Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

J.K. Rowling parle à USA Today

26 juillet 2007

JPEG - 51.7 ko

Attention, révélations tome 7 en fin d’article !

Carol Memmott, journaliste chez USA Today, a eu la chance d’interviewer J.K. Rowling quelques jours après la sortie du tome 7 en anglais. Vous pouvez lire l’article original ICI, ; les principaux points sont ci-dessous.

Depuis le 21 juillet, J.K. Rowling a construit une maison de poupées avec sa fille de 2 ans, nettoyé l’aquarium et acheté du poulet chez l’épicier : en bref, elle reprend une vie normale. Ou presque.

L’auteur s’est déjà remise à l’écriture. Elle a deux projets en cours, l’un pour enfants, l’autre pour adultes. Elle sait bien qu’elle n’arrivera pas à reproduire le succès Harry Potter. "Oui, je pense que les gens liront encore Harry Potter dans plusieurs années. Mais je sais que je n’aurai jamais autant de succès qu’avec Harry Potter. Je le sais depuis 1999 [sortie du tome 3], à l’époque où ça a commencé à devenir fou. Il y a longtemps que je le sais, et je l’accepte."

J.K. Rowling n’a pas apprécié que le livre se retrouve sur Internet avant même la sortie. "J’étais en colère. Je savais que c’était parce que ces gens ont un problème d’ego. C’est la publication sur Internet de l’épilogue qui m’a le plus dérangée. Cela faisait longtemps que j’y travaillais. J’ai ressenti une certaine forme d’échec quand il est apparu en ligne."

Cela n’a pas empêché la vente de plus de 15 millions d’exemplaires du tome 7 en 24 heures [NDLR : certains sites parlent de 72 millions, mais ce nombre sort de nulle part.] J.K. Rowling, qui est maintenant milliardaire en dollars, parle de sa richesse. "Je ne m’attendais pas du tout à tout cet argent. Même dans mes rêves les plus fous, je n’avais jamais, jamais imaginé - et pourtant, j’ai une imagination féconde - que je pourrais avoir un centième ou un millième de ce que Harry m’a rapporté.

Du coup, elle fait d’énormes donations à des organisations caritatives. "Quand on possède bien plus que ce dont on a besoin, on a une obligation morale, d’utiliser son argent de manière réfléchie, de faire des dons intelligents."

Elle veut prendre beaucoup de temps libre avant de se remettre à écrire, pour passer du temps avec sa famille. Mais elle a déjà commencé : "Beaucoup de gens seront déçus si je ne me remets pas écrire du fantastique. Mais honnêtement, j’en ai fini avec le fantastique. Créer un nouvel univers fantastique me mettrait mal à l’aise, je ne pense pas en être capable."

"J’écris deux livres en même temps, en ce moment. Un pour enfants, l’autre pour adultes. Ce qui est bizarre, c’est que c’était pareil quand j’ai commencé à écrire Harry Potter. Pendant un an, j’écrivais à la fois les aventures de Harry et un autre livre. Harry a finalement pris le dessus. Je sais que là, un des deux livres prendra également le dessus, et je saurai que c’est mon prochain projet."

"Ce qui est réjouissant au milieu de la tristesse de la fin de Harry Potter - et je suis vraiment triste - c’est de penser que financièrement, je n’ai pas besoin de publier autre chose tout de suite. Je peux prendre mon temps. L’idée de me poser dans un café avec un carnet, de commencer à écrire et de voir où ça me mène, c’est le bonheur absolu. Le Paradis. Aucune pression sur mes épaules."

J.K. Rowling parle également de ce qui se passe dans le tome 7. Attention, révélations ! Elle évoque notamment la mort de plusieurs personnages. L’article original est ICI ; pour lire la traduction, cliquez sur "Afficher" !

Révélations tome 7 (cliquez pour afficher) :
 

Merci TLC.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :