Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Les grands articles de la Gazette / Critiques / Critique : Harry Potter, la Magie de l’Aquarelle volume 2

Critique : Harry Potter, la Magie de l’Aquarelle volume 2

Nous avons testé Harry Potter, La magie de l’aquarelle – Volume 2 par Tugce Aunoir, aux éditions Hachette Heroes. Dédié à tout artiste en herbe, ou tout.e.s fan de la saga magique souhaitant se mettre à l’aquarelle, ce livre propose 32 modèles sur le thème des Animaux Fantastiques. Grandes ou petites bêtes, volants ou rampants, les modèles sont variés !

Un livre destiné aux débutants comme aux confirmés…

Pas de panique pour les artistes débutant.e.s, nul besoin de savoir dessiner, les modèles viennent avec leurs crayonnés sur des feuilles aquarelles détachables. Il y a trois niveaux de difficultés qui restent assez accessibles. Cependant, ils ne s’adressent pas aux jeunes enfants.

Une page de nuancier, deux pages avec une courte liste de matériel, puis deux pages résumant les principales techniques d’aquarelle et hop ! Nous sommes prêt.e.s à peindre nos plus beaux chefs-d’œuvre.

Nous avons apprécié la déculpabilisation sur les fournitures d’art, l’artiste nous donne sa liste de matériel mais précise bien que toute autre marque de peinture et de pinceaux fonctionne à merveille. Ce que nous aurions en revanche aimé retrouver, c’est la mention que la plupart des couleurs peut être reproduite à l’aide des couleurs primaires, soit le rouge, le jaune et le bleu. Si vous n’avez pas une couleur présente dans le nuancier, vous pouvez la retrouver en mélangeant les couleurs citées précédemment. Une petite note là-dessus aurait été un plus, ainsi qu’une roue chromatique avec un court rappel sur les règles des couleurs primaires.

Voyons le livre plus en détails…

A chaque modèle, les instructions sont divisées en plusieurs parties afin de peindre en lisant au fur et mesure. Ce qu’on aime, c’est que les instructions sont claires, mais suffisamment vagues afin que l’on puisse prendre des initiatives et prendre la liberté d’appliquer la couleur où bon nous semble. On ne se sent pas contraints à reproduire le modèle à l’exactitude, une peinture à l’aquarelle étant de toute façon difficile (voire impossible) à reproduire. De plus, le modèle étant à petite échelle et le croquis sur une grande feuille, les détails sont difficiles à percevoir sur le modèle, il faut donc s’adapter et laisser libre court à sa fibre artistique. Peut-être aurait-il été judicieux d’avoir également un crayonné à la même échelle que le modèle, afin de s’entraîner une première fois avant d’attaquer l’illustration finale ?

Certaines instructions écrites sont accompagnées de plusieurs illustrations permettant de voir l’évolution de la peinture, mais d’autres n’ont qu’une peinture terminée comme modèle. Peut-être que cela pourrait ne pas mettre à l’aise les grand.e.s débutant.e.s ; parfois l’artiste nous conseille par exemple de poser la couleur sur « les zones d’ombres ». Le modèle terminé permet de comprendre où ces ombres peuvent se trouver, mais cela pourrait dérouter. Également, il n’est pas toujours précisé quelle technique il faut utiliser. Donc, libre à vous de choisir entre celles énoncées dans l’introduction du livre et d’expérimenter avec la peinture. Cela peut être troublant, mais la phrase importante dans la préface du livre à retenir est « Votre travail est aussi unique et beau que vous l’êtes et tout ce que vous peindrez est une expression enchanteresse de votre individualité ». N’ayez pas peur de faire des choix et d’appliquer du pigment !

Nos points positifs et nos points négatifs :

Le papier est de bonne qualité, mais il gondole assez rapidement, attention à ne pas mettre trop d’eau ! Il aurait été pratique de mettre un échantillon du papier afin de tester le niveau d’eau qu’il peut absorber. Également, si on ne fait pas attention, les traits des croquis s’effacent au fur et à mesure que l’on passe le pinceau. Cela permet de s’amuser avec le line art plus tard, mais on peut perdre le croquis ! Nous avons trouvé cela dommage qu’au dos des crayonnés, le nom de la créature ne soit pas celui du crayonné de la page, mais celui de la page suivante. Cela fait sens quand les crayonnés sont dans le livre, mais une fois détachés, ça ne correspond plus !

Conclusion

En conclusion, nous avons grandement apprécié ce livre qui offre la possibilité aux débutant.e.s comme aux artistes confirmé.e.s de s’amuser à donner vie aux créatures fantastiques. Il rend l’aquarelle accessible et ludique !

Commander le livre

Au prix conseillé de 24,95 €, édité par Hachette Heroes.

Merci à l’éditeur de nous avoir envoyé un exemplaire du livre !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS