Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

La HP Alliance derrière le mariage pour tous !

31 mars 2013

Après la diffusion de plusieurs images soutenant le “mariage pour tous” sur leur page facebook, ICI, la HP Alliance lance un appel bien plus clair, au travers d’une lettre ouverte rédigée par le président de l’association, dont vous trouverez ici la traduction. Bien que la branche française ne se soit pas encore faite entendre sur le sujet, la lettre semble parfaitement appropriée au débat ayant actuellement cours dans l’hexagone.

« À mes frères membres de la communauté hétérosexuelle,

PNG - 57.7 ko

Pendant longtemps, des bigots blancs ont affirmé qu’ils étaient dans leur bon droit de garder les noirs en esclavage, de les tuer, de les torturer, de leur refuser le droit de vote, de leur interdire l’accès aux restaurants, à certains trottoirs, et bars, et toilettes, et ponts et, en effet, d’épouser des blancs. Mais ils ont perdu. Il y a quelques années, un homme refusa de marier un couple en Louisiane, sous prétexte qu’ils étaient de deux couleurs de peau différentes. L’explosion d’indignation fut telle que le gouverneur de l’état, conservateur, demanda sa démission.

Certains fans de Harry Potter n’ont pas apprécié la position de la HPA sur l’égalité du droit au mariage ; mais je pense que les membres de la communauté LGBT auront un jour ce droit. Un jour, les gouverneurs conservateurs des états du sud regarderont avec dédain ceux qui s’opposent au mariage de personnes de même sexe, comme le gouverneur de Louisiane et ceux qui s’opposaient au mariage métissé.

Et, bien qu’il y ait de nombreux fans d’Harry Potter qui nous ont demandé de voir les “deux côtés” du débat, comme si un débat n’avait que deux camps diamétralement opposés, je voudrais plutôt vous inviter à réfléchir avec moi au privilège que nous avons d’être hétérosexuel dans notre société.

JPEG - 46.8 ko

Nous n’avons jamais eu à faire face à la solitude créée par le poids de nos préférences ou identité sexuelle gardées secrètes. Nous n’avons jamais eu à trouver le courage de sortir du placard et affronter l’isolement produit par les mots “Maman, Papa, je suis hétérosexuel, et je me revendique du sexe que vous pensez être le mien”.

Nous n’avons jamais du nous demander encore et encore et encore, lorsque nous rencontrions quelqu’un pour la première fois, s’ils nous apprécieraient de la même manière à la découverte de notre hétérosexualité. Nous n’avons jamais entendu parler d’hétérosexuels assassiné parce qu’ils étaient hétérosexuels, ni craint pour notre vie sur base de notre sexualité. Nous n’avons jamais eu peur de perdre notre boulot, sur base de notre sexualité. On ne nous a jamais fait part d’histoires poignantes de ces malades du SIDA qu’on a laissé mourir sans la moindre aide ni soutient, sur seule base de leur hétérosexualité.

JPEG - 33.9 ko

On ne nous a jamais dit que nous n’avions pas le droit d’épouser la personne que nous aimons. Que, si cette personne venait à dépérir dans un hôpital, nous n’aurions pas de droit de visite et que nos enfants, élevés en commun, pourraient nous être enlevés et confiés à quelqu’un d’autre. On ne nous a jamais refusé l’adoption, sous prétexte que nous étions hétérosexuels.

De tels privilèges devraient nous faire faire réfléchir. Ils pourraient nous permettre de comprendre que, lorsque l’on dégrade une personne de la communauté LGBT, lorsqu’on leur refuse leurs droits, nous les refusons à des personnes qui n’ont jamais fait qu’agir avec courage. Un courage que nous avons eu le privilège de ne pas avoir à trouver pour couvrir notre sexualité. Nous discriminons des gens qui, par leur simple survie face aux injustices déversées sur leur tête, ont prouvé leur courage, leur bravoure et, sans nul doute, leur fibre morale.

Nous sommes coupables de discrimination envers nos médecins, nos soldats, nos artistes, nos policiers, nos professeurs, nos ministres, nos rabbins, nos voisins, nos frères, nos sœurs, nos parents et quiconque de notre entourage qui serait homosexuel, transsexuel ou bissexuel, y compris nos potentiels enfants et petits-enfants. Cessons de sacrifier les LGBT sur la croix de la raison sociale. Regardons-nous plutôt les uns les autres comme des égaux, desquels nous pouvons apprendre à prendre à cœur les leçons enseignées par Harry Potter sur le pouvoir de l’amour.

Les onze années qu’Harry a passé à vivre dans un placard à cause de son identité magique doivent nous rappeler que personne ne devrait avoir à vivre caché pour ce qu’il est. Dumbledore et nous, les lecteurs, comprenons avec grande sympathie ceux qui, comme Hagrid le demi-géant et Lupin le loup-garou luttent pour vivre cachés, à cause de leur identité. Dumbledore leur offre une chance à Poudlard, malgré les objections de ceux qui savent “ce qu’ils sont”. Dans la HP Alliance, nous avons œuvré des années pour créer un environnement dans lequel ceux qui vivent hors ou dans le placard, à cause de leur orientation sexuelle, ne seraient pas légalement soumis à une intolérance démesurée ou un préjudice irrationnel.

Dans Le Prince de Sang-Mêlé, page 624, au cœur d’une conversation sur un mariage qui chamboulerait les idées reçues, McGonagall rappelle que “Dumbledore aurait été plus heureux que quiconque de penser qu’il y a un peu plus d’amour dans le monde.”

PNG - 32.1 ko

Je pense qu’au plus profond de nous, nous savons tous pourquoi Harry Potter est si populaire. C’est parce que la saga transmet un message, sous ses couverts littéraire, qui est nécessaire à notre époque ; elle nous rappelle que les forces de l’intolérance, de la peur et de la haine vont et viennent, mais elles ne rivalisent jamais avec la force de l’amour. Dans la HP Alliance, nous sommes fiers de nous tenir du côté de l’inclusion, des Droits Civiques et de l’amour. Soutenir le mariage pour tous nous apparaît donc comme une évidence. Nous croyons au développement d’une société qui montrera à ce pays et au monde que les relations humaines peuvent se baser sur les principes ouverts de l’amour, plutôt que ceux illusoires de la peur qui nous enferme. Nous croyons à la collaboration, qui permettra de construire un monde basé sur les Droits de l’Homme autant que le droit d’être un Homme.

Que ce principe trouve écho aux Congrès, à la Court Suprême, dans le bureau ovale et dans les bureaux de tout journaliste, politicien et prêtre. Que ce principe face écho loin au-delà des frontières des États-Unis, à chaque recoin du monde.

Pour reprendre les mots du plus grand sorcier de notre temps : “Nos différentes habitudes et nos différences de langage ne sont rien si nos objectifs sont identiques et nos cœurs ouverts.” Que nos cœurs demeurent ouverts et que notre objectif soit de voir un monde dans lequel nous avons tous le droit fondamental d’être humains.

The Weapon We Have Is Love. »

Source HP Alliance


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :