Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Histoires de guirlandes.

20 décembre 2012

Durant le mois de décembre, qui marque la dernière ligne droite avant Noël, les villes et les maisons se parent de leurs plus beaux atours, revêtant des manteaux de lumières clignotantes. Les vitrines des magasins se remplissent de jeux et de mets onctueux, au plus grand plaisir des passants. Mais le mois de décembre voit également l’apparition d’un dangereux adversaire, qui rode jusque dans vos salons : la guirlande !

Vous le savez, le chemin de Traverse est extrêmement fréquenté quelle que soit la période l’année. Mais s’il est un mois où il est dangereux de s’y aventurer, c’est bien le mois de décembre. En effet, les sorciers aux bras chargés de paquets déambulent parfois à l’aveugle, et il arrive que des collisions soient inévitables. C’est ce qu’il s’est passé ce matin. Une jeune femme, une boîte de guirlandes énorme dans les bras, n’a pas vu la malheureuse mère de famille, occupée à réprimander son fils, qui arrivait en face. Le choc a causé une véritable explosion de paillettes et de boules multicolores, à la grande joie des enfants. La mère de famille, qui a préféré gardé l’anonymat, riait en revanche beaucoup moins. En effet, les guirlandes enchantées se sont enroulées autour d’elle tels des serpents, s’infiltrant dans son manteau et clignotant avec force. Il a fallu pas moins de vingt minutes pour ranger les cinquante guirlandes qui avaient pris d’assaut la pauvre femme, la faisant ressembler à un sapin de Noël humain.

Toujours dans la catégorie guirlandes enchantées, les frères Weasley proposent depuis plusieurs jours un nouveau produit qui fait sensation ! Vous êtes lassés des guirlandes qui changent de couleur comme bon leur chante, qui clignotent ou qui se déplacent causant parfois un désordre indescriptible sur votre sapin ? Découvrez la guirlande chantante ! Comme son nom l’indique, elle entonne des chants de Noël dès que vous le souhaitez. Elle possède un répertoire très large et si vous en possédez plusieurs, elles s’accordent pour créer dans votre salon une véritable chorale ! Jusqu’à présent, un seul cas de guirlande rebelle a été rapporté. Elle aurait préféré aux chants de Noël des chansons paillardes. Cependant, les frères Weasley assurent que cette guirlande avait subi un sort qui n’était pas de leur fait.

Le gala de charité du ministère, grande fête organisée tous les ans au mois de décembre afin de récupérer des dons pour les communautés magiques en développement à l’étranger, a bien failli s’achever sur un incident diplomatique. En effet, l’ambassadeur américain, un peu plus éméché qu’à l’ordinaire, a bousculé par mégarde notre premier ministre, qui a atterri dans le sapin majestueux qui trônait au centre de la salle de réception. Ce dernier, fort heureusement bien fixé sur le sol, n’a aucun dégât majeur à déplorer. Le premier ministre, en revanche, s’est retrouvé empêtré dans les branches épaisses et les décorations, et trois personnes ont été nécessaires pour l’en sortir. Après s’être confondu en excuse, l’ambassadeur a proposé de faire un don extrêmement généreux afin de calmer l’humeur plus que maussade de son involontaire victime. L’opération s’est avérée être un succès, puisque les deux hommes trinquaient ensemble quelques minutes plus tard.

La dernière mésaventure, mais non la moindre, touche cette fois une famille de moldus. On ignore encore s’il s’agissait d’une simple blague ou d’un acte malveillant, mais plusieurs guirlandes normales ont été remplacées par des guirlandes sorcières sur leur sapin. La famille a bien cru devenir folle : d’un jour à l’autre les couleurs changeaient, et les guirlandes se déplaçaient lorsqu’ils ne regardaient pas. Le fils cadet de la famille a finalement été "attaqué" par l’une de ces décorations, qui s’est enroulée tel un turban autour de sa tête. Si nos enfants sont habitués à ce genre de guirlandes farceuses, ce n’était pas le cas de ce jeune garçon qui s’est mit à hurler. Fort heureusement, il y avait dans leur proche voisinage une famille sorcière qui a pu intervenir en entendant les cris. Les soupçons se portent d’ailleurs sur l’un des membres de cette famille, qui n’en serait pas à son coup d’essai.

Avez-vous vécu des mésaventures de la sorte ? Pensez-vous que les guirlandes enchantées sont un danger pour la société ?
N’hésitez pas à nous faire part de votre opinion !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :