Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Coupe d’Europe de Quidditch, Jour 2 !

23 février 2012

/ !\ Pour une question d’adaptation et par décret ministériel, un but octroie désormais 30 points à une équipe et non 10 / !\

Dangerous Dubliners VS Béliers de Brocéliande

Le derby interceltique de cette compétition a prit place dans le stade de l’école de sorcellerie de Poudlard. Sur le papier, les Béliers sont plus forts que leurs adversaires, et leurs Éclairs de Feu n’y sont pas pour rien. Cependant, les Dubliners ont bataillé ferme lors de leur premier match, marquant 3 buts à l’adversaire et ne se laisseront sans doute pas démonter.

Ce sont logiquement les Béliers qui s’emparent du souaffle en premier lieu, profitant de leur vitesse, mais l’un de leurs poursuiveurs commet un croc en manche. Sans conséquences cependant, et le match se poursuit ; le ton est néanmoins donné, il n’y aura pas de cadeau !

Repond et Ponthus , les batteurs des Dubliners tentent de donner un coup de mains à leurs poursuiveurs pour récupérer le souaffle, mais leurs attaques manquent de force, et l’attention est immédiatement reportée sur les Béliers dont l’attrapeur semble avoir repéré le vif d’or !

Pour rappel, l’attrapeur des Béliers n’est personne d’autre que le célèbre et grand Harry Potter ! Il tente un attrapage à sa manière, en gobant le vif... Si sa vitesse est époustouflante, il n’est pas assez agile pour le coup, et la balle miniature lui échappe. Il aurait peut-être dû se contenter d’un simple geste du bras, ça marche aussi monsieur Potter !

Ponthus en profite pour essayer de désarçonner Harry d’un bon coup de cognard, mais une nouvelle fois le coup manque de punch ; vu la vitesse de Potter, le cognard est carrément distancé. Il aurait peut-être mieux fait de s’en prendre aux poursuiveurs des Béliers, qui trouvent leur chemin vers les buts de McLaggen.

L’un des poursuiveurs monte en chandelle à toute vitesse, il distance ses poursuivants et récupère le souaffle avant de tirer au but avec une vitesse incroyable ; le gardien ne peut rien faire, et le marquoir affiche désormais 0 à 30 !

A peine McLaggen relance- t’il le souaffle, sous le ciel calme et serein de cette matinée d’hiver, que les Béliers s’en emparent à nouveau et tentent un tir en puissance. Cependant, il ne faudrait pas oublier de viser ; la cible est manquée.

Les batteurs des Dubliners ne savent plus ou donner de la tête, leur équipe est clairement surpassée et leurs tentatives de déstabilisation ne servent à rien...

D’ailleurs, Harry Potter a à nouveau repéré le vif d’or. Il plonge à une vitesse impressionnante, on sent véritable qu’il maîtrise son Éclair de Feu, sa vitesse est... épique, il n’y a d’autre mot ! Il rattrape le vif en quelques secondes... le dépasse même ! Mais il parvient à le coincer dans sa manche au passage ! Le match est terminé, et la vitesse des Béliers a clairement jouée à leur avantage ! 0-180, score final, et les Binious Sanglants vont se faire entendre ce soir.

Brussel’s Bullstrikers VS Fastiv Full Fonky

Les Bullstrikers ont remporté leur premier match, mais les Full Fonky également, les coups bas risquent de pleuvoir entre ces deux équipes au jeu parfois brutal. De plus, les conditions météo crapuleuses rendent le match difficile, frustrant et tendu ; le vent violent finira même par amener les nuages et la grêle qui ne quittera pas le terrain jusqu’à la fin du match.

Sans surprise, vu leurs balais d’exception, ce sont les Bullstrikers qui s’emparent du souaffle, il faut dire que leur vitesse est incroyable mais que le vent est également avec eux.

Naïa Rieux, attrapeuse de Fastiv se précipite cependant vers les poursuiveurs de l’équipe adverse, elle semble avoir aperçu le vif d’or ! Afin d’éviter ses adversaires, elle exécute une Vrille du Dr Wobbly ! Cette manœuvre a pour effet de les perturber suffisamment pour les ralentir un brin, mais le vif d’or lui échappe.

Par la suite, les deux équipes se neutralisent totalement, quelques tentatives de tirs infructueuses se produisent de part et d’autre, tandis que le vif reste bien caché. Afin de prendre l’avantage, les managers se tournent donc vers leurs batteurs.

Brevis Birch exécute un violent revers de batte pour envoyer un cognard dans son dos, droit vers Adharra Perro qui l’évite cependant d’une pas moins brillamment exécutée roulade du paresseux. Gwenog Jones réplique en profitant du soleil (encore présent à ce moment du match) pour se cacher ; les batteurs des Full Fonky n’interviennent pas à temps et, aveuglé par le soleil, Montague ne voit pas le coup venir, il est éjecté de son balais.

Le vent tourne, mais les batteurs des Bullstrikers continuent leurs assauts ; plus aucun ne fera mouche cependant, leurs équivalents dans le camps adverse ont retenu la leçon et protègent les leurs efficacement.

Cependant, la météo dégénère, et des grêlons d’une rare dimension s’abattent sur le stade. Les balais des Bullstrikers, malgré leur qualité, semblent en souffrir énormément ; on apprendra en fin de match qu’ils sont désormais inutilisables et que l’équipe doit acheter un nouveau lot.

Malgré la grêle, les poursuiveurs continuent tant bien que mal, certains tentent même de dissimuler le souaffle parmi les grêlons. Adhara Perro se présente devant le but des Full Fonky après que Demelza ait effectué une feinte de Porskoff, mais Bletchley bloque le tire.

Le gardien des Full Fonky est en pleine forme aujourd’hui et, malgré leurs nombreuses tentatives, les Bullstrikers ne parviennent pas à trouver la faille. De leur côté, les poursuiveurs des Full Fonky manquent énormément de vitesse pour mener leurs action à terme et se font intercepter souvent avant même de pouvoir venir inquiéter Marson Huart.

Quand ils y parviennent enfin, la gardienne est prête et pare le tir sans difficulté. Elle relance et, cette fois, son équipe ira au bout. Demelza passe les poursuiveurs adverse, étrangement fascinés par un arc-en-ciel apparu au loin et trompe Bletchley ; 30-0, ouverture du score par les Bullstrikers.

Naïa Rieux repère une nouvelle fois le vif, mais il lui échappe encore ; le vent ne l’aide pas, sans doute, vu sa faible corpulence. Cependant, les sœurs Perro en profitent, elles, pour lancer une attaque et un tir dont la vitesse laisse sans voix ; 60-0.

Poussées à bout, les équipes rassemblent leurs forces et se lance dans une ultime bataille, elles y mettent tant de vigueur que chacun comprend que la fin du match est proche. Dans les tribunes, un grand cris retentit : FINISH HIM !

Ritchie Coote et Brevis Birch parviennent en deux cognards à désarçonner Gwenog Jones et Aludra Perro, les Bullstrikers ne sont plus que cinq, mais leurs deux poursuiveurs restant ne perdent pas espoir.

Bien que Lysa Hora parvienne à marquer pour les Full Fonky, Demelza Robins rétablit la différence de but originelle en une contre-attaque rondement menée ; 90-30. Les poursuiveurs se neutralisent ensuite parfaitement, mais les yeux sont déjà tournés vers Kirsan Kabalrai et Naïa Rieux, les deux attrapeurs qui ont clairement repéré le vif d’or !

Ils sont au coude à coude, sous la grêle intense, dans le vent... le Demanto semble près à céder. Naïa Rieux tend la main ! Mais Kabalrai lui passe devant dans une accélération de dernière minute et s’empare du vif, assurant la victoire à son équipe ! 240-30, les Bullstrikers remportent le match le plus long de cette coupe à ce jour !

La compétition continue !

Sur Moldubulbe, les matches du troisième jour ont déjà commencés et quelques matches d’exhibition ont eut lieu.
Quatre équipes temporaires ’en prêt’ attendent les managers d’un jour (les Green Ghoul, les Manly Malaclaw, les Mousseux de Munich et les Grives de Grenoble) tandis que trois managers et leurs équipes ont fait leur apparition hors compétition avec les Brûleurs Barcelonnais, les Granians’ Greed et les Fennecs Flamboyants. N’hésitez pas à les rejoindre !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :