Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

J.K. Rowling n’aime pas la théorie sur l’horcruxe de Dumbledore

6 mai 2016

C’est via Twitter que J.K. Rowling s’est une nouvelle fois exprimée sur un théorie de fans. A la Gazette, on estime que l’avis de l’auteur sur les théories des lecteurs n’est pas plus important que celui des fans mais ça ne nous empêche pas d’être d’accord avec elle.

L’idée est la suivante : Dumbledore aurait créé un horcruxe, que celui-ci soit la baguette de Sureau comme dans l’idée originale ou Fumseck comme dans la vidéo ci-dessous. Le meurtre commis serait celui de Ariana et... STOP

On s’arrête là, pas besoin d’aller plus loin. Même si la théorie avec l’horcruxe baguette de sureau a des implications quant à l’apparition de Dumbledore dans le King’s Cross Blanc - l’auteur suggère que c’est l’âme de Dumbledore, contenue dans la baguette, qui est transférée à Harry lorsqu’il est frappé par le sort de Voldemort - elle démontre une mauvaise compréhension du fonctionnement des horcruxes. Il n’est pas question de transfert d’âme et, si Dumbledore avait réellement un horcruxe, il ne serait tout simplement pas mort.

JPEG - 375.8 ko

L’utilisation de la mort d’Ariana semble également absurde : personne ne sait qui a lancé le sortilège qui a tué la sœur d’Albus et d’Abelforth. Si le directeur vit avec la culpabilité de cette mort, c’est parce qu’il s’en sent responsable, certes, mais il y a un fossé entre la culpabilité et l’acte de commettre un meurtre de manière volontaire et intentionnelle.

Tuer de manière accidentelle ne déchire sans doute pas une âme de la même manière qu’un meurtre de sang-froid, requis par la magie extrêmement noire qui permet la création d’un horcruxe. Pas de raison, donc, que Dumbledore pense “eh, mon âme est déchirée de toute façon, autant en faire quelque chose !

Sans oublier que la culpabilité sincère et le remord sont justement les seuls moyens de “réunifier” l’âme, de la réparer ou de la guérir, qu’importe le terme qu’on souhaite employer. C’est ce que Harry essaye de faire avec Voldemort avant le combat final : lui faire exprimer du remord afin de sauver son âme. Dumbledore vit justement avec cette culpabilité et ce remord sincère.

Le dernier tome de la saga nous a montré que l’ancien directeur de Poudlard n’était pas tout blanc, certes, mais au point d’avoir constitué un horcruxe ? Même si on doute qu’elle soit allée au-delà de la présentation basique - Dumbledore a fait de Fumseck un horcruxe - J.K. Rowling résume bien la situation : “l’idée que quelqu’un puisse croire en cette théorie est étrangement dérangeante à mes yeux” [The idea that anybody believes this is strangely upsetting to me].


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :