Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Les grands articles de la Gazette / Critiques / « Potter Mania : la parodie musicale » : l’avis de la rédac’

« Potter Mania : la parodie musicale » : l’avis de la rédac’

Le 4 février, les rédacteurs se sont retrouvés pour assister à une des deux représentations parisiennes de la “parodie musicale” Potter Mania, écrite et mise en scène par François Marotta. (Représentations organisées par la formidable association Twelve Grimmauld Place). Nous revenons ensemble sur ces trois heures de rires et de bonne humeur !

bb167f_a239b1b56ec54ae480166f269169f560.jpg

La pièce

Les acteurs

C’est la première fois que je vais voir en spectacle une comédie musicale, ou une parodie (oui oui) et je dois vous dire que j’ai été vraiment impressionnée par leur jeu, d’autant plus qu’ils sont amateurs ! Avec un unique décor, des bancs et quelques petits objets, ils arrivent à nous transporter d’un endroit fictif à l’autre sans aucun problème. (dommage qu’il y ait eu des problèmes de micro pour certains d’entre eux).
Maedys

bb167f_e7f342adff5e485087d679a641e052f2_mv2_d_5184_3456_s_4_2.jpgPour des amateurs, j’ai trouvé les acteurs vraiment doués ! On sent parfois l’influence de l’improvisation. J’ai particulièrement aimé le jeu de Goyle (Nathan Drappa) dans la scène du polynectar, de Harry (Rémy Scrève) lorsqu’il est forcé à danser par Voldemort et de Hermione (Marie-Sixtine Grignard) durant la chanson de Ron, J’m’y croyais déjà.”
Puppet

L’humour

Un vrai moment de rire et de bonne humeur. Je me suis retrouvée à sourire bêtement pendant toute la pièce. L’humour est varié allant tantôt de l’absurde au grivois en passant par l’humour noir, chacun étant très bien dosé et adapté aux situations. Un vrai bonheur, parfait pour les zygomatiques!
Slyis

«Sa race la chouette !» – ma nouvelle expression favorite !
Puppet

bb167f_a5223de6798a4789a4d41ef983d534a8.jpg « De très bonnes trouvailles par moment (notamment Hermione qui reprend le discours de J.K Rowling à la fin), un humour qui passait aussi bien par les dialogues que par la gestuelle (les acteurs de Rogue (Florian Gaube) et de Hagrid (Nathan Drappa) étaient particulièrement doués pour ça! ), des comiques de situation qui rappellent la farce, j’ai vraiment passé un bon moment ! Je regrette simplement la profusion de blagues un peu graveleuses, qui semblaient parfois forcées ; il y a suffisamment d’éléments comiques à explorer dans Harry Potter pour pouvoir éviter ce type d’humour, en tout cas à si haute dose.  »
Ipiutiminelle

Les jeux de mots

bb167f_f8d28d4da74d450c8d6b93f24ec3620d.jpgComme tout bon comédien qui se produit dans une ville ou dans un lieu spécifique, Tom Wuidar (Cédric Diggory/Jedusor) nous a servi un jeu de mot très à propos. Comme il change à chaque spectacle, il semble nécessaire de le mentionner ici : «Il y a un proverbe français qui dit : en avril, Nil descendant, en mai, Nil montant»[[La pièce se jouait au théâtre de Ménilmontant, à Paris.]] »
Panta

«Ne faites pas de bruit parce que Dumbledore…» Voilà voilà. (J’ai ri.)
Puppet

La structure de la pièce

La seule critique que j’aurais à faire, c’est sur la structure de la pièce. J’ai beaucoup aimé l’idée de raconter les souvenirs du trio, parfois en faisant diverger les points de vue, mais du coup ce n’était pas toujours très clair : quand est-on dans le flash-back ? Quand est-on en cinquième année ? Le jeu de lumières aide un peu mais pas toujours, et j’étais parfois un peu perdue.
Puppet

bb167f_bcb65e1f3c1c40d7827d27daa4f15b81_mv1.jpgJ’ai également été troublé au tout début de la pièce, mais pour moi ça s’est assez vite arrangé et j’ai trouvé que justement le jeu de lumière était assez bien fait pour différencier le présent du passé. Et j’ai surtout été impressionné par la capacité de résumer les différentes années en quelques scènes clés ; un gros travail d’écriture à ce niveau-là aussi !
Guizmo

Les influences

« C’était admis dès le départ que la pièce s’inspire des parodies des Starkids, A Very Potter Musical/Sequel/Senior Year. Je trouve génial que ces parodies aient pu encourager des créations comme Pottermania, mais je regrette qu’il y ait autant de similitudes, notamment dans le personnage de Drago, qui est une copie conforme de l’interprétation qu’en ont fait Starkids, que ce soit dans les répliques, la gestuelle, l’attitude… je trouve ça dommage de ne pas avoir essayé de s’en détacher davantage, d’autant plus que Lauren Lopez, qui incarne Drago dans les parodies des Starkids, est une actrice extraordinaire qu’il est difficile d’égaler, par conséquent le personnage de Drago m’a ici paru assez fade et en dessous des autres.
Même impression pour la chanson de Voldemort lorsqu’il renaît, qui se met à danser, et force Harry à danser avec lui, avant d’être rejoint par les Mangemorts ; scène trop similaire, c’est dommage de ne pas avoir cherché à innover, à exploiter encore plus les talents des acteurs, plutôt que de reproduire un schéma déjà existant.
 »
Ipiutiminelle

bb167f_19de5c9a7af1432e94dc763e57f884bf.jpgIl est, je pense, absolument nécessaire de connaître l’histoire des Harry Potter afin de comprendre la pièce. Les scènes et les allusions à l’histoire sont très décousues, et si elles ne posent aucun problème pour quelqu’un qui connait, je déconseille d’emmener un ami qui ne serait pas fan, qui risquerait de ne rien comprendre.
Puppet

Après le spectacle

C’était très agréable de pouvoir discuter avec la troupe à la suite de la représentation, et d’en apprendre plus sur la réalisation du spectacle et leurs impressions. Le trio principal en particulier s’est prêté au jeu de la photo avec les spectateurs les plus jeunes, qui étaient tout contents d’avoir un souvenir avec Harry, Ron et Hermione. Tous ceux avec qui nous avons pu parler étaient manifestement ravis d’être là et d’échanger au sujet de leur création !
Puppet

C’était d’autant plus intéressant qu’on a pu échanger au-delà du spectacle en lui-même et découvrir l’acteur derrière le personnage également. C’était vraiment plaisant de rencontrer des gens ouverts au dialogue (mais bon, ils sont belges, on pouvait s’y attendre :D)
Guizmo

Les personnages

bb167f_d463ef6e43624e478ad6adabb28da2d6_mv2_d_2048_1365_s_2.jpgCertains personnages et acteurs sont mis en avant ci-dessous, mais je voudrais faire un commentaire plus général : l’un des côtés positifs de cette parodie qui m’apparaît maintenant, en y repensant, c’est que la plupart des comédiens ont au moins un moment pour briller. Certes, il y a des rôles principaux qui vont marquer plus que d’autres, mais c’est personnellement les personnages secondaires que j’ai parfois plus appréciés : leurs apparitions sont brèves, mais toujours efficaces. Mentions spéciales à Krum/Sirius Black (un même acteur, Renato Mulone), Dobby (Marco Giacaterini), Gilderoy Lockhart (Joffrey Adam) et Dumbledore (Jean-François Saintmont), qui ont tous leur moment de gloire : la discussion Krum/Rita Skeeter (Evelyne Beeusaert) est particulièrement savoureuse et présente le personnage sous un jour vraiment unique.
Panta

Harry – Rémy Scrève

C’est souvent dans les créations de fans que je retrouve le Harry que j’aime : sympa, un peu gamin sur les bords et héros malgré lui… Le comédien qui le jouait était excellent et j’ai trouvé qu’il réussissait parfaitement à donner à Harry ce côté potache attachant que j’aime tant.
Puppet

bb167f_6c1a875d939446a9b4e213cc524a16db_mv1.jpgHarry n’est vraiment pas mon personnage préféré, toujours à se plaindre. Mais j’ai beaucoup aimé celui de la pièce qui est beaucoup plus attachant avec sa naïveté. Comme Puppet l’a dit, le comédien était très bon même si le niveau de chant n’équivalait pas à son jeu d’acteur.
Leely

Ron – Julien Gueuning

Aaaah, Ron. Je t’aime Ron. Même si parfois, comme Hermione, je me demande un peu pourquoi ! Il mange tout le temps, il est relou, il fait l’ado idiot avec Harry… Mais du coup il est absolument parfait dans son rôle. Mention spéciale pour sa chanson J’m’y croyais déjà et ses groupies !
Puppet

« Ce Ron est absolument génial ! Drôle, touchant et badass à la fois. Et en plus, il chante bien ! Ses relations avec sa famille sont tordantes (Molly, n’auriez-vous pas oublié de lui dire quelque chose ?) et son besoin d’être reconnu est effectivement au top avec J’m’y croyais déjà. Et, bien que l’on n’y ait pas eu droit en live, son duo avec Hermione pour Je pense encore à elle est formidable ! »
Linus

« Une très jolie chanson effectivement, je regrette de ne pas l’avoir entendue durant le spectacle ! »
Puppet

Hermione – Marie-Sixtine Grignard

« La comédienne était vraiment pleine d’énergie et de dynamisme, et était dotée d’une voix en or ! J’ai apprécié que l’on revienne aux bases du personnage d’Hermione : miss je-sais-tout un peu rabat-joie mais avec la main sur le cœur, et qui doit supporter ses deux lourdauds de copains… Et sa relation ambiguë avec Ron était très bien amenée. Marie-Sixtine avec qui nous avons un peu échangé après le spectacle nous a dit qu’elle était en école de théâtre… J’espère qu’elle arrivera à percer parce que ce sont en tout cas des débuts prometteurs ! »
Puppet

Ginny – Romane Canon

bb167f_7d2778eb928749deb327124be0dfa2e8.jpg « On voit beaucoup de parodies avec une Ginny gamine, pleurnicharde, et j’avais peur que ce soit le cas ici aussi, et j’ai été agréablement surprise de voir l’évolution du personnage, de voir qu’elle pouvait rester la Ginny “badass” des livres même dans une version parodique. Sa reprise de Wrecking Ball (Loving Ball) était pour cela très réussie, elle parvenait à montrer différentes facettes du personnage, tout en restant drôle et légère ! »
Ipiutiminelle

McGonagall – Sara Daliri

C’est mon personnage préféré dans la série de base, et j’ai adoré la manière dont elle est exploitée dans cette pièce, d’autant plus que la comédienne joue très bien et a une superbe voix.
Maedys

McGonagall quand le choixpeau place Harry à Gryffondor… Hahaha !”
Puppet

« Plussoiements fois cent ! »
Linus

Un de mes personnages préférés dans la saga et dans cette parodie. L’actrice joue très bien et a une voix puissante comme j’aime. Le compteur des décibels sur le côté de la scène s’est affolé plusieurs fois. J’ai aussi beaucoup aimé son côté nymphomane.
Leely

Rogue – Florian Gaube

bb167f_0a94d9f0cf244587bdc5359d350a68b5_mv2_d_3456_5184_s_4_2.jpgAaaaaaaah, Severus. Le personnage que je déteste presque le plus (n’oublions pas Ombrage) de toute la série. Je l’ai complètement adoré ici ! Le comédien est irremplaçable, il fait rire à chacune de ses apparitions, le personnage est super bien joué, sa relation avec McGonagall est excellente, bref je suis totalement fan, c’est la première fois de ma vie que j’aime Rogue !
Maedys

Luna – Franny Hulscher

« J’ai eu un vrai coup de cœur pour Luna, la comédienne l’interprétait à merveille, son personnage était très drôle sans en faire trop, ses chansons étaient géniales, une vraie réussite !
Ipiutiminelle

Quand elle arrive avec son pull Chouette sur scène, le décor est déjà planté et on s’attend à ce qu’elle soit exceptionnelle… On est vraiment pas déçu ! Elle est interprétée superbement. En discutant avec l’actrice après le spectacle, on apprend qu’elle était en examen et n’a repris les répétitions qu’une semaine avant (sa seule semaine de vacances), je suis d’autant plus impressionné par sa performance.
Guizmo

Fred – Florent Vaseur et George – Joffrey Adam

bb167f_07b525dc0ff34c13963789af2986f54f.jpgJ’ai trouvé Fred et George bien dosés, ce qui n’était pas évident. Comme ils ont un peu le rôle des relous de service, ça aurait pu être trop, mais c’est suffisamment disséminé pour que ça soit toujours drôle. J’ai bien aimé le clin d’œil «je dirais même plus» !
Puppet

Les personnages secondaires

C’est sans oublier tous ces petits personnages (et je ne me limite pas à Flitwick) qui n’apparaissent pas souvent, parfois pas plus d’une scène, mais apportent aussi énormément à l’univers. Ils sont joués de manière très justes et ils font rire ; après tout c’est bien ça qu’on attend d’une parodie. Mention à Dobby, Flitwick, le Choixpeau (Marco Giacaterini) ou encore Goyle… et tous les autres en fait (dont Arnaud Galland[[Neville Londubat]], Gwendoline Beeusaert[[Fleur Delacour, le Professeur Trelawney et Susan Bones]] et Noémie Pecher[[le Professeur Chourave, Madame Maxime et Hannah Abbot]]) »
Guizmo

bb167f_8ded05635e7b4ae5b3c7387bd61f0719_mv2_d_5184_3456_s_4_2.jpg « Comme il a été dit par d’autres, ce spectacle est l’œuvre de toute une troupe, et personne ne prend le dessus sur les autres : le trio laisse ici bien plus de place à des personnages secondaires qui acquièrent une vraie puissance comique. Je suis fan de Flitwick (et tous les autres rôles, d’ailleurs, de ce comédien, qui ne chôme pas !) ainsi que de Molly (Céline Dethier), Lockhart… bref, toute l’équipe, en réalité ! Entre leur jeu, leurs chansons, les chorégraphies : on resterait avec eux six heures de plus, s’ils le proposaient… d’ailleurs, j’écoute leur disque en boucle depuis trois jours ! »
Linus

Mention spéciale à Crabbe (manifestement atteint de Parkinson) [Marco Giacaterini], qui m’a beaucoup fait rire tout au long de la pièce ; à Dobby, magiquement loufoque ; et enfin à Mimi Geignarde (Céline Dethier), interprétée à la perfection.
Jilelminah.

Les chansons

bb167f_44ea9d50f1d446b381c83d858031d54a.jpgLa voix de McGonagall. Wow. Et celle de Mimi Geignarde. Et de Hermione. Et de Luna. Et de Ron. Bref : ils savent chanter.
Puppet

Je plussoie totalement cet avis.
Maedys

Il y avait du haut niveau côté chant.
Leely

« Les acteurs avaient tous des voix superbes, qui transmettaient très bien les émotions, il y avait de très bonnes idées (la reprise de Grease, du medley de Journey vu dans Glee, de Bon Jovi, de ABBA…), je regrette juste que certaines chansons adaptées de chansons françaises ou de traductions françaises n’aient pas été plus retravaillées ; celle d’Hercule (Harry est un héros) par exemple, est géniale, mais il y avait trop de reprises des paroles originales à mon goût. »
Ipiutiminelle

Dommage pour les quelques soucis de micro qui entachent la performance, qui pourtant reste très bonne ! Il y a vraiment de la qualité tant sur l’écriture que dans l’interprétation ; avec bien sûr quelques voix qui nous laissent sans la nôtre. »
Guizmo

La chanson «À Poudlard»

bb167f_86ee73ff4c6043709ffb4851ffe2065b.jpg « J’ai beaucoup aimé cette première chanson du spectacle, très dynamique, qui nous entraîne efficacement dans le monde magique tout en présentant les principaux personnages de l’histoire. »
Linus

La chanson «Tous au Chemin de Traverse» (La Belle et la Bête)

Cette chanson fonctionnait particulièrement bien, j’ai trouvé. Elle était dynamique, la choré associée était vraiment sympa, et on était totalement pris dedans.
Puppet

« Sans décor, juste à travers chant et danse, je crois que l’on s’est tous retrouvés sur le Chemin de Traverse ! (De toute façon, avec du Disney, ça ne pouvait être que bien.) »
Linus

La chanson d’Hermione

« Les avis diffèrent beaucoup sur cette chanson, personnellement je suis mitigée. La comédienne jouant Hermione (Marie-Sixtine Grignard) est une très bonne chanteuse et vêtue de sa robe de bal, elle était très bien mise en valeur. En revanche j’ai trouvé la chanson en elle même un peu fade et les paroles sans intérêt. »
Slyis

bb167f_53df357abffa465eba10364aa0e435cc_mv2_d_2048_1365_s_2.jpgJe dirais même plus mon cher Dupondt : les paroles ne semblaient pas complètement cohérentes ou aussi travaillées que pour d’autres reprises. Cependant, cette chanson est le fruit d’une évolution récente du spectacle (une autre chanson figure sur le disque à la place)[[Reine du bal, reprise de The Winner Takes It All d’ABBA.]] ; ceci explique sans doute cela. »
Panta

Personnellement, j’ai trouvé que c’était une belle chanson, très bien interprétée par la chanteuse. C’était un moment un peu suspendu, un moment de calme dans ce spectacle très dynamique. De plus, la comédienne était très belle dans sa robe de bal (dommage qu’elle n’ait pas été bleu lilas comme dans les livres mais là je pinaille).
Leely

« J’ai également eu du mal à rester attentif sur cette chanson, pour la seule fois du spectacle. Pourtant, la comédienne est bien présente, avec une robe moins nunuche que dans les films… mais la chanson du disque (“Reine du bal”) m’a davantage plu et semblé correspondre à ce moment particulier. »
Linus

16473751_10155096700808856_7013130950063033324_n.jpg

Retrouvez notre interview de François Marotta, le scénariste et metteur en scène de la pièce ICI

La troupe de Potter Mania est basée dans la ville de Mons en Belgique. Restez informés de leurs prochaines représentations via leur site, leur page Facebook ou leur Twitter.
Les photos qui illustrent cet article proviennent de leur site.

Merci à François et l’ensemble de la troupe pour leur accueil et leur gentillesse !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS