Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Les grands articles de la Gazette / Actualités Sorcières / Mésaventure magique : les lapins envahissent la Grande-Bretagne !

Mésaventure magique : les lapins envahissent la Grande-Bretagne !

Un bien étrange phénomène est survenu quelques heures plus tôt en ce beau lundi pascal, un incident quelque peu cocasse qui a ébranlé le pays.

Si vous avez été attentifs, vous auriez remarqué que la population de lapins a drastiquement augmentée en l’espace de quelques minutes. La raison ? Un Lapifors à grande échelle, qui aurait sans nul doute dévasté le Royaume Uni sans l’intervention rapide du Ministère et la coordination des services. Cette mésaventure en apparence anodine a rapidement alerté les moldus, qui ont d’abord cru à une farce, avant de prendre cette chasse aux lapins de Pâque très au sérieux.

Les lapins sont de sortie !

À 07 heures 30 ce matin, pas moins de 300 000 lapins auraient été aperçus vagabondant dans la lande anglaise, ravageant les champs de salades. Selon le département de Régulation des Créatures magiques, ces petites boules de poils auraient ensuite gagné le métro londonien en nombre, sous les yeux d’une population moldue incrédule.

L’incident, pour le moins inhabituel, se serait produit à la suite d’un sortilège de Lapifors qui aurait malencontreusement dégénéré. L’auteur présumé des faits, un sexagénaire du nom de Douglas Murray, a expliqué son geste auprès de nos rédacteurs avant de se présenter aux autorités :

J’ignore ce qu’il s’est passé. J’ai voulu transmettre l’art de la Métamorphose à mon petit fils Duncan. J’étais très doué dans cette discipline du temps de mes études à Poudlard, vous savez. J’ai lancé le sortilège, et là, tout est parti à vau-l’eau. Ma baguette s’est mise à vibrer et des lapins ont commencé à en sortir par douzaine. Impossible de l’arrêter.

Douglas Murray, métamorphologue à la retraite.

L’individu n’était pas connu des services de police. Par précaution cependant, il a été transféré à Sainte-Mangouste pour un examen psychologique. La baguette du vieil homme a été remise au service de Régulation des baguettes magiques pour être soumise à un contrôle. Reste à déterminer si cette dernière a été trafiquée à son insu, ou si le pauvre homme est tout simplement victime de la maladie du gnome tremblant. Pour rappel, cette maladie touche actuellement un sorcier sur dix, et ce malgré l’avancée de la médicomagie. Hélas, aucun traitement contre cette dure maladie n’est connu à l’heure actuelle.

Photo prise à Londres ce matin par Drearan

Les Oubliators sont sur le coup

La cohue provoquée par la horde de mammifères a eu l’effet d’un immense tremblement de terre. L’évènement a suscité une grande panique chez sorciers et moldus. Fort heureusement, aucun blessé n’est à déplorer pour le moment. Plusieurs détachements d’Oubliators furent déployés afin de reprendre le contrôle de la situation. Aussi, des centaines de moldus ont dû subir le sortilège d’amnésie pour garantir le secret du Code International Magique. Une équipe de nettoyage s’est ensuite affairée à réparer les dégâts matériels causés par cette débandade.

Le département de la Justice magique a quant à lui été saisi. Il devra statuer sur une éventuelle interdiction d’usage du sortilège de Lapifors au cours des grandes manifestations religieuses. Le Ministère, qui marche sur des œufs depuis ce matin, tient à rassurer la population concernant ce fâcheux débordement. Nelly Jones, porte parole du Ministère, nous assure que tout sera rentré dans l’ordre à l’heure du thé. Les enfants moldus pourront donc s’adonner à leur traditionnelle « chasse aux œufs » en toute insouciance. En outre, les animagi léporidés sont priés de se présenter au Département de Régulation des Créatures Magique. Ils risqueraient d’être confondus avec la masse.

En attendant que le problème ne soit définitivement résolu, nous conseillons à nos lecteurs cuniculophobes de rester tranquillement chez eux.

Nous vous rappelons que la métamorphose est une discipline qui demande une certaine rigueur. Même les sorciers les plus avertis ne sont pas à l’abri de commettre une incartade. La Gazette vous recommande de lire Les Mésaventures et les ratés de la Métamorphose, du XVIIIe au XXIe siècle, par Octavia Featherbrain, aux éditions Obscurus Presse.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS