Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Culture / PotterAfter / PotterAfter : Sacrées sorcières, Roald Dahl et Pénélope Bagieu

PotterAfter : Sacrées sorcières, Roald Dahl et Pénélope Bagieu

Dans notre rubrique PotterAfter, nous vous proposons des œuvres qui pourraient plaire à des fans d’Harry Potter. Dans cette chronique, nous nous intéressons à Sacrées sorcières, de Roald Dahl, mis en BD par Pénélope Bagieu.

Alors qu’Hermione ou Ginny sont des adorables sorcières, ce n’est pas le cas de celles de Sacrées sorcières. Si, au premier regard, elles nous ressemblent, elles sont en réalité cruelles et n’ont qu’un but : anéantir les enfants.
Sacrées sorcières, c’est l’histoire d’un petit garçon qui vit avec sa mamie suite au décès de ses parents, et qui va se retrouver à devoir combattre une congrégation de méchantes sorcières.

Je me rappelle avoir découvert le roman de Roald Dahl en primaire, où l’on nous en avait fait la lecture. J’avais adoré, comme toutes les histoires de cet auteur. Vous le connaissez probablement, puisqu’il a signé plusieurs des meilleurs livres pour enfants qu’on ne se lasse pas de lire en étant grand, tel que Matilda ou Charlie et la Chocolaterie.
Bien des années plus tard, j’ai découvert l’autrice et dessinatrice Pénélope Bagieu, par son blog. Aujourd’hui, elle est connue principalement pour sa série de portraits de grandes femmes en BD, dans les albums Les Culottées.
Bien évidement, lorsque j’ai appris la sortie d’une adaptation de Sacrées Sorcières par Pénélope Bagieu, j’étais dans les premiers dans ma libraire et, à peine rentrée, j’avais déjà dévoré l’album. La recommandation de cet ouvrage n’est donc pas totalement objective.

mamie-sacrees-sorcieres.jpg

Si je viens le conseiller ici, c’est parce que je suis persuadée qu’il plaira aux fans d’Harry Potter. Premièrement, comme dans Harry Potter, c’est une histoire pour enfants, mais qui se lit à tout âge. J’ai même convaincu mon papa de le lire, et il n’arrête pas de m’en parler.
Pénélope Bagieu a su donner une esthétique nouvelle à l’histoire. Si les œuvres de Roald Dahl sont toujours illustrées par Quentin Blake, elle a réussi à me convaincre qu’on pouvait faire tout aussi bien que Quentin Blake, et par là, donner une nouvelle dimension à l’histoire. Son interprétation de la mamie du héro est un des meilleurs personnages que j’ai pu rencontrer dans une BD.
Enfin, Sacrées sorcières nous change la vision de la sorcière sur son balai, tout comme a pu le faire Harry Potter. Dans les deux œuvres, elles circulent parmi nous, même si, chez J.K. Rowling, seuls les mages noirs veulent tuer des petits enfants.
Vous retrouverez dans cette BD des enfants intrépides, des potions aux ingrédients douteux, plein d’humour, et plein de magie.

trio-2.png

Courrez donc dans votre petite librairie locale et achetez cette BD !

Si vous ne pouvez pas vous rendre en librairie, vous pouvez commander ce livre :
23,90€ FNAC | PLACE DES LIBRAIRES | AMAZON

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS