Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Chat de J.K. Rowling : la traduction ! [Révélations]

1er août 2007

Lundi 30 juillet, J.K. Rowling répondait en direct à des questions de fans pendant un chat qui a duré 1 h 30. Voici ce qui a été dit. Attention, les révélations sur Harry Potter 7 abondent dans tout l’article !

JPEG - 299.9 ko

J.K. Rowling : Je suis là et je meurs d’impatience ! Envoyez les questions !

Leaky Cauldron : Qu’est-ce que le monde des sorciers a appris et comment leur société a-t-elle évolué en conséquence directe de la guerre contre Voldemort (càd pas suite aux carrières de Harry, Ron et Hermione) ?

J.K. Rowling : La corruption a disparu du Ministère de la Magie, et avec Kingsley à sa tête, la discrimination qui avait toujours été latente a été éradiquée. Bien entendu, Harry, Ron, Hermione et Ginny ont eu un rôle important dans la reconstruction du monde magique à travers leurs carrières respectives.

Ryan Love : De la part de vos fans à thesnitch.co.uk. Ginny n’était-elle pas censée prouver dans le tome 7 qu’elle avait de grands pouvoirs magiques ; et ne devait-on pas apprendre pourquoi il était important qu’elle soit la septième enfant de sa famille ? Son rôle dans les livres était-il seulement d’être l’amoureuse de Harry ?

J.K. Rowling : Salut Ryan ! Eh bien, je pense que Ginny a fait preuve de grand talent dans la bataille finale, et que pour une fille de seize ans, elle s’en est plutôt bien sortie. Je ne me souviens pas avoir jamais dit que son statut de sepième enfant serait particulièrement important dans le tome 7 – tu es sûr que j’ai dit ça ?

Georgina : Est-ce que Lucius Malefoy et les autres Mangemorts qui s’étaient échappés ont été renvoyés à Azkaban ?

J.K. Rowling : Non, les Malefoy se sont débrouillés pour se tirer d’affaire (une fois de plus), en utilisant le fait qu’ils avaient aidé Harry (bien que de façon égoïste) à la fin de la bataille.

Elisabeth : Dans le chapitre "King’s Cross", est-on derrière le voile, ou dans un univers entre le monde réel et le voile ?

J.K. Rowling : Tu peux te faire ta propre opinion à ce sujet, mais ,e pense que Harry était dans des sortes de limbes, entre la vie et la mort.

Renee : En découvrant les premiers possesseurs des reliques de la mort, les frères Peverell, je me suis demandé si Harry et Voldemort sont des cousins éloignés, puisque le grand-père de Voldemort a obtenu la bague avec la pierre de ressurrectin.

J.K. Rowling : Oui, Harry et Voldemort sont des cousins éloignés, via les Peverell. Bien entendu, presque toutes les familles de sorciers sont cousines si on remonte plusieurs siècles. Dans le tome 7, il est clair que le sang des Peverell coule dans les veines de beaucoup de familles sorcières.

Fomy : Qu’avez-vous ressenti en écrivant le baiser entre Ron et Hermione, que tant de fans attendaient ?

J.K. Rowling : J’ai adoré écrire ce passage, et j’ai adoré le fait que ce soit Hermione qui prenne l’initiative ! Ron avait enfin compris la SALE et avait mérité qu’elle l’embrasse !

Angela Morrissey : Pourquoi est-ce que Dumbledore peut voir Harry sous sa cape d’invisibilité à certains moments ? (est-ce que la cape ne marche pas contre les possesseurs d’une relique de la mort ?)

J.K. Rowling : Dumbledore pouvait lancer des sorts sans prononcer la formule. Il a utilisé "Homenum Revelio", la sort qui détecte la présence d’humains et qu’Hermione utilise dans le tome 7.

Jamie Lewis : Qu’est-il arrivé à Winky ?

J.K. Rowling : Elle est toujours à Poudlard. Elle fait partie des elfes de maison qui ont attaqué les Mangemorts dans la bataille finale.

Katieleigh : Est-ce que Hermione continue à s’occuper de la SALE ? Est-ce que les conditions de vie des elfes de maison se sont améliorées ?

J.K. Rowling : Après Poudlard, Hermione a commencé sa carrière au Département de Régulation et de Contrôle des Créatures Magiques, où elle a eu un rôle important dans l’amélioration des conditions de vie des elfes de maison et de leurs semblables. Elle est ensuite partie pour le Département de la Justice Magique (malgré ses moqueries envers Scrimgeour). Elle y a été une progressiste qui s’est assurée que les lois oppressives et pro-sang-pur ont été supprimées.

Tineke : Est-ce que Teddy a été élevé par sa grand-mère ?

J.K. Rowling : Oui, Teddy a été élevé par Andromeda. Néanmoins, et contrairement à Neville, qui a aussi été élevé par sa grand-mère, Teddy avait son parrain, Harry, et tous les amis de son père dans l’Ordre, chez qui il pouvait passer du temps.

Blodeuwedd : Salut JK ; avant tout, merci pour les livres, je les ai tous adorés. Est-ce que vous pourriez nous dire les métiers de Harry, Hermione, Ron, Ginny et Luna ?

J.K. Rowling : Merci ! J’ai déjà répondu pour Hermione. Kingsley est resté Ministre de la Magie et bien entendu, il voulait que Harry soit à la tête de son département des Aurors. Harry a accepté (juste parce Voldemort avait disparu, ça ne voulait pas dire qu’il n’y aurait pas d’autres mages noirs dans les années suivantes.) Ron a rejoint George chez Weasley, Farces pour Sorciers Facétieux, où ils ont gagné beaucoup d’argent. Après quelques années comme joueuse célèbre dans l’équipe des Harpies de Holyhead, Ginny a pris sa retraite pour élever ses enfants et pour devenir responsible éditoriale de la rubrique Quidditch à la Gazette du Sorcier !

Camille : Qui ou qu’est Peeves exactement ? A-t-il un lien avec l’histoire du Baron Sanglant ?

J.K. Rowling : Non, Peeves n’a aucun rapport avec l’histoire du Baron Sanglant. C’est un esprit de chaos qui a pénétré le château il y a longtemps et dont il est impossible de se débarrasser !

Jessie : Vous êtes-vous inspirée d’un mythe ou d’un conte de fées préexistent pour l’histoire des reliques de la mort ?

J.K. Rowling : Peut-être un des Contes de Cantorbéry de Chaucer

Alicepie : Qu’est-il arrivé à Luna ? S’est-elle mariée ?

J.K. Rowling : Luna est devenie une naturaliste très célèbre qui a classifié de nombreuses nouvelles espèces animales (mais elle n’a malheureusement jamais trouvé de Ronflak Cornu et a finalement dû accepter que c’était peut-être une invention de son père). Elle s’est finalement mariée, bien plus tard que Harry et compagnie. Elle a épousé un autre naturaliste Rolf, le petit-fils du grand Norbert Dragonneau [Newt Scamander] !

Rosi : Que veut dire "séparés dans leur essence" ?

J.K. Rowling : Dumbledore se doutait que l’essence du serpent étaient divisée, qu’elle contenait une partie de l’âme de Voldemort et que c’est lui qui tenait tant à accomplir sa tâche. Cela explique aussi pourquoi Harry, le dernier Horcruxe, pouvait voir aussi clairement à travers les yeux du serpent, de même qu’il voit régulièrement à travers ceux de Voldemort. Dumbledore pensait à haute voix, il s’approchait de la vérité, avec l’aide de la Pensine.

Superhans : Qu’était le pire souvenir de Dudley ?

J.K. Rowling : Je crois que quand Dudley a été attaqué par les Détraqueurs, il s’est vu lui-même, pour la première fois, tel qu’il était vraiment. C’était très douloureux, mais finalement salvateur ; c’est ce qui a enclenché la transformation en lui.

Casey Kunze : Qui a tué Remus et Tonks ? Je crois que si je le savais, je pourrais faire le deuil de deux de mes personnages préférés, dont la mort était très triste, même si elle était compréhensible.

J.K. Rowling : Je suis désolée ! Le soir de la sortie, j’ai rencontré un couple qui s’était déguisé en Lupin et Tonks, je me suis sentie très coupable en dédicaçant leurs livres ! Remus a été tué par Dolohov et Tonks par Bellatrix.

Laura Trego : Dans la dernière scène, est-ce que l’absence du portrait de Rogue dans le bureau du directeur était volontaire ?

J.K. Rowling : C’était volontaire de ma part. Rogue avait abandonné son poste avant de mourir, il ne méritait donc pas d’être inclus dans ce cercle auguste. Néanmoins, j’aime à penser que Harry s’assurerait que le portrait de Rogue soit inclus à terme.

Stephanie : Puisque la baguette choisit le sorcier, pourquoi les baguettes continuent-elles de fonctionner quand elles passent de père en fils ? Par exemple, Neville avait la baguette de son père.

J.K. Rowling : Comme le dit Ollivander, un sorcier peut utiliser presque n’importe quelle baguette, mais une baguette qui le choisit marchera mieux. Quand il s’agit de la baguette d’un membre de la famille, ça marchera un peu mieux qu’une baguette prise au hasard, je pense.

James Farrell : Comment Ombrage a-t-elle réussi à lancer un Patronus lorsqu’elle portait le médaillon, alors que Harry n’y arrivait pas ?

J.K. Rowling : Parce qu’elle est très mauvaise. Elle avait de l’affinité avec cet objet horrible, qui l’aurait aidé plutôt que de lui faire obstacle.

Tineke : Qu’est-il arrivé à Percy ? Est-ce qu’il a récupéré son emploi au Ministère ?

J.K. Rowling : Oui, le nouveau Percy amélioré est devenu un haut responsable sous Kingsley.

Su : Comment Neville a-t-il obtenu l’épée de Gryffondor ? Y a-t-il un lien avec le Choixpeau ?

J.K. Rowling : Oui, il y a très certainement un lien avec le Choixpeau ! Neville, un digne membre de la maison de Gryffondor, a demandé de l’aide, comme Harry dans la Chambre des secrets, et l’épée de Gryffondor a été transportée dans le vie chapeau de Gryffondor – le Choixpeau appartenait à Gryffondor à l’origine, comme vous le savez.

Steph : Y aura-t-il encore des Détraqueurs à Azkaban ?

J.K. Rowling : Non, certainement pas. Kingsley s’assurerait du contraire. L’utilisation des Détraqueurs était un symbole de la corruption du Ministère, comme le répétait Dumbledore.

Smallbutpowerful : Au nom de tous les fans de Harry Potter qui appartiennent à Poufsouffle, pourriez-vous décrire la salle commune des Poufsouffle ? C’est la seule salle commune que Harry n’ait jamais visitée.

J.K. Rowling : On accède à la salle commune des Poufsouffle à travers un portrait près des cuisines, je pense que vous aviez deviné. Pardon, j’aurais dû dire une peinture, pas un portrait, puisque c’est une nature morte. C’est un endroit confortable et accueillant, l’opposé exact du dongeon de Rogue. Beaucoup de tentures jaunes, des gros fauteuils, de petits tunnels souterrains pour accéder aux dortoirs, qui ont tous des portes parfaitement circulaires, comme des couvercles de tonneaux.

Camille : Comment s’en sort George sans on frère jumeau ?

J.K. Rowling : George ne s’est jamais remis de la mort de Fred, ce qui me rend triste. Mais il baptise son premier enfant Fred, et il a une carrière pleine de succès, avec l’aide du bon vieux Ron.

Jessica Lynn : Est-ce que Hagrid avait besoin de voir les Sombrals pour pouvoir les élever ? Si oui, de quelle mort Hagrid avait-il été le témoin ?

J.K. Rowling : Hagrid est assez vieux et a vu la mort de nombreuses fois donc oui, il peut voir les Sombrals.

Allie : Qu’est-ce que Dumbledore a vraiment vu dans le miroir du Riséd ?

J.K. Rowling : Il a vu sa famille au complet et heureuse : Ariana, Percival et Kendra de retour, et Abelforth avec qui il se serait réconcilié.

Snapedinhalf : Vous aviez promis que dans le tome 7, quelqu’un se dévcouvrirait des pouvoirs magiques tard dans la vie. Je l’ai lu trois fois et je n’arrive pas à voir qui c’est. À l’aide !

J.K. Rowling : Je suis désolée, j’ai changé d’avis ! Dans mon plan d’origine, quelqu’un arrivait à intégrer Poudlard alors qu’ils n’avaient jamais fait preuve de pouvoirs magiques avant, mais j’ai changé d’avis en écrivant le tome 3.

Christiana : Comment Voldemort a-t-il récupéré sa baguette après son exil ?

J.K. Rowling : Queudver, prêt à tout pour se faire apprécier, l’a récupérée là où elle était tombée et lui a apportée. Je reconnais que c’était une mission difficile pour un rat, mais ce sont des créatures très intelligentes !

Amanda : Salut ! J’ai grandi avec Harry et compagnie. Est-ce que certains des personnages se sont développés d’une façon que vous n’aviez pas prévue ?

J.K. Rowling : Ils sont tous devenus plus ou moins ce que j’avais prévu. Bien sûr, ils ont changé, mais aucun ne m’a vraiment surprise !

Ravleen : Est-ce que le fait que Voldemort a été conçu sous l’influence d’une potion d’amour a eu un impact sur son inaptitude à comprendre l’amour ? Est-ce symbolique ?

J.K. Rowling : C’était une manière symbolique de montrer qu’il venait d’une union sans amour. Mais bien sûr, tout aurait été différent si Merope avait survécu, l’avait élevé et aimé. L’enchantement sous lequel Tom Jedusor a conçu Voldemort est important, parce qu’elle montre la coercition, et c’est la pire façon de venir au monde.

Lechicaneuronline : Selon vous, Rogue est-il un héros ?

J.K. Rowling : Oui, mais un héros plein de défauts. Un anti-héros, peut-être. Il n’est guère sympathique. Jusqu’à la fin, il demeure cruel, tyrannique, rongé par l’amertume et le manque d’assurance – et pourtant il a aimé, et il a été loyal envers cet amour. Au final, il a donné sa vie pour cet amour. Ça, c’est plutôt héroïque !

James Farrell : Voldemort n’a jamais parlé de ses Horceuxes à personne ; comment Regulus Black a-t-il découvert son secret ?

J.K. Rowling : Voldemort n’a pas inventé les Horcruxes. C’est expliqué dans l’histoire que d’autres sorciers l’avaient fait avant lui, même si personne n’en avait jamais fait six. Voldemort faisait des allusions ; plein d’arrogance, il ne pensait pas que qui que ce soit serait suffisamment intelligent pour les comprendre. (C’est le cas dans le cimetière de Little Hangleton, devant Harry.) Il a fait des allusions en présence de Regulus et Regulus a deviné ce qui rendait Voldemort convaincu qu’il ne pouvait pas mourir.

Jaclyn : Est-ce que Lily a jamais eu des sentiments envers Rogue ?

J.K. Rowling : Oui. Elle l’aimait comme ami ; elle serait peut-être même tombée amoureuse de lui s’il n’avait pas tant aimé la magie noire, s’il n’avait pas été attiré par des gens et des actions aussi détestables.

Boggo : Entre les trois reliques, est-ce que vous choisiriez la cape, comme on est censés le faire ? Seriez-vous attirée par les autres ?

J.K. Rowling : Je serais tentée par la pierre, comme Harry. Mais je pense, comme Harry à la fin, que la plus grande sagesse est d’accepter que nous devons tous mourir, puis de passer à autre chose.

Cornersoul : Que va-t-il arriver à tous les Détraqueurs ? Où iront-ils ? Seront-ils détruits, et si oui, comment ?

J.K. Rowling : On ne peut pas détruire les Détraqueurs, mais on peut contrôler leur nombre si on élimine les conditions qui leur permettent de se reproduire, à savoir le désespoir et la déchéance. Mais comme je l’ai déjà dit, le Ministère ne les utilise plus pour martyriser ses opposants.

Michael : Pourquoi Fumseck n’est-il pas revenu aider Harry ? J’aurais pensé que comme Harry était loyal envers Dumbledore, Fumseck serait devenu le nouvel animal de compagnie de Harry.

J.K. Rowling : Quand Dumbledore est mort, il fallait que quelque chose quitte l’école définitivement, et j’ai décidé que ce serait Fumseck. Dumbledore était un grand homme, un homme irremplaçable, et la perte de Fumseck, le fait qu’il ne soit pas "transférable" en était le symbole.

Roseweasley : Pourquoi Colin Creevey, qui est enfant de Moldus, était-il encore étudiant à Poudlard ? Il aurait dû être arrêté et questionné, il n’aurait pas dû être admis à l’école – et donc il n’aurait pas dû mourir.

J.K. Rowling : Colin n’était pas étudiant.Il s’est introduit dans l’école avec le reste de l’AD, avec Fred, George et les autres. Il n’aurait pas dû rester après que McGonagall lui a dit de partir, mais malheureusement, il est resté.

Delailah : Comment Dumbledore peut-il comprendre le Fourchlang ?

J.K. Rowling : Dumbledore parle la langue des sirènes, le Gobbledegook et le Fourchlang. C’était un homme brillant.

Jessie : Lockhart guérira-t-il ?

J.K. Rowling : Non. Et je ne voudrais pas qu’il guérisse. Il est heureux là où il est, et je suis plus heureuse sans lui !

Annie : Est-ce que tous les sorciers savent maintenant que Rogue était l’homme de Dumbledore, ou est-ce qu’ils pensent encore que c’était une enflure ?

J.K. Rowling : Harry se serait assuré que l’héroïsme de Rogue soit rendu public. Ce qui n’aurait pas empêché Rita Skeeter d’écrire "Rogue : Ange ou Crapule ?"

Vio91 : Est-ce que Teddy Lupin est un loup-garou ?

J.K. Rowling : Non, c’est un Métamorphomage, comme sa mère.

Nippy23 : Les chaussettes sont un élément récurrent de la saga, par exemple l’amour que Dobby leur porte ou Dumbledore qui prétend en voir dans le miroir du Riséd. Pourquoi toutes ces chaussettes ?

J.K. Rowling : Rien de profond, désolée. C’est juste un élément comique.

Lady Bella : Quels meurtres Voldemort a-t-il utilisés pour créer chaque Horcruxe ?

J.K. Rowling : Le journal : Mimi Geignarde. La coupe : Hepzibah Smith, à qui elle appartenait. Le médaillon : un clochard moldu. Nagini : Bertha Jorkins (Voldemort pouvait utiliser une baguette de nouveau après avoir récupéré un corps rudimentaires, tant que la victime était en transe). Le diadème : un paysan albanien. La bague : Tom Jedusor père.

Sampotterish : Pourquoi Dumbledore a-t-il légué son Eteignoir à Ron ?

J.K. Rowling : Parce qu’il savait que Ron aurait plus besoin d’être guidé que les deux autres. Dumbledore comprend l’importance de Ron dans le trio. Ce n’est pas le plus talentueux, ni le plus intelligent, mais il les soudait. Son humour et sa bonté étaient essentiels.

Carol : Les Détraqueurs ont-ils une âme ?

J.K. Rowling : Non, c’est ce qui les rend aussi terrifiants !

Jess Mac : Dans le tome 6, quelle est la troisième odeur qu’Hermione a senti dans la potion d’Amortentia (à savoir l’essence de Ron) ?

J.K. Rowling : Je pense que c’était l’odeur de ses cheveux. Chacun a une odeur particulière de cheveux, vous ne trouvez pas ?

Natalie : Les divisions entre maisons sont-elles aussi importantes dans le Poudlard des enfants de Harry que pour les générations précédentes ?

J.K. Rowling : Serpentard s’est dilué, ce n’est plus un bastion de sang-purs. Ce qui n’empêche sa réputation noire de perdurer, d’où les craintes d’Albus Potter.

Nithya : Lily détestait Mulciber et Avery. Si Rogue l’aimait vraiment, pourquoi n’a-t-il pas sacrifié leur compagnie pour elle ?

J.K. Rowling : C’est la tragédie de l’histoire de Rogue. S’il avait à le refaire, il ne deviendrait pas un Mangemort, mais comme beaucoup de gens vulnérables et qui manquent d’assurance (comme Queudver), il voulait être membre de quelque de grand et puissant, quelque chose d’impressionnant.

Alborz : Qu’est-ce que ça veut dire, "être le maître de la mort" ?

J.K. Rowling : Comme l’explique Dumbledore, le vrai maître de la mort accepte qu’il va mourir un jour, et qu’il y a des choses bien pires dans la vie. Ce n’est pas chercher l’immortalité, c’est accepter la mortalité.

Barbara : J’ai été très déçue de voir Harry utiliser le sortilège Doloris et y prendre plaisir. Dans le passé, il n’arrivait pas à lancer de sortilège comme ça, ce qui était un point positif de son personnage. Pourquoi le changement ? Est-ce que par la suite, il a regretté avoir causé de la douleur exprès ?

J.K. Rowling : Harry n’est pas, et n’a jamais été, un saint. Comme Rogue, il est mortel et plein de défauts. Ses principaux défauts sont la colère et parfois l’arrogance. À ce moment-là, il est très en colère et ses actes s’en ressentent. Il est aussi dans une situation extrême, il cherche à défendre quelqu’un de très bon contre un adversaire violent meurtrier.

Nicole : Selon vous, quel est le moment le plus drôle de la saga ?

J.K. Rowling : Je me sens très orgueilleuse de répondre à cette question ! Dans ce tome, ma phrase préférée est sans doute celle de Ron "voilà qui résume bien l’aspect tragique de la chose" [’really captures the scope and tragedy of the thing, doesn’t it ?’]

Courtney : Auquel de ses enfants Harry a-t-il donné la carte du Maraudeur ?

J.K. Rowling : Mon sentiment est qu’il ne l’a donné à aucune, mais que James la piqué dans le bureau de son père un jour.

Karin : Qu’est-ce que Pétunia voulait dire à Harry à la fin du chapitre "le Départ des Dursley" ?

J.K. Rowling : Je crois qu’un instant, elle a failli lui souhaiter bonne chance ; qu’elle a presque reconnu qu’elle les détestait, lui et son monde, parce qu’elle était jalouse. Mais elle n’a pas pu. Après des années à faire semblant que le "normal" était mieux, elle était trop endurcie.

Leaky Cauldron : Pourriez-vous poser et répondre à la question sur la saga dont vous avez le plus envie de parler ? (gniark gniark, telle est prise qui croyait prendre !)

J.K. Rowling : Ooooh, c’est dur. Je dois avouer, je me suis toujours demandé pourquoi personne ne m’avait jamais demandé de quoi était faite la baguette de Dumbledore ! Et je ne pouvais pas le dire, même quand on me demandait "quelle question auriez-vous voulu qu’on vous pose..." parce que ça aurait révélé à quel point sa baguette est importante !

Nora : Est-ce que la tiare de la grande-tante Muriel est importante ?

J.K. Rowling : Non, désolée... Si ce n’est qu’elle montre que Muriel est une vieille chauve-souris.

Nigel : Harry peut-il encore parler Fourchlang maintenant qu’il n’est plus un Horcruxe ?

J.K. Rowling : Non, il perd cette capacité, et il en est très content.

Nikki : Comment le miroir à double sens de Sirius a-t-il atterri entre les mains d’Abelforth ? Ou est-ce qu’il s’agit d’un autre miroir ?

J.K. Rowling : On voit Abelforth avec Mondingus à Pré-au-Lard. C’est en cette occasion que Mondingus, qui avait volé le miroir de Sirius place Grimmaurd, l’a vendu à Abelforth.

Tierney Roth : Puisque Maugrey avait un oeil magique et Queudver une main magique, est-ce qu’on ne pourrait pas fabriquer une oreille magique pour couvrir le trou et rendre George plus symétrique ?

J.K. Rowling : Oui, il pourrait porter une fausse oreille (je rigole rien qu’à l’idée. Peut-être qu’il ferait mieux de garder le trou !)

Lucy : Quel est l’Epouvantard de Dumbledore ?

J.K. Rowling : Le cadavre de sa soeur.

Pablo : Où en est ombrage à la face de crapaud ?

J.K. Rowling : Heureuse de voir que tu l’aimes autant que moi ! Elle a été arrêtée, interrogée et mise en prison pour crimes sur des sorciers nés de Moldus.

Tina : Est-ce que les Moldus se rendent compte que plus rien de bizarre ne se passe dpuis le départ de Voldemort ?

J.K. Rowling : Oui, il y a plus de soleil dans leur vie (au sens propre – maintenant que les Détraqueurs sont partis, le temps est plus clément !) Ici, au Royaume-Uni, nous souffrons d’un été fortement influencé par les Détaqueurs. [JKR fait référence aux innondations en Angleterre de juillet 2007.]

Katie Mosher : Comment les sorciers nés de parents Moldus reçoivent-ils leur talent magique ?

J.K. Rowling : Ils ont toujours un sorcier ou un sorcière quelque part dans leur arbre généalogique, parfois il y a de nombreuses générations. Le gène réapparaît en des endroits inattendus.

Maggie : Rita Skeeter sévit-elle toujours ?

J.K. Rowling : Bien sûr, qu’est-ce qui pourrait l’arrêter ? J’imagine qu’elle s’est empressée d’écrire une biographie de Harry après sa victoire contre Voldemort. Un quart de vérité, trois quarts à jeter à la poubelle.

Maggie Keir : Hermione a-t-elle pu retrouver ses parents et leur rendre leur mémoire ?

J.K. Rowling : Oui, elle les a immédiatement ramenés à la maison

Lola Victorpujebet : Est-ce que Minerva était amoureuse d’Albus ?

J.K. Rowling : Non ! Tout le monde n’était pas amoureux de tout le monde...

Rachel Nell : JKR, merci pour vos livres extraordinaires ! Je voudrais savoir pourquoi personne n’était au courant de l’amitié entre Lily et Rogue à l’école. Ils devaient bien se retrouver pour parler, etc. James ne connaissait pas leur passé ?

J.K. Rowling : Merci merci merci ! Tout le monde savait qu’ils avaient été amis mais que ce n’était plus le cas. Personne n’en savait pas beaucoup plus. James s’est toujours douté que Rogue éprouvait des sentiments plus forts envers Lily, ce qui est une des raisons du comportement de James envers Rogue.

Abbey : Est-ce que les Canons de Chudley gagneront la coupe du monde [sic] de Quidditch un jour ?

J.K. Rowling : Peut-être, Dieu les bénisse. Mais il faudrait qu’ils changent entièrement l’équipe et qu’ils boivent plusieurs chaudrons de Felix Felicis.

Hayleyhaha : Pourquoi Regulus a-t-il changé d’avis ?

J.K. Rowling : Il n’était pas près pour la vie de Mangemort. La tentative d’assassinat de Voldemort sur Kreattur l’a vraiment fait changer.

J.K. Rowling : Scorpius a beaucoup contre lui, pas juste son nom de famille. Néanmoins, je pense que Scorpius sera mieux que son père, que les malheurs ont calmé !

Stephval : Scorpius est-il aussi fourvoyé que son père, ou est-ce que Drago s’est amélioré et a élevé son (ses) enfant(s) mieux que lui-même ?

J.K. Rowling : Désolée, problème technique : je viens de répondre à une question avant de la voir ! Je m’améliore en Légilimancie.

Lona : Est-ce que l’animosité entre Harry et Drago a disparu après la mort de Voldemort ?

J.K. Rowling : Pas vraiment. Il y aurait une sorte de rapprochement, parce que Harry sait que Drago détestait être un Mangemort et n’aurait pas tué Dumbledore ; de même, Drago ressent malgré lui de la reconnaissance envers Harry, qui lui a sauvé la vie. Mais une vraie amitié serait impossible. Il s’était passé trop de choses avant la bataille finale.

Hannah : Pourquoi Rogue ne faisait-il pas plus attention à son apparence ?

J.K. Rowling : Hmm. Bonne question. Une mauvaise vue ? Peut-être qu’il se regardait dans le miroir et se trouvait splendide ? Il me paraît plus probable qu’il accordait plus d’importance à d’autres qualités !

Ea : Est-ce que la pierre sera retrouée ? Elle a juste été abandonnée par terre.

J.K. Rowling : Je ne pense pas. J’imagine qu’elle aura été enfoncée dans la terre par un sabot de centaure quand les centaures ont rejoint les combattants de Poudlard, et qu’elle est restée enterrée.

Adwait313 : Est-ce que le maléfice sur le poste de DCFM à Poudlard a été levé ?

J.K. Rowling : Oui, enfin ! Au passage, je sais que certains voulaient savoir ce qu’il en était our Quirrell. Il a enseigné à Poudlard pour plus d’un an, mais pas en tant que professeur de DCFM. Avant ça, il enseignt l’Etude des Moldus.

Emily : Qu’est-il arrivé à Abelforth ?

J.K. Rowling : Il est toujours à la Tête de Sanglier, il joue avec ses
chèvres.

Lee : J’ai récemment acheté un Nimbus 2000 ; il a tendance à partir à gauche, est-ce que je peux faire quelque chose pour le remettre dans son état d’origine ? (sans utiliser de baguette, elle a été cassée par un hippogriffe)

J.K. Rowling : Hm. Je te conseille de passer au Magasin RéparRapid d’Arkie Alderton. Il ne faut jamais essayer de réparer un balai soi-même, les conséquences peuvent être désastreuses.

Abjoppotter : Narcissa Malefoy est-elle vraiment une Mangemort ?

J.K. Rowling : Non, elle n’a jamais eu la marque des Ténèbres et n’a jamais vraiment été une membre à part entière. Néanmoins, ses opinions étaient les mêmes que celles de son mari, jusqu’à ce que Voldemort décide de sacrifier leur fils.

Emzzy : Est-ce que Mr Weasley a réparé la moto de Sirius ?

J.K. Rowling : Bien sûr, et elle appartient maintenant à Harry.

Lulu : Est-ce que vous pensez que Dumbledore était plus attaché à Ron que ce dont Ron et Harry se rendaient compte ?

J.K. Rowling : Oui. Grâce à ce que Harry lui racontait sur Ron, et à ce que disaient ses professeurs, Dumbledore comprenait Ron mieux qur Ron ne l’a jamais su, et il l’appréciait également.

Chelatina : Est-ce que Firenze a pu rejoindre les autres centaures ?

J.K. Rowling : Oui, les autres centaures ont dût reconnaître que les tendances pro-humains de Firenze n’était pas honteuses, mais honorables.

Kristy : Quelle était votre scène préféré dans le tome 7 ?

J.K. Rowling : Le chapitre 34 : la Forêt de nouveau.

Chely : Le Patronus de James est un cerf, celui de Lily une biche. Est-ce une coïncidence.

J.K. Rowling : Non. Le Patronus change souvent pour prendre la forme de l’amour de sa vie. (parce que cette personne devient si souvent la "pensée heureuse" utilisée pour produire le Patronus).

Jon : Puisque Voldemort avait peur de la mort, est-ce qu’il a choisi de devenir un fantôme et si oui, quel endroit hante-t-il ? Ou est-ce que ce n’est pas possible à cause des Horcruxes ?

J.K. Rowling : Non, il n’est pas devenu un fantôme. Il est contrait d’exister dans la forme rabougrie que nous avons vue à King’s Cross.

Angela Morrissey : Est-ce qu’il n’y avait pas sept Horcruxes, plutôt que six comme Dumbledore l’avait dit à Harry ; si oui, cela veut-il dire que l’âme de Voldemort était divisée en huit et non sept ?

J.K. Rowling : Oui. Voldemort a accidentellement divisé son âme en huit parties, pas sept.

Laura Trego : Est-ce qu’Hermione a vraiment lancé un sortilège d’Oubliettes sur ses parents ? Elle dit qu’elle l’a fait, mais 50 pages plus tard, elle dit à Ron qu’elle n’en a jamais lancé.

J.K. Rowling : Il y a deux sortilèges différents. Elle n’a pas effacé la mémoire de ses parents (comme elle le fait à Dolohov et Rowle) ; elle les a enchantés pour leur faire croire qu’ils sont des gens différents.

Maura : Pourquoi Voldemort n’utilise-t-il pas l’Occlumancie contre Harry, comme il le faisait dans le tome 6 ?

J.K. Rowling : Il perd le contrôle, n’arrive pas à empêcher Harry de voir dans son esprit. Voldemort ne comprend pas bien la connexion entre eux, puisqu’il ne sait pas que Harry est un Horcruxe.

Gandalfxj9 : Krum a-t-il trouvé l’amour ?

J.K. Rowling : Bien sûr, mais il a dû retourner en Bulgarie pour ça.

Twinkletoes : Pourquoi avez-vous estimé que la mort d’Hedwige était nécessaire ?

J.K. Rowling : La perte d’Hedwige représentait la perte de l’innocence, de la sécurité. C’était presque une peluche pour Harry à certains moments. Quand Voldemort l’a tuée, cela représentait la fin de l’enfance. Je suis désolée... Je sais que BEAUCOUP de gens ont été attristés par cette mort.

Lecanard : Harry et ses amis auront-ils droit à leur propre carte Chocogrenouille ?
J.K. Rowling : Oui, et Ron dira que c’est son plus grand instant de gloire.

Mike : Quel est l’incantation pour créer un Horcruxe ?

J.K. Rowling : Je ne peux pas vous dire. Il est des choses qu’il vaut mieux taire.

Samantha : Rogue était-il le seul Mangemort à pouvoir produire un Patronus corporel ?

J.K. Rowling : Oui, parce que les Patronus sont utilisés contre les choses que les Mangemorts créent, ou aux côtés desquelles ils combattent. Ils n’ont pas besoin de Patronus

Jess : Comment Nagini pouvait-elle voir Harry et Hermione sous la cape d’invisibilité ?

J.K. Rowling : Les serpents ont des sens très différents des humains. Ils peuvent détecter la chaleur et les mouvements alors que nous en sommes incapables.

Chucky : Quels autres titres avez-vous envisagés pour le titre du tome 7 ?

J.K. Rowling : Les deux autres possibilités étaient "la Baguette de l’aîné" (que j’ai utilisé comme titre de chapitre à la place) et "la quête des Peverell", que j’ai abandonné assez rapidement. Je trouve que le mot "quête" fait trop roman à l’eau de rose !

Iglooanne : Quelle forme prendrait votre Patonus ?

J.K. Rowling : J’aimerais une loutre, comme Hermione, mais je pense que ce serait plutôt un gros chien.

The Stoic Cycle : Pourquoi Voldemort n’est-il pas au courant que la bague des Gaunt est une relique, alors qu’il l’a portée (comme le montre le souvenir que voit Harry) ?

J.K. Rowling : Il ne suffit pas de porter la bague pour faire marcher la pierre. La pierre existait en dehors de l’anneau à l’origine ; pour l’utiliser, il fallait la tourner trois fois dans sa main.

Finchburg : Après la mort de Voldemort, est-ce que la marque des ténèbres demeure sur les bras des Mangemort ou est-ce que le tatou disparaît ?

J.K. Rowling : La marque des Ténèbres se transformerait en cicatrice, un peu comme la cicatrice sur le front de Harry. Comme pour Harry, cette cicatrice ne brûlerait plus, elle ne ferait plus mal.

Katie Mosher : Comment va le Chicaneur ?

J.K. Rowling : Plutôt bien, en fait. Il est retourné à son état normal de folie furieuse, et les gens l’apprécient parce qu’il est drôle malgré lui.

Camille : Chère Mrs Rowling, puisque je suis ici, je veux vous remercier de m’avoir fait rire, pleurer (beaucoup ! surtout pour Sirius !) depuis que j’ai 11 ans, ça fait longtemps puisque j’ai maintenant 20 ans. La magie de Harry et la vôtre seront toujours avec moi ! Merci !

J.K. Rowling : Merci beaucoup, Camille. Je suis désolée pour Sirius. Il a beaucoup de fans. Surtout des filles.

Nicofr : Est-ce que Winky boit encore autant de Bièreaubeurre ?

J.K. Rowling : Elle s’est un peu calmée.

Isabel : Est-ce que Bellatrix aimait son mari, ou est-ce qu’elle aimait seulement Voldemort ?J.K. Rowling : Elle a épousé un homme au sang pur, parce que c’est ce qu’on attendait d’elle, mais son véritable amour a toujours été Voldemort.

jenny : Comment Rogue a-t-il fait pour cacher son Patronus aux autres membres de l’Ordre ?

J.K. Rowling : Il faisait attention de ne pas communiquer avec eux par Patronus. Ce n’était pas difficile, puisque son rôle d’espion faisait qu’envoyer un Patronus aurait pu révéler de quel côté il était vraiment.

Darchey : Voldemort a-t-il jamais aimé une femme ?

J.K. Rowling : Non, il n’a jamais aimé que le pouvoir et lui-même. Il appréciait les gens qui pouvaient l’aider à atteindre ses objectifs.

Leo : De quoi serait faite votre baguette ?

J.K. Rowling : J’aimerais la baguette de Harry : houx et plume de phénix.

Brian : Est-ce que les membres de l’AD ont gardé les faux Gallions ?

J.K. Rowling : Bien sûr. Ce serait comme des badges ou des médailles d’honneur – la preuve que le possesseur avait combattu Voldemort dès le début ! J’aime m’imaginer neville la montrant à ses élèves admiratifs.

Tracie : Êtes-vous soulagée de pouvoir parler de tout maintenant que la saga est finie ? Plus de secrets !

J.K. Rowling : Je suis ravie ! C’est génial de pouvoir enfin faire ça, ça fait si longtemps que j’attends ce moment !

Lou : Comment Rogue a-t-il pu s’introduire place Grimmaurd et récupérer la seconde moitié de la lettre alors qu’il y avait des sorts pour l’empêcher d’entrer ?

J.K. Rowling : Il y est allé immédiatement après la mort de Dumbledore, avant que Maugrey ne mette en place les sorts contre lui.

Koen Van Der Voort : Pourquoi la cicatrice de Harry est-elle en forme d’éclair ?

J.K. Rowling : Franchement, parce que c’est une forme qui a la classe. Je
ne voulais pas que mon héros ait une cicatrice en forme de beignet.

Louie : Est-ce que les boutons de Marietta ont fini par disparaître ?

J.K. Rowling : Oui, mais il reste des cicatrices. Je déteste les traîtres !

Katie B : Pourquoi Harry se retrouve-t-il à King’s Cross après sa mort ?

J.K. Rowling : Pour beaucoup de raisons. J’aime bien le nom, et cet endroit sert de portail entre deux mondes dans les livres. Harry l’associerait à un voyage entre deux mondes (n’oubliez pas que nous voyons l’image que se fait Harry, pas forcément ce qu’il y a vraiment).

J.K. Rowling : Nous avons dépassé l’heure prévue. On m’a dit que nous avions reçu plus de 120 000 questions ! Que puis-je dire ? Merci beaucoup d’être restée avec moi, et avec Harry, pour si longtemps. Vous avez permis à l’auteur de Harry de faire un voyage incroyable. J’aime bien cette question, je vais la prendre pour conclure.

Tess : Quelle chanson moldue pensez-vous qu’il y aurait à l’enterrement de Dumbledore ?

J.K. Rowling : Certainement ’I did it my way’ de Frank Sinatra.

J.K. Rowling : Je suis consciente que je n’ai pas répondu à toutes les questions... Je répondrai à d’autres questions sur mon site Internet ! Ca y est... Je transplane. Au revoir ! Merci beaucoup à tous, j’ai passé un très bon moment, et j’espère avoir répondu à certaines des questions en suspens (j’entends un brouhaha au fond – des gens qui rugissent "VOUS N’AVEZ PAS REPONDU A LA MIENNE !")

Commentaires (les commentaires ont lieu sur le forum "tome 7 - l’intégralité" afin de lutter contre les révélations ; pour accéder à ce forum lisez la marche à suivre)


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :