Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Inauguration de l’exposition Harry Potter : Compte-rendu

6 avril 2015

Le 2 avril dernier, Puppet et Ipiutiminelle se sont rendues à l’inauguration de l’Exposition Harry Potter à la Cité du Cinéma, en présence de James et Oliver Phelps ainsi que des graphistes Mina et Lima.

Retrouvez toutes nos photos de l’exposition dans notre album ICI

C’est naturellement très excitées que nous arrivons vers 16h à Saint-Denis. A peine sorties du métro, nous sommes accueillies par le premier panneau indiquant l’exposition. D’autres sont parsemés tous les dix mètres : aucune chance de se perdre sur le chemin jusqu’à la Cité du Cinéma ! Et en arrivant sur le parking on repère tout de suite l’escalier décoré de blasons de Poudlard et des quatre maisons de Poudlard ; puis nous remontons le long du tapis rouge encore couvert de bâches en plastique, en vue de l’inauguration du soir.

Devant les portes, nous retrouvons MadEye et Elena, qui le temps d’une soirée sont devenus reporters spéciaux pour nos amis du site italien Portus. Nous sommes accueillis par les responsables de l’exposition qui nous invitent, en attendant 17h et l’arrivée des frères Phelps, à commencer à nous promener dans l’exposition. Le temps de faire quelques photos pour notre compte Twitter de direct dans le hall – nous avons reçu pour consigne de ne pas diffuser de photos de l’intérieur de l’exposition avant que l’événement RTL du vendredi ne soit achevé – et nous passons enfin la grande porte qui marque l’entrée.

Dans la première salle repose sur un tabouret le Choixpeau magique, qu’une employée très sympathique nous fait revêtir chacun à notre tour, afin de nous envoyer dans notre maison de prédilection… ou pas ! Nous découvrons ensuite une salle où une dizaine d’écrans diffusent de manière coordonnée quelques éléments et scènes-clés des films, avant qu’à notre grande surprise, l’un des murs de la salle se soulève pour laisser apparaître dans un épais nuage de fumée un Poudlard Express rutilant, probablement en gare de Pré-au-Lard, puisqu’un panneau voisin affiche la mise à prix de Sirius Black. Ca y est, l’introduction est achevée, nous sommes dans le monde magique ! Nous commençons donc à explorer le tout début de l’exposition à proprement dit, mais l’heure avançant, nous regagnons le hall : nous ne voudrions pas rater l’arrivée des jumeaux Phelps !

Alors que nous discutons avec les représentants d’autres sites arrivés entre temps, Jesse Philips, le directeur de l’exposition, vêtu d’un élégant costume gris, s’avance au centre de la salle afin de nous accueillir officiellement et nous annoncer le programme : nous commencerons par le Meet and Greet avec James et Oliver Phelps puis enchaînerons avec une visite guidée de l’exposition par le duo de graphistes Eduardo Lima et Miraphora Mina.

Les deux acteurs arrivent, créant naturellement un grand enthousiasme dans la salle, et nous sommes invités à venir prendre des photos avec eux, et à faire signer quelques autographes. Malheureusement, contrairement à ce qui s’était passé à Cologne, aucune table ronde ou temps consacré à des questions n’étaient prévus, et nous n’avons donc pas pu en apprendre plus sur leurs projets. Le meet and greet prend rapidement fin et il est alors temps de parcourir l’exposition en compagnie de Mina et Lima.

Nous traversons à toute allure les différentes salles pour suivre – voire poursuivre tant nous sommes avides de leurs explications - les graphistes qui s’arrêtent auprès de quelques objets choisis, pour nous faire part d’anecdotes et de réflexions sur leur travail, pour la plupart absolument passionnantes. Les propos de MinaLima font l’objet d’un article à part ICI A la fin de cette visite guidée, on nous annonce qu’il nous reste encore une petite demi-heure pour faire le tour de l’exposition : suffisant pour prendre des photos, mais bien trop court pour pouvoir observer les différents décors et objets en détail.

L’exposition à proprement parler (c’est-à-dire après le Poudlard Express) débute par un mur de tableaux, et notamment celui de la Grosse Dame qui nous honore les tympans de sa voix cristalline. A côté est recréé le dortoir de Gryffondor, accompagné de vitrines contenant des objets des élèves de cette maison, ainsi que différentes salles de cours : celle de Trelawney, celle de Lockhart qui fait face à celle de Lupin et Maugrey, celle de Slughorn, le bureau rose bonbon d’Ombrage (avec les assiettes décorées de chatons !), et la serre de botanique, le tout présentant différents objets et les costumes des professeurs.
On arrive par la suite dans la section Quidditch, avec de nombreux costumes des différentes équipes, des vitrines contenant balais, multiplettes et autres accessoires, et un petit jeu où les visiteurs sont invités à lancer le souaffle à travers les anneaux (malheureusement même quand on marque trois buts de suite, aucune peluche de Dobby n’est à gagner).

On traverse ensuite la cabane de Hagrid qui est reconstituée, avec son costume et son parapluie rose, puis on peut voir Buck avec les costumes du trio dans Le Prisonnier d’Azkaban, et celui de Macnair, une citrouille et un bel épouvantail ! Puis nous entrons dans la section « Forêt interdite », où l’on trouve Aragog, le centaure Magorian et le Magyar à pointes, et dans la section « Magie noire » où sont exposés les costumes, masques et baguettes des Mangemorts, de Voldemort ainsi que la statue du cimetière de Little Hangleton. Le petit couloir qui suit a été intelligemment mis à profit pour exposer les différentes affiches de mises à prix, puis on entre dans une nouvelle grande salle, où l’on trouve deux exemplaires de la Gazette du Sorcier sous contrôle du Ministère, les habits des prisonniers d’Azkaban ainsi que Kreattur, les horcruxes et les éléments du premier film : deux pièces d’échecs géantes, les costumes de Harry et Quirrell et une vitrine avec une clé volante et la pierre philosophale.
On peut ensuite admirer les costumes de Harry, Ron, Hermione et Neville lors de la bataille de Poudlard, et un mur entier recouvert des décrets d’éducation d’Ombrage, qui font face à des bannières aux couleurs de Poudlard et des quatre maisons.

Dans la dernière salle enfin, se trouvent le trophée du Tournoi des Trois Sorciers accompagné de la biographie de Dumbedore par Rita Skeeter, les costumes de Fleur, Cedric et Krum ainsi que le coffret renfermant la Coupe de feu et les tenues de bal. En face quatre vitrines présentent un jeu de plateau de Quidditch, des Gazette du Sorcier datant des premiers films, des produits Weasley & Weasley, des confiseries de chez Honeydukes et des plats de banquet. On peut également voir un des costumes des jumeaux, ceux de Dumbledore (celui de Richard Harris et celui de Michael Gambon), celui de McGonagall et un de ceux de Sirius dans l’Ordre du Phénix, et enfin, Dobby et Fumseck.

Attention : un lecteur nous a avertis qu’il n’avait pas été autorisé à revenir en arrière dans l’exposition au cours de sa visite. Prenez donc votre temps dans chaque salle pour bien tout regarder, afin de ne pas regretter de ne pas pouvoir y revenir !

La boutique clôt la visite : elle est assez grande et propose des vêtements et accessoires pour chaque maison (même Poufsouffle !), ainsi que de nombreuses baguettes, quelques friandises et un cabinet qui contient plusieurs objets de collection. Parmi ceux-là, l’affiche créée par MinaLima spécialement pour l’exposition et limitée à 300 exemplaires, ainsi que leur ligne de papeterie de Poudlard.

Nous avons profité de cette fin de visite pour discuter un peu avec Jesse Philips, le directeur de l’exposition. Il nous a expliqué être ravi d’avoir pu accueillir Mina et Lima pour la première fois à une inauguration de l’exposition et s’est félicité de les voir parler de leur travail. Il nous a également dit que la Cité du Cinéma était pour le moment le lieu le plus grand à avoir reçu l’exposition, ce qui avait permis d’exposer toute la collection, y compris les pièces d’échecs et le jeu de plateau de Quidditch, ce qui n’étaient pas le cas à Cologne [1]. Selon lui, la Cité du Cinéma est également le lieu qui propose la meilleure disposition, et il était heureux que l’exposition ait lieu dans un lieu consacré au septième art.

Par ailleurs, nous avons appris en exclusivité qu’après son passage à Paris, l’exposition quittera l’Europe. Elle a été rachetée par une autre ville, et sa destination devrait être annoncée prochainement.

Comme nous l’avons dit plus haut, nous n’avons malheureusement pas eu le temps de nous plonger à fond dans l’exposition et d’en contempler les détails. Cependant, elle nous a parue très intéressante. Elle permettra aux fans de pouvoir admirer en détail des costumes et surtout des objets qui apparaissent très rapidement à l’écran, comme par exemple le jeu de Quidditch, qui nous a beaucoup impressionnées, ou la boîte à flemme de Fred et George. On peut voir les objets de très près, avec peu de vitrines ou de grillages pour les cacher, ce qui est très agréable. De plus, nous avons apprécié les salles thématiques, les regroupements de décors et d’objets assez intelligents, par thèmes ou par tome, et par exemple, "rentrer" dans la cabane de Hagrid était plutôt amusant. Le fait qu’il y ait des jeux comme dans l’espace Quidditch et près des mandragores, ou des animations comme le Choixpeau est aussi indéniablement un plus.

L’exposition ne fait pas la taille du Studio Tour et ne présente pas les mêmes objets : il vaut mieux la voir comme une attraction complémentaire, qui présente d’autres objets dans d’autres conditions. Nous estimons le temps de visite à 1h30/2h, selon le temps que vous prenez pour vous attarder sur les détails. La boutique quant à elle propose un choix de produits beaucoup plus limité que le Studio Tour ou le parc d’Orlando, surtout au niveau des vêtements, mais satisfera ceux qui n’ont pas la possibilité de trouver des accessoires Harry Potter près de chez eux. Les objets présentés dans la vitrine fermée sont très beaux, quoiqu’assez chers.

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates : du 4 avril au 6 septembre 2015

Horaires d’ouverture : De 10h30 à 19h30 en semaine et de 9h30 à 20h les week-end et jours fériés, ainsi que pendant les vacances scolaires.

Lieu : la Cité du Cinéma, plateau 8 et 9, 20 rue des Ampères 93 200 Saint-Denis.

Comment y aller : La Cité du Cinéma est à 10 minutes à pied de la porte de Saint-Ouen. Elle est accessible par le métro 13, arrêt Carrefour Pleyel et le bus 139, arrêt Rue Ampère. En voiture, vous pouvez y accéder par l’A1 et l’A86.

Tarifs : Comptez 19,99€ pour un plein tarif et 14,99€ pour les enfants de 4 à 14 ans.

Temps de visite estimé : 1h30 à 2h.

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site de l’exposition.

.

NB : Les explications de MinaLima durant leur visite guidée font l’objet d’un article à part à retrouver ICI.



[1Cependant, il ne nous a pas semblé voir les tenues du mariage de Bill et Fleur, qui étaient elles exposées à Cologne


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :