Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Culture / PotterAfter / PotterAfter – Le Monde de Narnia de C. S. Lewis

PotterAfter – Le Monde de Narnia de C. S. Lewis

Pour ce nouveau PotterAfter, nous vous proposons de (re)découvrir la saga Le Monde de Narnia de C. S. Lewis. Publiée entre 1950 et 1956 et composée de 7 tomes, elle est considérée comme l’un des plus grands classiques de la littérature jeunesse.

Il existe deux ordres de lecture :

  • L’ordre de parution (celui des films), qui met d’abord en scène les Pevensie, les histoires indépendantes, puis la création de Narnia, et la fin.
  • L’ordre chronologique (numérotation des tomes), qui commence par la création de Narnia et insère des récits indépendants au milieu de l’histoire des Pevensie.

J’ai choisi de vous présenter les livres dans l’ordre chronologique, car c’est celui avec lequel j’ai découvert la saga. Cependant, rien ne vous empêche de la lire suivant l’ordre de parution, qui est le plus approprié si vous souhaitez entrer directement au cœur de l’histoire.

L’histoire

Début XXe siècle à Londres, Polly fait la connaissance de son nouveau voisin, Digory. Il vit avec sa mère, gravement malade, et son vieil oncle excentrique. Magicien autodidacte, ce dernier a créé des bagues qui permettraient de se rendre dans un endroit appelé le Bois-d’entre-les-Mondes, le carrefour de tous les mondes.

« C’est une histoire qui s’est passée il y a très longtemps, à l’époque où votre grand-père était un petit garçon. Une histoire très importante, car c’est elle qui permet de comprendre comment les échanges entre notre monde et le pays de Narnia ont commencé. »

C. S. Lewis, Le Monde de Narnia, Tome 1 : Le Neveu du magicien

Pourquoi vous proposer cette saga ?

Parce que l’hiver pointe doucement le bout de son nez et que Narnia est la saga parfaite à lire au coin du feu, enroulé dans un plaid. Plus sérieusement, l’univers créé par C. S. Lewis est l’un des plus riches de la fantasy, et n’a rien à envier à la Terre du Milieu de J. R. R. Tolkien. D’ailleurs, saviez-vous que les deux auteurs étaient amis ? Ils faisaient partie du même cercle littéraire d’Oxford, les Inklings, dans les années 1930-1940 et se sont mutuellement aidés pour écrire ces mastodontes littéraires.

Mais revenons à nos loukoums ! Du premier au dernier tome, Lewis nous conte l’histoire intégrale de Narnia, de sa création à sa fin. Petit plus, l’auteur brise souvent le quatrième mur en s’adressant directement au lecteur, ce qui nous transforme en témoins privilégiés.
Ces romans sont bien sûr destinés aux enfants, puisqu’ils traitent notamment de l’importance de l’amitié, la loyauté, la justice, ou de l’honnêteté. Ils insistent surtout sur le fait de garder cette petite étincelle de magie, celle que l’on oublie souvent, une fois adulte. Même si vous ne croyez plus aux contes de fées, il n’est jamais trop tard pour s’y remettre. C’est d’ailleurs l’auteur qui en parle le mieux dans la dédicace adressée à sa nièce dans le tome 2.

« J’ai écrit cette histoire pour toi ; mais en la commençant, je ne m’étais pas rendu compte que les petites filles grandissent plus vite que les livres. Finalement, tu es déjà trop âgée pour t’intéresser aux contes de fées et quand celui-ci se trouvera imprimé et relié, tu seras plus vieille encore ! Mais un jour viendra où tu seras suffisamment âgée pour recommencer à lire des contes. »

C. S. Lewis, Le Monde de Narnia, Tome 2, Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique

Les personnages

Les personnages du premier tome grandissent au fil des pages et assistent en même temps que nous à la création de Narnia. On se prend d’affection pour eux, et l’on regrette presque de les quitter. Mais ne vous inquiétez pas, ils reviennent régulièrement au cours de l’histoire pour épauler les Pevensie. L’ayant lu petite, ce court roman fait partie de ceux qui ont façonné mon imaginaire, au même titre que le Petit Prince ou Harry Potter. En plus d’expliquer la genèse de ce monde merveilleux, Le Neveu du magicien revient sur les origines de la Sorcière blanche, mais aussi du célèbre réverbère ! Avouez-le, vous avez toujours rêvé de savoir comment il s’est retrouvé là. Eh bien vous pourrez enfin dire : J’étais là. J’étais là, il y a trois mille ans quand le réverbère a été posé.

Dans les ouvrages suivants, l’avantage d’avoir un récit centré sur quatre frères et sœurs, est que tout le monde peut s’identifier à au moins l’un des personnages. Il est même possible de les associer aux différentes maisons de Poudlard. Votre maison favorite est Serdaigle ? La douce et intelligente Susan est faite pour vous. Plutôt du genre Gryffondor ? Le charismatique et courageux Peter est votre homme. Un faible pour la patience et la loyauté des Poufsouffle ? Lucy, la benjamine de la fratrie, saura gagner votre cœur. A moins d’être tenté par la ruse des Serpentard ? Dans ce cas, vous tomberez sans doute sous le charme d’Edmund (oui, c’est mon chouchou).

Bien plus qu’une saga littéraire, Le Monde de Narnia fait partie de ces œuvres qui font du bien à l’âme. Alors que vous ayez 8, 25 ou même 80 ans, vous pourrez vous y (re)plonger les yeux fermés.
Oh et mettez la bande originale des films en bruit de fond, vous ne le regretterez pas.

Commander ce livre

C. S. Lewis, Le Monde de Narnia, Intégrale (Cécile Dutheil de La Rochère, Anne-Marie Dalmais, Philippe Morgaut, Trad). Gallimard. 880 pages, 24,90€.

Le-Monde-de-Narnia

Pour retrouver les autres PotterAfter, c’est ICI !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Drearan

Rédactrice

Serpentard Journaliste Illustratrice
Voir la fiche auteur

Pub

Précommander Hogwarts Legacy sur GamesplanetPrécommander Hogwarts Legacy - L'héritage de Poudlard sur GamesPlanet

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS