Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Mise à jour du site de J.K. Rowling : documentaire, fin du tome 7, Baguette de Sureau et Dudley

7 décembre 2007

Le site officiel de J.K. Rowling a été mis à jour, avec une bonne dose de nouveau contenu. Pour l’instant, seule la version anglaise a été mise à jour ; voici donc une traduction des nouveautés.

Journal

Nouvelle entrée du journal, datée du 7 décembre 2007 :

« Où sont passés ces quatre derniers mois ? C’est comme si Reliques avait été publié, et qu’ensuite j’avais été aspirée par un portail temporel dans lequel tout va deux fois plus vite, pour finalement en ressortir début décembre.

On me dit souvent "je suppose que ça s’est calmé, maintenant que vous avez fini ?", ce qui me fait parfois rire jaune. J’ai été terriblement occupée depuis juillet dernier, entre la tournée aux États-Unis et au Canada, Beedle le Barde, une ribambelle d’événements caritatifs, et une montagne de correspondance post-publication, sans compter ces trois enfants que j’ai insisté pour mettre au monde. Conséquence : site négligé ! Néanmoins, je vais faire quelques mises à jour aujourd’hui dans les Actualités (où vous verrez que j’ai également été occupée par le tournage d’un documentaire), la FAQ et la rubrique Autres sujets. J’espère ajouter quelques autres friandises prochainement.

Ma tournée aux États-Unis et au Canada a été celle que j’ai le plus aimée. Si ceux qui lisent ceci étaient dans le public lors de ces événements, merci : ce qui les a rendus aussi merveilleux, ce sont les questions géniales et la chaleur bouleversante des gens présents.

En retournant encore plus loin dans les Quatre Mois Perdus, la sortie de Reliques au Muséum d’Histoire Naturelle de Londres était aussi celle que j’ai le plus aimée. À vous tous qui avez fait la queue si longtemps et si patiemment : vous étiez incroyables, et j’ai adoré tous vous rencontrer.

Les Reliques de la Mort demeure mon tome préféré. J’espère que même si ce n’est pas votre cas, vous avez compris, au moins, que c’est à ça que l’histoire menait depuis le début ; c’est la fin que j’avais prévue depuis dix-sept ans, et j’ai été plus satisfaite que vous ne pouvez l’imaginer d’enfin la partager avec mes lecteurs.

Quant au deuil de Harry ­- et je doute que vous me croirez en lisant ceci - personne n’a ressenti la fin aussi profondément que moi. La rédaction de Harry Potter a été inextricablement liée avec ma vie personnelle ces dix-sept dernières années, et dire au revoir a été aussi difficile que ce à quoi je m’attendais. Je veux dire un immense merci à tous ceux qui m’ont écrit depuis la sortie, pour me dire toutes ces choses merveilleuses sur ce que les livres représentent pour eux, parce que vos mots voulaient tout dire pour moi en cette période très aigre-douce. »

Actualités

Nouvelle actualité sur "J.K. Rowling - une année dans sa vie", un documentaire de James Runcie :

« Ces douze derniers mois, j’ai été filmée pour un documentaire par James Runcie, qui en plus de faire des films est aussi un collègue romancier. Le documentaire suit ma vie au cours de la dernière année de rédaction de Harry Potter : on m’y voit en train d’écrire les Reliques de la Mort, en tournée, à la sortie, et bien plus. Le documentaire passera sur la chaîne britannique ITV le samedi 30 décembre 2007. »

Pour l’instant, aucune diffusion sur les chaînes françaises n’est prévue, mais nous pouvons croiser les doigts !

FAQ

Attention, révélations ! La suite de cet article comporte des informations sur la fin du tome 7.

Deux nouvelles FAQ, particulièrement intéressantes pour tous ceux qui cherchent encore à décrypter la fin du tome 7.

Q : Qu’était exactement la créature ressemblant à un bébé que Harry a vue à King’s Cross, dans le chapitre 35 des Reliques ?

R : On m’a BEAUCOUP posé cette question. C’est le dernier bout d’âme appartenant à Voldemort. Lorsque Voldemort attaque Harry, ils perdent tous deux conscience, et leurs deux âmes - celle de Harry, intacte et en bonne santé, et celle de Voldemort, rabougrie et mutilée - apparaissent dans les limbes où Harry rencontre Dumbledore.

Q : Qu’est-ce qui s’est passé exactement lorsque Voldemort a lancé le sortilège de l’Avada Kedavra sur Harry dans la forêt ?

R : Une fois de plus, Voldemort avait enfreint des lois profondes de la magie, des lois qu’il ne comprenait pas, mais il y a plus que ça.

En prenant le sang de Harry en lui, Voldemort a perpétué le pouvoir protecteur de Lily sur Harry. Voldemort est donc presque comme un Horcruxe pour Harry - sauf que le pouvoir du sacrifice de Lily est une force positive qui non seulement raccroche Harry à la vie, mais en plus donne à Voldemort une dernière chance (Dumbledore parle de son dernier espoir dans le chapitre 35). Malgré lui, Voldemort a remis quelques gouttes de bonté en lui ; s’il s’était repenti, il aurait guéri plus que personne ne le supposait. Mais, bien entendu, il a refusé tout remords.

D’autre part, Voldemort utilise la Baguette de Sureau - la baguette qui appartient en fait à Harry. Elle ne marche pas bien contre son propre maître ; aucun sort lancé par Voldemort sur Harry ne fonctionne correctement : ni le sortilège Doloris, ni l’Avada Kedavra. Par contre, l’Avada Kedavra est tellement puissant qu’il fait tout de même du mal à Harry, et réussit à tuer la part en lui qui n’est pas vraiment lui : en d’autres mots, le fragment de l’âme de Voldemort qui s’est rattachée à celle de Harry. Le sort fait aussi suffisamment de mal à Harry lui-même pour lui permettre de succomber à la mort si tel était son choix (Dumbledore lui dit qu’il a le choix de se réveiller ou pas). Mais Harry décide de se battre pour revenir à lui ; il capitalise sur le "chemin d’évasion" de Lily et se ramène dans le royaume des vivants.

Il est important de préciser que j’ai toujours vu ces sortes de magie (les questions profondes de vie et de mort) comme étant essentiellement non-scientifiques ; en d’autres termes, il n’y a pas de formule "Baguette de Sureau + Sang de Lily = Survie Assurée". Ce qui compte, au final, ce sont les choix de Harry et Voldemort. Chacun dispose d’un certain nombre d’armes et de protections, mais le pouvoir de ces objets et de ces événements passés réside dans la façon dont ils sont compris et utilisés. Harry comprend mieux, et de façon plus profonde, le sens de ces objets et de ces événements passés, mais ses plus grands pouvoirs, ceux qui le sauvent, sont le libre arbitre, le courage et la certitude morale.

Autres sujets

Et enfin, dans la rubrique Autres sujets, la réponse à une question que tout le monde se posait, et plus d’informations sur Dudley :

La Baguette de Sureau

J’ai décidé que la Baguette de Sureau contenait un crin de Sombral, une substance puissante et délicate, qui ne pourrait être maîtrisée que par un sorcier ou une sorcière capable de faire face à la mort.

Harry et Dudley : un espoir ?

Deux ou trois personnes m’ont dit qu’elles espéraient voir Dudley à King’s Cross dans l’Épilogue, accompagnant un enfant sorcier. Je dois admettre que j’ai pensé faire exactement ça, mais une courte période de réflexion m’a convaincue qu’aucun gène magique latent ne survivrait au contact de l’ADN de l’Oncle Vernon, alors je ne l’ai pas fait.

Toutefois, je sais qu’après la tentative courageuse de réconciliation de Dudley au début des Reliques de la Mort, les deux cousins seraient restés en termes suffisamment cordiaux pour s’envoyer des cartes de bonne année, et que Harry aurait emmené sa famille rendre visite à celle de Dudley lorsqu’ils étaient de passage dans les environs (ce que redoutaient James, Albus et Lily).

Commentaires


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :