Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Mise à jour du site officiel

6 octobre 2004

Comme en début de chaque mois, JKR a mis son site officiel à jour. La rubrique FAQ est celle auxquelles le plus d’informations ont été ajoutées. Elle répond à des questions posées par des fans :

Que voulait dire la Beuglante de Dumbledore à Pétunia ? ("Souviens-toi de ma dernière") ?

Alors : Dumbledore fait référence à sa dernière lettre, ce qui veut dire, bien sûr, la lettre qu’il a laissée sur le seuil des Dursley quand Harry avait un an. Mais alors pourquoi, pourriez-vous demander, n’a-t-il pas dit "souviens-toi de ma lettre" ? Pourquoi a-t-il dit "ma dernière lettre" ? Eh bien, évidemment parce qu’il y a eu d’autres lettres avant ça...

PS : Des gens ont suggéré que je me suis trompée en disant que la dernière lettre de Dumbledore est celle qu’il a laissée avec Harry bébé, et que depuis il a envoyé une lettre concernant l’arrivée de Harry à l’école en voiture volante. Néanmoins, à la fois Dumbledore et moi faisons la différence entre les lettres envoyées aux Dursley en tant que couple, et les messages destinés à Pétunia SEULE. Et c’est mon dernier mot sur le sujet - même si je doute que ce soit le vôtre ! :) [NdlR : Mais dans École des Sorciers, il est écrit p.18 "je leur ai écrit une lettre", ce qui suggère qu’elle était destinée au couple...]

Comment l’appareil photo de Colin pouvait-il marcher ?

Les appareils photo, tout comme les radios, existent bel et bien dans le monde des sorciers (il y a une radio dans la cuisine des Weasley et on sait qu’il y a des appareils photo parce qu’il y a des photos qui bougent partout). Les sorciers n’ont pas besoin d’électricité pour faire fonctionner ces appareils ; ils fonctionnent magiquement, mais dans le cas de tels objets, les sorciers aimaient suffisamment l’invention Moldue pour s’approprier l’idée sans ajouter de piles encombrantes.

J’ai un vieux carnet dans lequel il est écrit "dev sol (potion) magique [mot indéchiffrable] photos bougent". Comme j’adore interpréter mes propres gribouillis, je peux vous dire que l’idée d’origine était que les sorciers utiliseraient une potion magique pour développer leurs photos et les faire bouger.

Alors... comme les piles de Colin ne peuvent pas marcher à Poudlard, il utilise forcément l’atmosphère magique pour son appareil photo, et il développe ensuite ses photos dans la potion magique en question. Tout ça montre que Colin a un esprit d’initiative bien plus aiguisé que ce que je croyais.

Vous dites que les gens ne peuvent pas transplaner dans Poudlard. Pourtant, Dobby y parvient. Comment s’y prend-il ?

Les elfes de maison sont différents des sorciers. Ils disposent de leur propre forme de magie et doivent être en mesure d’apparaître et de disparaître dans le château s’ils doivent accomplir leurs tâches sans être vus, comme le font traditionnellement les elfes de maison.

Pourquoi avez-vous fait disparaître l’or de farfadet sans que Harry ne le remarque dans La Coupe de Feu ?

J’ai eu un sourire triste en le faisant. Harry ne prête guère attention à l’argent parce qu’il sait qu’il n’en manque pas. Ron, de son côté, est pauvre et ne parvient pas à comprendre qu’on puisse ne pas se rentre compte de la disparition d’un poche pleine d’or. Je pense que je me suis rappelée ce que l’on peut ressentir dans la situation de Ron. À ce moment, je me suis certainement sentie plus proche de Ron que de Harry - ou de mon passé plutôt que de mon présent, si vous préférez. Si Harry s’était rendu compte de la disparition de l’or de farfadet au moment de la coupe du monde, la scène du Niffleur, dans laquelle je voulais montrer, à travers Ron, à quel point il est difficile de ne pas avoir d’argent quand les autres en ont, aurait été moins émouvante.

Allez-vous tuer d’autres personnages ?

Oui. Désolée.

Peeves mâche du chewing-gum. Comment y parvient-il en tant que fantôme alors Nick Quasi-Sans-Tête ne peut pas en manger ?

Peeves n’est pas un fantôme : il n’a jamais été vivant. C’est un indestructible esprit du chaos assez "solide" pour dévisser des lustres, jeter des cannes et mâcher du chewing-gum.

Quels âges ont VRAIMENT Bill et Charlie ?

Bill a deux ans de plus que Charlie, qui a trois ans de plus que Percy, qui a deux ans de plus que Fred et George, qui ont deux ans de plus que Ron qui a un an de plus que Ginny.

Pourquoi les versions en langues étrangères ne sortent-elles pas en même temps que l’édition anglaise ?

Parce qu’il faut attendre que la version anglaise ait été corrigée pour entamer la traduction. Si tout le monde était prêt à attendre au moins en an de plus (voire davantage pour certaines langues), nous pourrions envisager une sortie simultanée... Mais je pense que cette idée ne rencontrerait pas un grand succès !

Pourquoi Fred et George n’ont-ils pas remarqué auparavant Peter Pettigrow sur la carte du Maraudeur (Le Prisonnier d’Azkaban) ?

Même si cela avait été le cas, cela n’aurait rien changé. Seuls ceux qui connaissaient très bien l’histoire de Sirius Black pouvaient savoir que Peter Pettigrow était la personne que Sirius avait - prétendait-on - assassinée (or, Sirius n’était pas le meilleur ami de Mr et Mrs Weasley, qui ne l’ont connu qu’après son évasion d’Azkaban) ; dans ces conditions, il est peu probable que Fred et George aient pu le savoir ou s’en souvenir. Et même si Fred et George avaient eu vent de l’histoire, comment auraient-ils pu supposer que le "Peter Pettigrow" qu’ils voyaient parfois se déplacer sur la carte était en réalité l’homme mort des années auparavant ?

Fred et George ont utilisé la carte pour manigancer leurs propres mauvais coups et se sont donc concentrés, fort logiquement, sur les parties de la carte où ils prévoyaient leurs méfaits. Enfin, il ne faut pas oublier que des centaines de petits points se déplacent simultanément sur cette carte en permanence... Fred et George ne connaissant pas le nom de tous les élèves de l’école, il était peu probable qu’un nom inconnu attire leur attention.

Dans L’École des Sorciers, la tante Pétunia déclare que Lily est revenue de Poudlard avec des oeufs de grenouille dans les poches et a transformé en rats des tasses de thé. Si c’est vrai, pourquoi Lily n’a-t-elle pas été expulsée ?

La tante Pétunia exagère un peu ; il faut imaginer son état d’esprit quand elle a évoqué ce souvenir. Cependant, comme son fils, Lily n’hésitait pas à tester les limites du Code du secret et on peut imaginer qu’elle a dû recevoir quelques lettres d’avertissement. Rien de bien grave, néanmoins.

Croyez-vous au destin ?

Non, je crois au travail, à la chance, et au fait que la chance est souvent le fruit du travail.

Écrivez-vous tous les jours ?

Non, j’écris presque tous les jours lorsque je travaille dur sur un livre (comme en ce moment), mais écrire tous les jours serait cruel envers mes enfants ! J’aime aussi beaucoup leur consacrer du temps.

Pouvons-nous supposer que, si un professeur dirige une maison, il s’y trouvait à l’époque où il étudiait à Poudlard ? Est-ce également le cas des fantômes des maisons ? Rogue est-il par conséquent un Serpentard ?

Effectivement, si un professeur dirige une maison, on peut en conclure qu’il s’y trouvait pendant ses études. Rogue est par conséquent un Serpentard et, oui, il en va de même pour les fantômes des maisons.

Aimez-vous Sirius Black ?

J’ai reçu un certain nombre de lettres me posant cette question et cela m’a étonnée. Oui, c’est un personnage que j’aime, même si je ne le trouve pas absolument merveilleux.

Sirius est très fort pour faire état de son excellente philosophie, mais il est loin d’en appliquer lui-même tous les préceptes. Par exemple, il déclare dans La Coupe de Feu que pour vraiment connaître un homme, il faut observer le traitement qu’il réserve à qui lui sont inférieurs, pas à ses égaux. Or, Sirius déteste Kreattur, l’elfe de maison dont il a hérité, et le traite par le mépris. De même, Sirius déclare que personne n’est entièrement bon ni mauvais, mais son attitude envers Rogue laisse supposer qu’il ne lui trouve aucune qualité. Bien entendu, un tel comportement caractérise la plupart d’entre nous : nous savons tous ce qu’il convient de faire, mais nous ne le faisons pas toujours pour autant...

Sirius est un homme courageux, loyal, parfois téméraire, mais aigri et légèrement déséquilibré par son long séjour à Azkaban. Il n’a jamais vraiment eu la chance de grandir : il n’avait que vingt-deux ans quand il a été envoyé à Azkaban et n’a eu qu’un vie d’adulte assez courte. Lupin, qui a le même âge, paraît beaucoup plus mûr. La qualité qui rachète Sirius est l’affection dont il sait faire preuve. Il a aimé James comme un frère et a reporté ce lien sur Harry.

James et Lupin ont-ils échangé leurs corps avant la mort de James ?

C’est une théorie ingénieuse, mais non, James n’aurait jamais cherché à échapper à la mort en laissant périr sa femme et son fils.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :