Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Artisanat Moldu / Produits dérivés / Legos / OPINION : Pourquoi j’aime la nouvelle gamme LEGO Harry Potter ?

OPINION : Pourquoi j’aime la nouvelle gamme LEGO Harry Potter ?

Il y a déjà 3 ans, lorsque les premières rumeurs du retour de la saga Harry Potter en LEGO étaient arrivées à nos oreilles, j’avais écrit un article sur mes attentes et mes rêves les plus fous pour cette nouvelle série. Deux séries de sets sont maintenant sorties, et la troisième, prévue pour cet été, est en voie d’être connue.

J’ai donc décidé, pour mon 100e article rédigé pour la Gazette du Sorcier, de revenir sur cette nouvelle gamme et de faire un bilan, totalement personnel et subjectif, mais avec des arguments quand même, des raisons pour lesquelles je trouve que c’est une pure réussite. Cet avis n’engage que moi.

Une gamme qui prend son temps

La première série de LEGO basée sur la saga sortait au même rythme que les films. Chaque ensemble de set était dédié à un film en particulier, et on ne revenait jamais en arrière. Un jour, promis, je ferai un récapitulatif complet de toutes les boîtes LEGO Harry Potter sorties à ce jour, mais vous pouvez déjà en retrouver beaucoup sur mes attentes de 2017, le récapitulatif de 2018, celui de 2019 et les rumeurs de 2020, ainsi que dans nos plus vieux articles, comme ce récapitulatif de 2010-2011. Évidemment, avec cette nouvelle série, il n’y a plus de films à suivre (si on excepte les quelques boîtes sorties aux couleurs des Animaux Fantastiques), et LEGO procède donc totalement différemment.

Les boîtes suivent toujours une certaine chronologie :

  • 2018 était basé sur les deux premières années de la saga avec Aragog et la forêt interdite, l’arrivée à Poudlard sur les barques et le personnage de Quirrell dans la Grande Salle, le Saule Cogneur et la Ford Anglia volante
  • 2019 était basé sur les années 3 et 4, avec le patronus et l’attaque des détraqueurs sur le lac, le Magicobus, l’exécution de Buck, le bal de Noël, Beauxbâtons et la Première Tâche.
  • 2020 devrait évoquer les films 5 et 6, avec la Salle-sur-Demande, Graup dans la forêt interdite, le club de Slug et la tour d’Astronomie.
Grande Salle LEGO en 2001
Grande Salle LEGO en 2010
Grande Salle LEGO en 2018.

L’évolution de la Grande Salle LEGO en 2001, 2010 et 2018.

Malgré tout, quelques boîtes ne suivent pas la même temporalité. Notamment le Poudlard Express sorti en 2018 qui prenait déjà les couleurs du Prisonnier d’Azkaban avec Lupin et les Détraqueurs, ou la fuite de Privet Drive en voiture volante de la Chambre des Secrets qui arrivera cet été.

En quoi est-ce intéressant ?
LEGO ne se base désormais plus sur le film, en développant les sets nécessaires relatif à celui-ci, mais utilise une démarche inverse : ils définissent au préalable le nombres de sets qu’ils veulent sortir chaque année et à quels prix, et identifient les scènes à représenter sur cette base. Ils prennent donc plus leur temps, ils n’ont plus d’impératif de sortie, et peuvent ainsi se permettre de présenter chaque année différents sets à un éventail de prix plus large pour atteindre toutes les bourses.
Bien sûr, c’est un acte commercial de la part de la compagnie danoise, mais c’est une meilleure façon d’amener du contenu régulier aux fans et aux collectionneurs tout en permettant aux plus jeunes de profiter de produits plus accessibles.

LEGO en garde sous le coude

Dans la continuité du point précédent, LEGO n’abat pas toutes ses cartes en même temps. En se limitant en terme de nombre de sets sortis chaque année et surtout leur prix, ils ne peuvent pas exploiter toutes les scènes de chaque film directement. Certains films nécessiteraient trop de grosses boîtes à haut budget notamment qui doivent donc être étalées sur une plus longue période. C’est pour ça par exemple que Privet Drive sortira cet été, et pas en 2018 ; la boîte était trop chère pour s’intégrer dans la formule de vente à côté de la Grande Salle.

En quoi est-ce intéressant ?
C’est pour cette raison que LEGO n’a pas encore développé les plus grosses scènes de chaque opus. Pas d’épreuves de la pierre philosophale, de Chambre des Secrets, de toilettes de Mimi ou de club de duel : tous des sets attendus par les fans comme par ceux qui veulent jouer avec, et qui peuvent donc sortir dans plus longtemps pour maintenir une hype, un enthousiasme, sur une plus longue durée. L’avenir de la série est donc cette fois-ci bien mieux assuré, des moments iconiques doivent encore sortir et assurent une réussite financière.

Les CMF (The Collectible Minifigures) – figurines à collectionner

Introduites pour la première fois en 2010 dans l’univers LEGO, les figurines individuelles à collectionner n’ont jamais pu être exploitées dans la franchise Harry Potter puisque le concept est arrivé trop tard (à l’heure de la dernière sortie des boîtes). Chose réparée, puisqu’en 2018 une première série de figurines à collectionner fait son apparition, et qu’une seconde est prévue pour cet été.

Figurines LEGO Harry Potter à collectionner 2018

En quoi est-ce intéressant ?
Les figurines de collection se veulent les plus réalistes possibles, là où les figurines vendues dans les sets globaux se veulent jouables et moins chères à la fabrication. Un des exemples les plus simples nous vient du personnage de Sirius Black dans le set patronus sorti en 2019, qui possède la coupe de cheveux de Luke Skywalker teinte en brun. Ça ne peut pas être le cas pour des figurines de collection qui doivent ressembler le plus possible au modèle. C’est donc pour les CMF que LEGO développe des nouveaux moules de cheveux, des nouvelles particularités de visages et des nouveaux objets inédits.

C’est également dans les CMF que LEGO peut se permettre de créer certains personnages qui n’ont pas leur place dans un set jouable, des personnages moins connus des enfants, plus secondaires, ou dans des événements qui le sont. C’est par ce biais qu’on a pu avoir Cedric, Cho Chang, Luna, Neville en tenue de botanique ou encore Flitwick qui n’ont pas énormément de sets dans lesquels s’illustrer. On n’avait notamment jamais eu Cho Chang dans les boîtes précédentes, et une seule version de Luna, Neville ou Flitwick.

Pochette de la série de personnages à collectionner Harry Potter LEGO 2020

Une nouvelle preuve s’il en fallait une, avec les premières informations sur la nouvelle série de CMF, prévue pour septembre prochain.

On y retrouvera une nouvelle version de Luna et de Neville, mais aussi, pour la première fois, Kinglsey Shacklebolt ! Mimi Geignarde, Gripsec ou encore Chourave seront également de la partie. Et c’est sans parler des nouveaux moules d’accessoires, comme ce Monstrueux livre des Monstres.

Des nouvelles scènes, des nouveaux lieux

Bien sûr, ceux qui ont lu mon précédent article m’indiqueront que je me plaignais des nombreux sets en double, triple voire quadruple, et que les nouveaux sets n’arrangent pas ce problème. En effet, on a pu revoir une énième cabane de Hagrid, un nouveau Magicobus et encore un Poudlard Express. À ceux-là, je répondrai qu’ils ont entièrement raison, bien qu’il était évident qu’il y aurait des redites puisque les sets actuels se veulent être un nouvel ensemble complet qui touche un nouveau public, et pas uniquement destiné à moi, pauvre malheureux collectionneur, qui possède déjà des versions précédentes.

Mais ce n’est pas pour autant qu’on a été oublié, loin de là. On en parlait avec les CMF qui développent de nouveaux personnages, c’est également le cas des sets classiques. La cabane de Hagrid revient ? Mais avec un potager, l’exécution de Buck, et surtout la présence de Macnair et Fudge ! La Grande Salle nous amène la première élève Poufsouffle en tenue d’école de tous les temps en la personne de Susan Bones ! La dame aux friandises trouve enfin sa place dans le Poudlard Express !

LEGO Expecto Patronum 2019
LEGO Carrosse de Beauxbaton 2019
LEGO Madame Maxime 2019

Et c’est sans compter les sets réellement novateurs, comme le carosse de Beauxbâtons et les premiers costumes de l’école française, la présence de Madame Maxime, le bal de Noël, ou le tout premier patronus, premier d’une longue série si vous voulez mon avis.
Si les rumeurs sur les sets de 2020 s’annoncent vraies, Privet Drive viendra avec les toutes premières représentations de Dudley et Pétunia qui n’avaient jamais eu de figurines jusqu’à présent, les jumeaux Weasley pourraient faire leur seconde apparition (la première étant dans l’un des sets les plus cher sorti jusqu’à présent), la Salle-sur-Demande avec deux nouveaux patronus et Graup dans la forêt interdite sont également des premières. Même la salle commune de Serdaigle, pourtant jamais aperçue durant les films, devrait trouver sa place dans la tour d’Astronomie.

En quoi est-ce intéressant ?
Je ne pense pas que j’ai à développer ce point, tout le monde comprend l’intérêt de la diversité des boîtes et des scènes représentées.

Poufsouffle et Serdaigle existent

Et oui, ça peut paraître choquant pour certains d’entre-vous, mais Gryffondor et Serpentard ne sont pas les deux seules maisons à Poudlard. C’était pourtant bien le cas dans l’ensemble des anciens sets LEGO.
Désormais, ce n’est pas la folie non plus, mais au moins elles ne sont pas complètement oubliées : Susan Bones arbore une tenue de Poufsouffle et la salle commune de Serdaigle va être incluse dans une boîte. Petit à petit, les blaireaux creusent leur place et les aigles font leur nid au cœur de la franchise.

En quoi est-ce intéressant ?
LEGO a compris qu’ils ne s’adressaient pas uniquement aux enfants qui voulaient jouer les gentils contre les méchants dans le plus pur manichéisme, et qu’en voulant toucher les fans aussi, ils devaient élargir leurs horizons et les représentations des autres maisons.

Le soin apporté aux sets

En 10 ans, depuis la sortie des derniers sets Harry Potter, la firme s’est encore développée et améliorée. Le soin porté aux détails, la précision des figurines et des décors et le nombre d’éléments différents disponibles dans la gamme de pièces permettent aux LEGO actuels d’être objectivement bien plus beaux qu’à l’époque. L’étalage dans le temps de la sortie des boîtes, et le fait des les créer à posteriori de l’ensemble de la saga, permet également à LEGO d’aborder les sets de manière plus constante. Les différents lieux de Poudlard se regroupent ensemble pour former, à terme, un immense château, et les allusions à différents films sont bien plus nombreuses dans chaque boîte.

LEGO Cabane de Hagrid 2004
LEGO Cabane de Hagrid 2010
LEGO Cabane de Hagrid 2019

L’évolution de la Cabane de Hagrid LEGO en 2004, 2010 et 2019.

Mais au-delà de ça, LEGO apporte de plus en plus d’importance à ses collectionneurs, avec notamment le set de Poudlard complet qui leur est vraiment dédié et qui grouille de détails plus splendides les uns que les autres. C’est aussi dans ce but qu’ils sortent la figurine d’Hedwige de 25cm à construire, dans un but purement décoratif mais pour des budgets moindres.

LEGO Château de Poudlard D2C
LEGO Château de Poudlard D2C
LEGO Poudlard D2C Arrière de la boite
LEGO Poudlard D2C Arrière de la boite

En quoi est-ce intéressant ?
Je ne vais pas argumenter sur à quel point le soin apporté aux détails est un plus pour tout le monde, mais je pense que l’ouverture de plusieurs publics cibles qui entrainent une diversification de la marque et des prix est un gros plus pour la pérennité de la gamme sur une longue durée et pour que chaque public s’y retrouve. Bien que, pour moi, ça développe un énorme souci de place pour les ranger et d’argent à investir.

En conclusion

LEGO n’a pas juste fait du neuf avec du vieux, ils ont réellement développé la nouvelle gamme portée sur la saga, avec une approche commerciale différente mais bien plus efficace que lors des premières vagues qui tendent à indiquer que les LEGO Harry Potter apparaitront encore longtemps sur les étals des magasins. Bref, ils le font bien.

Petit point sur mes attentes…

Lors de mon précédent bilan, j’avais évoqué une série de boîtes dont je rêvais, et les personnages associés. Je reprend ici la liste en faisant le point sur ce qui a été réalisé par LEGO.

Souhaits exaucés :

  •  Le Bal de Noël dans la Grande Salle avec Cho Chang, Mme Maxime et les sœurs Patil : Certes les Patil n’étaient pas de l’aventure, mais le set sorti en 2019 comble une bonne partie de mes attentes.
LEGO Tour de l'horloge 2019

Pas loin du but :

  •  Le zoo de Londres avec Dudley et Pétunia : Ce n’est pas au zoo qu’on les retrouvera, mais Dudley et Pétunia auront enfin leur figurine en 2020 !
  •  La Salle-sur-demande avec les jumeaux Weasley (dont on a une seule version), Neville (dont on a une seule version) et Luna (dont on a une seule version) : Neville et Luna ont eu droit à une nouvelle version dans la série de CMF, et les jumeaux Weasley sont annoncés dans la boîte de Privet Drive. La Salle-sur-demande et Luna devraient bien paraître cet été !
  •  La salle commune de Serdaigle : elle est annoncée dans la tour d’Astronomie de cet été.
  •  Le bureau de Slughorn avec Slughorn : on devrait retrouver le professeur de potions dans la boîte de la tour d’Astronomie cet été, avec la fête de Noël du club de Slug… encore mieux que mes rêves les plus fous !

On y croit toujours fort :

  • La salle commune de Poufsouffle : Pas de raison que Serdaigle soit privilégié sur ce point, elle va finir par arriver !
  •  Les cuisines de Poudlard avec Winky : Peut-être avec la salle commune de Poufsouffle ? D’une pierre, deux coups.
  •  La salle-de-bain des préfets avec Mimi Geignarde et Cédric Diggory / Le bureau d’Ombrage / L’infirmerie avec Mme Pomfresh et Colin Crivey : Trois salles qui pourraient sûrement faire partie d’une prochaine extension du château pour le compléter. La volonté d’en faire un château complet à long terme me semble en parfaite adéquation avec la présence de ces bâtiments.
  •  Le Ministère de la Magie (hall d’entrée) avec Fudge, Scrimgeour, Ombrage (dont on a une seule version) et Arthur Weasley (idem) / Le département des Mystères : Les rumeurs en parlent, beaucoup de gens l’attendent, alors pourquoi pas ?
  •  Le magasin des jumeaux Weasley : Le Chemin de Traverse était l’objet d’un énorme set en 2011, et il me semble logique que LEGO va revenir sur cet ensemble à un moment ou un autre, et il serait stupide de ne pas y inclure le magasin des Jumeaux.
  •  Le Chaudron Baveur avec Tom : Tout comme ce dernier, le Chaudron Baveur pourrait être inclus dans un plus gros set portant sur le Chemin de Traverse… même si la présence de Tom me parait très peu crédible.

On y croit un peu moins :
LEGO ne semble pas vouloir développer trop de sets qui se déroulent en-dehors de l’univers de Poudlard et des scènes très marquantes des films, à voir si ça évolue avec le temps.

  •  La chaumière aux coquillages avec Bill et Fleur
  •  Le Square Grimmaurd avec Sirius Black autrement qu’en tenue de prisonnier, Kreattur et quelques membres de l’Ordre qu’on a jamais eu (Tonks, Shacklebot,…)
  •  Le Manoir des Jedusor avec Franck Bryce et Barty Croupton Jr
  •  Le Manoir Malefoy avec les Carrow, Charity Burbage et Pius Thicknesse
  •  Les Trois Balais avec Rosmerta, Katie Bell et Rita Skeeter
  •  La Tête de Sanglier avec Abelforth
  •  La maison des Lovegood avec Xenophilius
  •  Godric’s Hollow avec Bathilda Tourdesac
Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS