Bonne lecture !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :