Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / À lire absolument / Poudlard sous toutes les coutures avec The H Project

Poudlard sous toutes les coutures avec The H Project

The H Project a vu le jour il y a quelques mois, sur un petit coin d’internet baptisé Instagram. Tom Ya se lance et recréé intégralement le château de Poudlard en 3D. Chaque tour, chaque fenêtre de l’école de magie lui devient accessible, et il se met à partager ses prises de vues inédites.

La maquette de Poudlard au Studio Tour fait rêver les fans, mais ce modèle virtuel lui permet de survoler le château comme jamais. Cette liberté est d’ailleurs l’une des raisons qui avait poussé l’équipe des films à passer d’une maquette à un modèle 3D pour Harry Potter et les Reliques de la Mort. Cependant, le dernier film, particulièrement sombre, ne permettait pas vraiment de profiter des détails. Ici, pas de problème de luminosité, tout est sous contrôle.

De jour, de nuit, sous la neige ou dans le brouillard, Tom nous propose de redécouvrir ce décor emblématique. Le niveau de photo-réalisme impressionnant pourrait laisser penser qu’il dévoile des images officielles des films ou des jeux vidéo. Nous avons voulu en apprendre plus sur le projet, et nous avons donc contacté Tom pour lui soumettre quelques questions.

Peux-tu te présenter ?

J’ai 27 ans, je suis architecte à Paris, spécialisé dans la visualisation de projets d’architecture, et je suis passionné de cinéma. Je pense que je suis un Gryffondor ou Serdaigle (Mon choix se fera sous le Choixpeau… Haha) 

As-tu découvert la saga à travers les livres ou les films ? 

Petit, je n’étais pas très attiré par les livres « fantastiques ». J’ai commencé à lire le 1er livre vers 9 ans mais je ne comprenais pas bien l’univers. J’ai vu le 1erfilm à sa sortie sans avoir fini le livre, et j’ai adoré. Ensuite j’ai enchainé les livres. 

Pourquoi t’es-tu lancé dans ce projet ? 

Depuis le premier film je suis très intéressé par l’architecture du château. Je le dessinais, je le construisais en LEGO, je cherchais et enregistrais toutes les images que je pouvais trouver, et j’ai fini par bien le connaître, sous tous les angles. Quand j’ai commencé à apprendre des logiciels de modélisation, je me suis dit qu’un jour j’essaierai de redessiner le château en 3D, et j’ai toujours gardé cette idée dans un coin de ma tête.

L’idée a muri pendant presque 20 ans mais je ne m’étais jamais vraiment lancé malgré quelques essais peu concluants, par manque de temps. 

Infirmerie de Poudlard et tours du château par The H Project

En février 2020 je suis allé visiter le studio tour Harry Potter à Leaveseden. Le fait de voir la maquette utilisée dans les films m’a redonné l’envie d’essayer cette modélisation, mais je ne pensais pas pouvoir trouver le temps de m’y consacrer… Lorsque le 1erconfinement de mars 2020 a débuté, j’y ai vu l’opportunité de commencer ce projet, pour m’évader un peu et me changer les idées. Je me suis donc lancé sans trop savoir jusqu’où le projet pourrait aller, et j’ai décidé de documenter ce travail sur Instagram. 

Quel a été le processus et combien de temps cela a-t-il pris pour recréer ainsi le château ? 

Cela fait presque 20 ans que j’enregistre et que je collecte toutes les infos et éléments graphiques que j’ai pu trouver sur Poudlard. En ligne, dans des livres, les jeux-vidéo ou les bonus de DVD…. Je me suis constitué une base de données qui m’a permis de reconstituer des plans d’architecte pour retrouver les échelles et proportions du château des films.  

Après avoir rassemblé toutes ces infos, il m’a semblé important de bien représenter le paysage et les alentours. C’est pour moi une part très importante dans l’ambiance visuelle des films.

Pour les films, les cinéastes ont fait un travail de « Matte painting » sur les images. Ils intègrent des couches de paysage successives derrière un premier plan en prises de vue réelles des décors ou de la maquette (sauf pour le 7èmefilm avec son modèle 3D). Ce travail en 2D crée de très belles images dans les films mais, cela génère des petites incohérences entre les plans. Dans mon travail, j’ai voulu synthétiser toutes ces images dans un seul et même modèle 3D qui me semblait fidèle et cohérent. 

Poudlard sous la neige par The H Project

J’ai donc fait des recherches sur les lieux de tournages extérieurs et les paysages. Grâce aux vraies données géographiques d’altimétries de sol et des vues satellites, j’ai pu tout retranscrire en 3D. 

Après avoir créé une base satisfaisante pour l’environnement, j’ai commencé à redessiner en 3D le château, en le séparant par corps de bâtiments, modélisés les uns après les autres.  

J’ai beaucoup appris sur l’architecture de style gothique anglais, omniprésente dans les films. Je m’y suis beaucoup intéressé pour bien la représenter et saisir ses détails, parce que les qualités architecturales du château reposent sur la minutie des Production Designers de Warner Bros. J’ai recherché des dessins de certains éléments architecturaux d’abbayes utilisées comme décors dans les films. Je me suis aussi basé sur des photos prises lors de visites dans les collèges d’Oxford qui ont servi de décors ou ont inspiré les équipes de production.

Quel logiciel utilises-tu ?

J’utilise les logiciels qui me sont les plus familiers et que j’utilise pour mon travail : Rhino 3D, Blender et Lumion.

Crées-tu chaque élément en 3D ou en récupères-tu ailleurs ? 

J’ai trouvé les écussons des 4 maisons en 3D que j’ai simplifiés et réutilisés pour certains détails et éléments intérieurs. Sinon je modélise absolument tout. J’ai aussi redessiné à la main les motifs du vitrail du fond de la Grande Salle ainsi que les quelques fresques, qui ornent certains murs. La végétation, elle, fait partie des bibliothèques intégrées au logiciel. 

Tour d'astronomie par The H Project
Poudlard évolue beaucoup au fil des films. Tu as repris le Poudlard du 6ème film, pourquoi ce choix ?

J’ai choisi le 6èmefilm parce que je trouvais que c’était une bonne représentation du château : assez proche du dessin des premiers films, mais pas non plus trop éloignée de celui du dernier. Je me suis aussi dit que cela ferait une bonne base pour éventuellement repartir en arrière et faire les autres versions. 

Tu as récemment dévoilé l’intérieur de la Grande Salle. Comptes-tu recréer d’autres espaces intérieurs ? 

J’espère trouver le temps pour faire plus d’intérieur. Au départ je ne pensais pas le faire, mais le 2èmeconfinement est arrivé, et j’ai de nouveau eu plus de temps à consacrer à ce projet. On verra donc jusqu’où je pourrai aller. J’ai déjà en tête le prochain intérieur… 

Quelle est ta partie préférée de Poudlard ? 

Je pense que c’est la partie la plus iconique : l’assemblage Grande Salle et grande tour ronde de la cage d’escaliers mobiles, surplombée de la triple tour du directeur. Ces éléments sont très bien représentés dans les versions des parcs Universal.

Mais je dois dire que la tour de l’horloge à l’arrière et le pont de bois sont hyper intéressants. Il y a quelque chose d’assez épique et poétique à la fois dans ces bâtiments. 

Quel a été le bâtiment le plus compliqué à modéliser ? 

Alors, étonnamment, le paysage a été assez dur, presque autant que certaines parties du château. Il a fallu un peu de travail pour obtenir un résultat convaincant … 

Et pour le château, les choses les plus simples à dessiner ont été à chaque fois ce que je pensais être le plus dur. Et ce que je pensais être très rapide s’est avéré le plus long.

La porte de la Grande Salle et son encadrement, par exemple ; on pourrait se dire que ce n’est qu’une porte… et j’ai pourtant fini par y passer plusieurs longues heures !
Pareil pour l’escalier tortueux qui descend au hangar à bateau. Je le pensais rapide à dessiner, il s’est avéré que c’était un vrai casse-tête… !

Portes de la Grande Salle de Poudlard par The H Project
Terrain de quidditch par The H Project
Descente vers le hangar à bateaux de Poudlard par The H Project

A l’inverse, j’ai eu peur de passer des jours sur le terrain de Quidditch… Eh bien, je l’avais modélisé en quelques heures ! 

Quel angle de vue aurais-tu souhaité voir dans les films et dont tu as pu profiter grâce à ton modèle 3D ? 

Des vues depuis le viaduc ou depuis les ponts entre les tours. On en voit dans le dernier film, mais le viaduc n’est pas le même que dans les premiers films, et l’on n’a jamais eu l’occasion de voir les acteurs dessus dans les précédents… Quand je le vois dans mon modèle, je trouve ce point de vue super intéressant… 

Il y a aussi d’autres vues que j’ai aimé découvrir, comme celle au pied du château dans les rochers, à l’arrière regardant vers le haut. Je l’ai rendue quelque fois. Ou peut-être, des vues depuis les toits ou fenêtre en hauteurs regardant les tours de parties adjacentes du château…  

Tour de Gryffondor et château de Poudlard en contreplongée par The H Project
Où les fans peuvent-ils découvrir ta création ? 

Pour le moment ce n’est visible que sur Instagram et Tiktok. Je verrai si je crée un site ou un autre support… mais ce n’est pas vraiment prévu pour tout de suite. 

Penses-tu la rendre disponible pour que chacun puisse explorer le château librement ? Ou pour permettre à des fanfilms d’intégrer des plans inédits de Poudlard ? 

J’utilise des logiciels que je connais pour le moment. Ils me permettent de créer des images et films mais pas vraiment d’exploration comme un jeux vidéo. Il faudrait employer d’autres techniques et logiciels que je ne connais pas bien (par exemple : Unreal Engine…).

Concernant les fanfilms, je travaille en ce moment avec l’équipe de ‘The Gathering Storm – A Marauders Fan Film’ sur la post-production

Entrée de Poudlard en contreplongée, par The H Project

A la recherche de l’architecte de Poudlard

Le projet de Tom n’est pas le seul à susciter l’enthousiasme de la petite communauté de fans passionnée par l’architecture de Poudlard. Joe Cardello s’est lancé dans Hogwarts 4 D, dont le but est de modéliser l’évolution du château au fil des films.

Son travail permet de découvrir des évolutions insoupçonnées. Des tours disparaissent ou se métamorphosent et des murailles se déplacent.

Arrière de Poudlard dans Harry Potter à l'école des sorciers, par Hogwarts 4D
Arrière de Poudlard dans Harry Potter à l’école des sorciers, par Hogwarts 4D
Arrière de Poudlard et serres de botanique dans Harry Potter et la Chambre des Secrets, par Hogwarts 4D
Arrière de Poudlard et serres de botanique dans Harry Potter et la Chambre des Secrets, par Hogwarts 4D

Cependant, le projet titanesque est loin d’être achevé. Son château flotte, pour l’instant, dans un vide cosmique dépourvu d’environnement. Ce modèle ne permet donc pas de profiter autant des paysages et de l’architecture de Poudlard que celui de Tom.

Quoi qu’il en soit, ces incroyables réalisations apportent une nouvelle touche de magie au fandom. Elles rendent Poudlard plus réel et plus accessible aux fans. Pour citer un certain Gilderoy Lockhart : « On dirait de la magie ».

Merci à Tom d’avoir répondu à nos questions.

Mots-clésExclusifPoudlard
Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS