Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Les grands articles de la Gazette / Reportage / Reportage : la Féérie du Verre Harry Potter d’Amnéville

Reportage : la Féérie du Verre Harry Potter d’Amnéville

La Gazette s’est rendue à la Cité des Loisirs d’Amnéville pour l’inauguration de l’exposition La Féérie du Verre. Issue d’un partenariat entre la Cité des Loisirs (Incitea), la ville d’Amnéville et les maîtres verriers d’Arribas, l’exposition met notamment en avant les nouveaux produits en verre Harry Potter.

La Féérie du Verre

Les maîtres verriers d’Arribas

L’exposition prend place dans l’E-Max de la cité des loisirs d’Amnéville. Elle met en avant tous les produits en verre de la licence Harry Potter, créés par les équipes d’Arribas France. On peut ainsi découvrir certains objets déjà vendus sur leur site internet, mais également ceux qui arriveront dans les mois à venir ou qui sont encore en phase de test.

Mais au-delà de l’aspect commercial, la Féérie du Verre, c’est surtout l’occasion d’en apprendre bien plus sur les métiers du verre : souffleur, sableur, graphiste, fileur… De nombreuses techniques sont mises en avant à travers des ateliers dédiés aux petits comme aux grands. Des ateliers ? Eh oui, il va falloir vous y coller vous aussi !

Les maîtres verriers d’Arribas ont ainsi quitté leur château de Condé-Sainte-Libiaire pour rejoindre Amnéville et vous montrer leur savoir-faire. Très accessibles, ils raconteront avec grand plaisir leur travail et expliqueront les différentes techniques.

Les différents ateliers pour découvrir les métiers du verre

Si l’accès à l’exposition en elle-même est totalement gratuit, trois ateliers payants vous permettront donc de vous plonger vous-même dans les métiers du verre. Chacun vous permet de repartir avec un souvenir, créé par vos soins. Les ateliers coûtent entre 10 et 20 € et sont à réserver à l’accueil.

Pas de difficultés techniques, les enfants peuvent eux aussi participer. Les membres d’Arribas sont présents tout au long pour guider, expliquer et travailler à vos côtés.

Le soufflage

Le premier atelier est dédié au verre soufflé. Cette technique consiste à insuffler de l’air dans un verre chauffé au préalable pour le faire gonfler et prendre la forme de votre choix.

Jusqu’au 8 novembre, pour la période d’Halloween, vous pourrez souffler votre propre citrouille en verre. Un maître verrier d’Arribas vous accompagnera, et vous n’aurez qu’à souffler de toutes vos forces dès qu’il vous l’indiquera. Il s’occupera ensuite des finalisations pour vous la remettre en souvenir.

Dès le 9 novembre, et jusqu’à la fin de l’événement, l’atelier prendra les couleurs de Noël et vous permettra de souffler une boule pour votre sapin.

Le sablage

Un autre atelier vous permet de créer votre propre lanterne, avec différentes faces en verre sablé. Cette technique consiste à projeter du sable à haute pression sur un carré de verre pour l’abîmer et le « marquer », en ayant pris soin au préalable de protéger une partie de la plaque avec un autocollant.

Jusqu’au 8 novembre, vous aurez le choix entre différents autocollants thématisés Halloween : sorcière, citrouille, manoir hanté, chauve-souris, crâne… Sur un vieux banc d’école, vous pourrez préparer vos tablettes de verre. Ensuite, direction la sableuse où, chacun votre tour, vous pourrez utiliser le pistolet à sable. Il n’y a plus qu’à retirer le collant, et votre plaquette est prête !

Dès le 9 novembre, la thématique de Noël s’invitera également dans vos lanternes. On y appliquera des autocollants à l’effigie du Père Noël, de rennes, cadeaux, sapins, et autres éléments magiques !

La machine à dragons

Ce troisième et dernier atelier plaira certainement aux plus jeunes ! Une étrange machine, et le sorcier qui l’accompagne, vous permettra de faire naître votre propre dragon en verre. Tout ce qu’il vous faut, c’est choisir l’œuf de votre choix et admirer la naissance de votre créature.

À partir du 9 novembre, les dragons laissent place aux potions. Vous pourrez ainsi découvrir des fioles de Felix Felicis remplies de cristaux !

La pièce maîtresse de l’exposition : Poudlard en verre filé

C’est certainement l’œuvre la plus impressionnante, tant par sa taille que par la technique utilisée ou par le challenge technique. Il a fallu plus de 600 heures de travail à Miguel Arribas, venu directement des États-Unis pour l’occasion, pour ériger ce château de Poudlard en verre filé. Ce maître verrier, du haut de ses 43 ans d’expérience dans le métier, est l’un des seuls au monde capable de réaliser un tel travail.

La technique du verre filé piqué (stitch) consiste à chauffer des baguettes de verre à plus de 900 °C pour le rendre malléable et l’étirer pour l’apposer sur d’autres éléments (ici, sur d’autres tiges de verre sous formes de gouttelettes en stitching). Si ça semble assez facile quand il s’agit de créer une perle, un château de cette taille est un défi hors du commun !

Poudlard est ainsi composé de 24 parties différentes, qu’il a fallu assembler par la suite. C’est le plus grand Poudlard en verre jamais réalisé, et les difficultés sont notamment venues de sa taille et de son poids. La tour principale risquait de s’effondrer sous le poids de sa toiture si elle avait été plus haute. Toiture qui a également posé plus de problèmes sur les tours carrés avec des toits pyramidaux, plus techniques que les tours rondes et les toits coniques.

À côté de l’œuvre, un cadre expose le travail de Miguel Arribas. On y retrouve les outils utilisés (dont sa règle personnelle, vieille de 50 ans), les plans, des morceaux cassés ou des essais ratés, ou encore des roues du Poudlard Express qui est, lui, exposé au château de Condé-Sainte-Libiaire.

Du verre… mais aussi du gaming !

L’E-Max Gaming Arena, qui accueille l’événement, appartient à Helios Gaming, un spécialiste de l’E-sport. C’est donc un complexe dédié avant tout au jeu vidéo, et à l’organisation de tournois. Un projet qui ne s’est pas perdu en cours de route puisque, associé à l’événement, le sous-sol et l’étage sont toujours dédiés à la pratique du gaming. Pour l’occasion, l’étage est entièrement consacré aux jeux vidéos de la licence Harry Potter.

Pour 9,90 €, vous aurez accès à l’entièreté de l’espace jeux vidéo durant la journée. Vous pourrez ainsi découvrir ou redécouvrir les jeux depuis la PS1 jusqu’à la Wii, en passant par le jeu Kinect, la Gamecube et tant d’autres.

Toutes les informations pour accéder à la Féérie du Verre

  • Lieu : E-Max Gaming Arena, Boulevard de l’Europe, Amnéville (Moselle).
  • Accès : recommandé en voiture, un grand parking vous accueille juste à côté du bâtiment.
  • Prix : accès à l’événement gratuit.
    Les ateliers sont à payer individuellement (entre 10 et 20 € par atelier, réservation à l’accueil).
    L’espace jeux vidéo est accessible pour 9,90 € pour la journée.
  • Dates : du 16 octobre 2021 au 8 novembre 2021 aux couleurs d’Halloween.
    Du 9 novembre 2021 au 3 janvier 2022 aux couleurs de Noël.
  • Horaires d’accès :
    En période de vacances scolaires : Tous les jours de 14h à 19h. Sauf vendredi du 17h à minuit et samedi de 10h à 19h.
    Hors période de vacances scolaires : Le mercredi et le dimanche de 14h à 19h, le vendredi de 17h à minuit et le samedi de 10h à 19h. Fermé les lundis, mardis et jeudis.

Arribas et son histoire

Si les maîtres verriers d’Arribas France ont récemment acquis la licence Harry Potter, leur histoire est bien plus ancienne.

De l’Espagne au monde entier

Dans les années 1960, les frères Arribas sont deux maîtres verriers de La Corogne, en Espagne. Si leur savoir-faire est réputé dans leur pays, ils ne sont pas du tout exportés dans le monde.

En 1964, le gouvernement espagnol leur propose de représenter l’Espagne dans le pavillon dédié à l’Exposition Universelle de New York. C’est à cette occasion que les frères Arribas font une rencontre qui changera leur vie à jamais : M. Walt Disney.

Le créateur de Mickey est ébloui par leur travail du verre à la meule et leur propose en 1967 d’avoir une boutique dans son parc de Californie. Depuis, la société Arribas a son enseigne dans chacun des nouveaux parcs Disneyland qui ouvrent dans le monde.

C’est ainsi qu’en 1991, Arribas France est créée, en vue de l’ouverture du parc Disneyland Paris. La branche française a décidé d’élargir ses horizons et, si elle est toujours présente au sein même du château de la Belle au bois dormant, elle a également acquis son propre château, celui de Condé-Sainte-Libiaire.

De Mickey à Harry Potter

C’est au cours de l’année 2021 qu’Arribas France a obtenu la licence du Monde Magique. L’équipe française, qui compte une cinquantaine d’employés, est donc la seule à pouvoir créer des produits Harry Potter.

Si certaines techniques sont encore apportées par les sociétés étrangères (notamment les moules de figurines aux USA et les peintures sur verre à Shangai), les articles sont tous réalisés en France avec des produits français. Même les cordons d’attache des boules de Noël sont fabriqués dans le Nord.

Les produits sont disponibles en Europe continentale et dans les DOM-TOM.

Toute la gamme présentée n’est pas encore disponible à la vente.
Chaque objet est façonné à la main par les équipes d’Arribas France. La plupart des produits sont réalisés sans moule, ce sont donc des pièces uniques (notamment les baguettes des personnages).

La magie du verre n’est pas près de s’arrêter, puisque les équipes d’Arribas fourmillent encore d’idées pour agrandir la gamme Harry Potter. De nombreux produits devraient d’ailleurs arriver petit à petit sur leur site dans les mois à venir.

La visite de la Féérie du Verre n’aurait pas été possible sans eux

Nous tenions à remercier chaleureusement toutes les équipes d’Arribas France pour leur accompagnement tout au long de cette soirée d’inauguration. Présents du début à la fin à nos côtés, Samuel et Laeticia ont contribué énormément de par leurs explications et leurs anecdotes à nous plonger dans l’univers d’Arribas et les métiers du verre.

Merci à Noémie d’avoir été présente pour expliquer son travail de maître verrier et nous montrer les différents processus de chaque objet qu’elle crée de ses mains de fée.

Un remerciement également à Grégory, directeur d’Arribas France, pour le temps passé avec nous à discuter du futur et des produits mis en vente.

Merci à Romain, président d’INCITEA, pour l’invitation et la gestion de cette soirée, et pour le temps passé à échanger avec nous.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS