Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum Potterfiction Radio Indépendante à Transmission Magique Bavardage Fanarts Blog
5 Noises

Harry Potter « coffré »

21 septembre 2011

La mise au coffre est un système de vente qui, jusqu’à aujourd’hui, a principalement été associé à Disney ; mais la Warner a décidé d’appliquer cette même stratégie pour les films Harry Potter.

Le « coffre Disney » était une menace bien simple destinée à booster les ventes à un moment donné ; achetez le nouveau film maintenant, ou vous ne le reverrez pas avant longtemps. La stratégie est basique : les stocks des magasins ne sont plus renouvelés à partir d’une certaine date, et ce pour plusieurs années, créant une pénurie puis, en règle générale, la totale disparition d’un film des rayons de vente.

Harry Potter subira donc le même sort (sans mauvais jeu de mot). Plus un seul DVD (ni blu-ray) ne trouvera son chemin jusqu’aux magasins après le 29 Décembre 2011 ; quatre jours après Noël, mais aussi moins de deux mois après la sortie DVD des Reliques de la Mort - Partie 2 ! Dans les semaines suivantes, il deviendra de plus en plus difficile de trouver une édition de première main des films, et il faudra se rabattre sur les sites de ventes de particulier à particulier comme eBay afin de se fournir en vidéo de seconde main.

Cette stratégie permet plusieurs choses ; pousser les gens à acheter rapidement, sous peine de ne plus pouvoir le faire plus tard, limiter la période d’achat, et donc de concentrer la production sur une durée limitée, mais aussi de créer un plus gros évènement, lorsqu’ils « rouvriront le coffre », autour d’éventuelles rééditions « au nom accrocheur comme ’deluxe’, ’cristal’ ou ’diamant’ ».

A la manière Disney, les nouvelles éditions seront remastérisées, se verront offrir une nouvelle pochette, des nouveaux bonus, sans doute une amélioration de la qualité de l’image... et c’est là que les fans leurs en voudront, car ils savent ce que cela signifie : on les prive volontairement d’informations existantes pendant des années pour mieux vendre plus tard.

L’article source mentionne également l’erreur de calcul potentielle de la Warner : « Ils oublient que certains aspects de la franchise tels que Pottermore, le parc d’attraction, la visite des Studios de Leavesden et les bouche à oreille [NdR : sans oublier les livres] vont pousser sans cesse de nouvelles générations à la recherche de ces films ».

Priver des générations de spectateurs de l’accès à un film (si leurs proches n’ont pas acheté le DVD/blu-ray à temps), pousser sans doute au piratage... Le calcul semble étrange, mais il est fait.

« Gardons les grands films en rayon, là où ils doivent se trouver, et contentons-nous d’une bonne campagne de pub quand les nouvelles éditions sont prêtes. » assène l’auteur en conclusion de son article.

On ne peut que s’associer à cet appel, d’autant plus que cette décision à un tout autre retentissement pour les fans francophones : si vous attendiez toujours les « éditions Ultimes » des films en français, vous risquez d’attendre longtemps...

Merci Hypable


Mots-clef de l'article :

Copyright 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placs sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est audite par :